Éditorial
La richesse parfois insoupçonnée de la culture

PERCÉ, juillet 2019 - «Ma mère est icitte.» C’est avec cette phrase que le motard s’est présenté à l’été 2005 à Jean-Louis Lebreux, directeur du musée le Chafaud de Percé. Le musée présentait alors les remarquables photos de l’Américaine Lida Moser, une New-Yorkaise qui avait été mandatée en 1950 pour immortaliser sur pellicule des scènes de la vie quotidienne du Québec.

Vos nouvelles du jour

Vos nouvelles du jour
chnc

 

Agenda
Communiqués
BLOGUE CITOYEN
Gaspésie

Jacob

28 janvier, 22h01 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, janvier 2019 – Jacob est un homme qui doit bien, aujourd’hui, avoir franchi la quarantaine, même si son apparence physique, due à son état de santé physique et mentale, le fait passer pour beaucoup plus vieux. Déjà très jeune, à l’aube de la vingtaine, il avait reçu, après quelques visites et séjours plus ou moins prolongés en psychiatrie, un diagnostic de schizophrénie.

Rencontre...
Avignon

Jocelyne Gallant : Au cœur de la solidarité des Plateaux

27 mars, 12h10 Par : Karyne Boudreau, journaliste

CARLETON-SUR-MER, mars 2019- En 2009, à son retour dans son village natal de Saint-Alexis après 32 ans passés en France, Jocelyne Gallant se destinait au documentaire. Depuis, elle a réalisé trois films. Elle a fondé le journal communautaire Tam Tam, qui est distribué gratuitement dans tous les foyers des cinq municipalités du secteur de Matapédia et des Plateaux. Elle a mené deux ans durant le chantier donnant naissance à la Table Concert’Action territoire solidaire Matapédia et les Plateaux. Finalement, l’été dernier, à deux mois d’avis, elle a organisé avec sa sœur Sylvie le Festival des cordes de bois, qui a connu un succès phénoménal. GRAFFICI vous amène à la rencontre de cette dame au cœur du mouvement solidaire des Plateaux.

Dossiers
Gaspésie

Rencontre avec Yvan Whittom: Artiste du changement, créateur d'avenir...

8 août, 15h49 Par : Karyne Boudreau, journaliste

CAP-D’ESPOIR, juillet 2019 - Peut-être que son nom ne vous dit rien. L’homme est plutôt discret et ne cherche pas les honneurs. De son propre aveu, il n’apprécie d’ailleurs pas beaucoup les projecteurs. Pourtant, Yvan Whittom a marqué le visage culturel de la Baie-des-Chaleurs au tournant des années 1990. Puis, après plus d’une décennie passée « ailleurs », il est revenu au bercail et, par ses idées et sa créativité, a complètement révolutionné l’offre touristique dans la MRC du Rocher-Percé. Rencontre avec un artiste du changement, un créateur d’avenir.

De bonnes habitudes de vie pour bien dormir
Publireportage

À Gaspé aujourd'hui

Virage vert au Québec: des solutions pour la maison
Publireportage

Prenez-vous soin de vos yeux?
Publireportage

À Gaspé aujourd'hui