ALBUM DE GUILLAUME ARSENAULT CONÇU "DE L'AUTRE CÔTÉ DES MONTAGNES"

Classé sous : Art, culture et loisirs

GASPÉ, 5 MAIS 2016 – Guillaume Arsenault lance ces jours-ci son cinquième album, "De l’autre côté des montagnes". Le Gaspésien de 39 ans, originaire de Bonaventure, a discuté avec GRAFFICI de création en région, des aspérités du côté nord, de « superbone » et de ses mille occupations.

GRAFFICI.CA : Tu as déménagé de Bonaventure à Cap-au-Renard, « De l’autre côté des montagnes », du côté du nord, du vent, de l’ombre. Est-ce que ça a changé quelque chose à ta musique?

GUILLAUME ARSENAULT : Je ne penserais pas, mais en même temps, je suis souvent sur la route, à travers les montagnes. La chanson, c’est prendre des images pour préciser des opinions, des émotions. Inconsciemment, on prend les images de ce qui nous entoure. [Du côté nord], la montagne est plus proche, les éléments plus hostiles, les vents plus présents.

C’est aussi que mon lieu de création a changé. Je me suis construit un petit studio, L’Oreille du renard. Ça change ma méthode de travail, j’ai une petite bulle que je n’avais pas. C’est un bâtiment à part avec une vue sur le fleuve. Certaines pièces ont été enregistrées là, d’autres au studio Tracadièche à Carleton, d’autres à Montréal, d’autres à la chapelle de Cap-au-Renard ou au sanctuaire de Pointe-Navarre [à Gaspé].

Dans tes chansons, tu parles de route, de retrouvailles, d’un amour… C’est un disque où tu racontes beaucoup de ta vie?

Oui, c’est très intime comme album, c’est très amour, poésie, relations, communication. C’est moins dirigé que mes autres albums. Tant sur Le Rang des Îles que sur Geophonik ou Oasis Station Service [d’autres albums], il y avait une direction précise, plus serrée. Alors que là, c’était liberté totale, ce qui venait, ce que l’inspiration allait m’apporter. Dans cette liberté, il y a des choses qui ne sont pas dans le style de ce que je fais habituellement. Il y a une fragilité.

Avant, en ayant un but précis, je jetais beaucoup de choses vraiment intéressantes. Je me suis rendu compte que ce que je trouvais en cours de route était plus important des fois que ce que je cherchais. J’ai commencé à l’exploiter, à accepter ce qui m’arrivait. C’est mettre la lumière sur un versant de moi que je ne dévoilais pas, ou moins, dans mes autres albums.

Ton album commence avec une voix, une guitare. Puis au fil des chansons, on entend de la clarinette, du violon, de la trompette. Cette recherche de timbres, elle arrive quand?

J’entendais beaucoup le cor français, mais j’ai trouvé le son que je voulais avec le « superbone » [interprété par Charles Imbeau], un mélange de trompette et de trombone. Je voulais beaucoup de réverbération. On est allés chercher ça en enregistrant à la chapelle de Cap-au-Renard.

Je suis aussi un fan de deux personnes d’une autre génération, Mathieu Pelletier-Gagnon et Antoine Létourneau-Berger, qui ont dans la vingtaine. Je me suis dit : c’est l’occasion de travailler avec eux. Pour « Dors comme une montagne », Mathieu a pris deux clarinettes, un violon, un violoncelle. C’est très vivant, c’est la faune et la flore, des petits animaux qui bougent, comme dans un dessin animé. C’est très coloré comme arrangement.

Tu écris : « Je tire du 12 à pompe dans le ciel/Avec des cartouches d’imprimante »… Il y a plein de ces images flyées dans ton disque. Où prends-tu ça?

« Constellation de bouées » [le nom de la chanson], c’est une œuvre éphémère, in situ, qu’on a faite Julie Fournier [son amoureuse, artiste en arts visuels] et moi sur le bord de la mer à partir de choses trouvées : des grands arbres avec de la corde, des bouées, des fils, des marmites rouillées, des petits arbres de plantations, des cartouches de 12, un vieux canard en plastique de chasse... On a fait une installation avec ça. Tous les éléments de cette chanson viennent de cette création. On avait présenté notre création avec cette chanson-là.

En déménageant à Cap-au-Renard, tu ne t’es pas beaucoup rapproché des grands centres. Quand on est musicien en Gaspésie, peut-on tout faire ici? Sinon, qu’est-ce qu’on ne peut pas faire?
Tu vois, les violons, clarinette, j’aurais bien aimé les enregistrer en Gaspésie, mais ça aurait été une dépense importante d’amener les gens de Montréal en Gaspésie. Sinon, pour le côté studio, on ne peut pas avoir mieux ailleurs, ni en relations de presse. En Gaspésie, on a de bonnes plumes, comparativement à la ville où ça va vite et où les gens « butch » même leur travail.

Ça veut dire que pratiquement tout a été fait ici?

Oui, sauf le mix et le mastering. J’aurais pu le faire en Gaspésie mais je voulais travailler avec Francis [Beaulieu], quelqu’un de Rimouski qui est à Montréal.

La chanson « Une guitare, une valise », est-ce un peu toi et la nécessité de te déplacer pour le travail?

« Une guitare, une valise », c’est une chanson pour Éric Dion [musicien gaspésien du duo Dans l’shed], et qui résume la vie de musicien. Éric avait laissé son travail d’enseignant pour faire de la musique avec Dans l’shed. Il a l’habitude d’avoir plusieurs instruments et guitares avec lui. Ça prend un corridor de long de guitares, d’amplis et de pédales d’effet. Mais une fois, on venait de faire un spectacle très intimiste, comme j’en fais de plus en plus, le plus acoustique possible. Quand Éric a débarqué de la voiture, il a dit « c’est donc le fun, juste une guitare, une valise ». J’ai eu beau essayer de l’envoyer ailleurs, c’est une phrase country.

Moi, je suis toujours sur la route, pour différentes choses : les médias, travailler avec des gens ailleurs, je fais de la réalisation, de la musique pour le théâtre, des spectacles, des ateliers, de la musique pour des documentaires. Ce sont des choses que j’ai développées. Mais le métier a changé. On n‘a pas le choix, il y a tellement peu de revenus. Quand j’ai commencé le métier en 2002, on payait les musiciens 300 $ pour un concert. Aujourd’hui, les jeunes musiciens reçoivent 150 $ ou 200 $ alors que le coût de l’épicerie a plus que doublé. Il faut se diversifier, c’est comme si c’était un autre métier.

Guillaume Arsenault lance son album le 6 mai à La Pétrie de Bonaventure et le 7 mai au Malbord de Sainte-Anne-des-Monts.

8 commentaires
eeazgf a écrit le 27 janvier 2018

Bonjour Mr/Mlle Je me norme Madame MAGRINI Roberta de Nationalité Français résidant en France précisément a Nantes.C'est pour vous prévenir que la majorité des Créanciers sont des escrocs pour la plupart. Je vous le dit parce que je l'ai vécu. Ils m'ont trompé plusieurs fois. Je ne croyais vraiment plus en la parole des faux prêteurs avant que je ne croise le chemin de Madame Catherine Chils Eliane .Elle m'a accordé mon prêt d'argent de 67.000 euros en moins d'une semaine d'ailleurs sans aucun quiproquo. Une somme que je dois lui rembourser dans un délai de 7 ans avec un taux de 3%. Grace à lui j'ai pu agrandir mon petit commerce et je lui suis éternellement reconnaissante pour ça. Alors veillez la contacter à son adresse ci-dessous si vous avez besoin de prêt d'argent. Je peux témoigner qu'il existe encore ici en France de vrais prêteurs qui ont envie d'aider. N'hésitez pas à la contacter. Elle est très compréhensif et offre des prêts d'argent de 1.000 euros à 500.000 euros avec un temps raisonnable pour le remboursement. Alors si vous êtes toujours dans le besoin je vous conseillerais juste de le contacter par : E-mail: tella.investissement@gmail.com Merci

lisa a écrit le 17 septembre 2017

Témoignage de prêt que j'ai eu chez une Dame généreuse et honnête Un enfant de Dieu peut connaître la souffrance mais jamais de honte si vous avez vraiment la fois en Dieu S'il vous plaît prenez contact avec cette Dame généreuse et honnête qui a vraiment la crainte de Dieu et tiens toujours ces paroles elle m'a aidé à réaliser mon projet et payer mes dettes en me donnant un prêt de 20.000 euros sur 8 ans de remboursement avec un taux 3% d’intérêt. Je publie ce post parce que je suis heureux et je veux vous faire profiter vous qui êtes dans le besoin. Voici son e-mail : Marlenedalaire@orange.fr Faites passer le message à tous vos proches et parents qui sont dans le besoin. Merci pour la compréhension

Les services de voyance Magie Blanche a écrit le 11 mai 2017

Quel que soit votre problème , il y a toujours la solution . Vivez les réalités du Les Services de Voyance Magie Blanche voici un peux ce que je fais comme travaux de rituels: Rituel pour devenir attirant(e) Rituel pour reprendre avec son ex définitivement Rituel pour en finir avec l'infidélité Rituel pour stopper la jalousie Rituel pour éloigner les rivales (ou rivaux) Rituel contre la jalousie matérielle Rituel pour stopper la malchance Rituel pour attirer l'argent Rituel pour réussir son avenir amoureux Si vous, voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir en 7 jours. Il, elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître. Amour durable. chance aux jeux, fidélité, Impuissance, maladie inconnue, même cas désespérés. , travail Efficace et rapide. 100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse,pas de Problème sans solution. je suis réputé pour trouver une solution à tous vos problèmes qui vous embête. Votre satisfaction demeura toujours ma première ambitions et la consultation demeure toujours gratuite Les Services de Voyance Magie Blanche avec le CERCLE DE LA PROSPÉRITÉ nous œuvrons toujours pour régler vos problèmes au quotidien. Contact : Email: vodoun03@gmail.com Téléphone : (00229) 64577831 Site web: http://hounnonfo.onlc.eu

Dubois a écrit le 21 avril 2017

Vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures, fonds à investir sur les entreprises. Dites-vous qu’il est temps d’avoir les sourires aux lèvres puisque je suis tombée sur Monsieur BOINIER HONORE un homme honnête avec un grand cœur et très généreux La cible de son offre, est notamment les travailleurs indépendants, salariés, retraités, les entrepreneurs du secteur privé ou parapublic, les agriculteurs et éleveurs (professionnels ou non), commerçants et porteurs de projet. Ses conditions sont beaucoup allégées. Coût du crédit relativement léger pouvant vous permettre aussi de jouir la facilité selon les normes bancaires. Il est un sage et voici les domaines dans lesquels il peut vous aidez (Financier, Prêt immobilier, Prêt à l'investissement, Prêt automobile, Dette de consolidation, Marge de crédit, Deuxième hypothèque,et bien d'autres,etc........) Il m’a octroyé un prêt de 103.000€ sur 11 ans le 17 Octobre 2016 passé. Suite à cette demande, j’en ai parlé à plusieurs collègues qui ont également reçu des prêts chez Monsieur Boinier la semaine passé sans avoir des soucis. Particulièrement à moi, vu que j'étais très méfiant a cause des arnaques dont j'ai été victime sur le net j'ai fait une demande d'ouverture d'un compte bancaire en ligne dans sa banque et j'ai demander qu'il crédite ce compte des 103.000€ .Quand cela a été fait sa banque m'a communiqué les identifiants pour me connecter sur mon compte bancaire en ligne créer afin de confirmé de mes propres yeux l'accréditement de ce compte. Par la suite moi moi même j'ai virer les fonds sur mon compte du Crédit agricole et 24 h après les fonds étaient encaissable sur mon compte sans protocole à un taux de 3% et j'en suis tout à fait satisfait. Je vous recommande cet Mr généreux et honnête pour tous vos demandes de prêt et arrêtez de vous faire arnaqué par les différents escrocs qui traînent sur le net.J'affirme et je confirme que MR BOINIER HONORE est le seul vrai prêteur sur le net qui octroie des prêts entre particuliers et je vous propose de sollicité ma démarche si vous doutez de sa personne ou chercher a le rencontré même si ces pas souvent évident a cause de la distance N'hésitez plus dans votre prise de contact auprès de Monsieur BOINIER pour voir votre demande de prêt d'argent approuvée. Voici son courriel, Adresse mail : honore.financefrance@gmail.com

MOI DIRE PAS MARCHER Travail beaucoup Congés Gaspesie qc Ville Chandler qc Fête Canada a écrit le 4 juillet 2016

BONJOUR Graffici Gaspesie qc New Richmond qc Le 16 Mardi août 2016 Fraser Restaurant villes Chandler qc

MOI DIRE PAS MARCHER Travail beaucoup Congés Gaspesie qc Ville Chandler qc Fête Canada a écrit le 4 juillet 2016

BONJOUR Graffici Gaspesie qc New Richmond qc Moi dire t'aime pas Travailler Gaspesie qc Grande-rivière qc Pabos qc Chandler qc Newport qc Gascon qc Port-Daniel qc New Richmond qc Caplan qc Bonaventure qc Roumski Qc ÉCURIE Marcher Newport qc beaucoup dire Mangers Cacas Beaucoup Ville Québec . Pas MARCHER Anges Gardiens

MOI DIRE PAS MARCHER Travail beaucoup Congés Gaspesie qc Ville Chandler qc Fête Canada a écrit le 4 juillet 2016

BONJOUR Graffici Gaspesie qc New Richmond qc Moi dire t'aime pas Travailler Gaspesie qc Grande-rivière qc Pabos qc Chandler qc Newport qc Gascon qc Port-Daniel qc New Richmond qc Caplan qc Bonaventure qc Roumski Qc ÉCURIE Marcher Newport qc beaucoup dire Mangers Cacas Beaucoup Ville Québec . Pas MARCHER Anges Gardiens

MOI DIRE PAS MARCHER Travail beaucoup Congés Gaspesie qc Ville Chandler qc Fête Canada a écrit le 4 juillet 2016

BONJOUR Graffici Gaspesie qc New Richmond qc Moi dire t'aime pas Travailler Gaspesie qc Grande-rivière qc Pabos qc Chandler qc Newport qc Gascon qc Port-Daniel qc New Richmond qc Caplan qc Bonaventure qc Roumski Qc ÉCURIE Marcher Newport qc beaucoup dire Mangers Cacas Beaucoup Ville Québec . Pas MARCHER Anges Gardiens

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.