Rencontre Gaspésie

GRAFFICI.CA propose ici des entrevues de fond avec des observateurs avisés de l’actualité régionale, des artistes ou des gens d’exception aux initiatives originales. Vous pensez à quelqu’un? Écrivez à redaction@graffici.ca.

La bonne humeur
Gaspésie

La bonne humeur "génétique" de Jean-Michel Côté

2 juin, 09h40 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ, juin 2018 – Jean-Michel Côté étudie en travail social, écrit des textes d’humour, s’entraîne trois à quatre fois par semaine, fait de la motoneige, du quatre roues et du bateau. Se retrouver en fauteuil roulant à 26 ans n’a pas obscurci son tempérament. « Je ne suis pas difficile à vivre, je suis de bonne humeur du matin jusqu’au soir. C’est génétique », dit-il.

« Avec ou sans jambes, je suis la même »
Bonaventure

« Avec ou sans jambes, je suis la même »

20 avril, 10h25 Par : Karyne Boudreau, journaliste

CAPLAN, AVRIL, 2018 – Marie-Thérèse Forest n’est pas née avec un handicap. « J’ai eu la chance de pouvoir l’apprivoiser », dit d’entrée de jeu celle qui a porté mille et une causes et dont la renommée dépasse les frontières de notre région. Tête-à-tête avec une battante.

50 ans de prothèses
Rocher-Percé

50 ans de prothèses

12 avril, 10h45 Par : Geneviève Gélinas, journaliste


CAP-D’ESPOIR, avril 2018 – Bien des clients du kiosque à légumes d’Alcide Proulx, à Cap-d’Espoir, n’ont aucune idée que leur énergique fermier marche sur des prothèses depuis 50 ans. Dans sa vie bien remplie, l’homme de 71 ans a trouvé le moyen d’exploiter sa ferme et de travailler à temps plein malgré ses jambes amputés.

UN GREFFÉ DU CŒUR PÉTANT DE SANTÉ
Côte-de-Gaspé

UN GREFFÉ DU CŒUR PÉTANT DE SANTÉ

27 juillet, 00h00 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ – Deux ans après sa greffe du cœur, Jean-Sébastien Synnott, de L’Anse-au-Griffon, respire la santé. Et le jeune homme, plaidoyer vivant en faveur du don d’organes, est en contact avec la mère du donneur.

UNE VIE À MOURIR DEBOUT… MAIS RIEN DE PRESSE
Avignon

UNE VIE À MOURIR DEBOUT… MAIS RIEN DE PRESSE

23 juin, 10h00 Par : Karyne Boudreau, rédactrice en chef

CARLETON-SUR-MER – La première fois qu’elle s’est engagée, elle avait 13 ans. C’était dans le club 4H. Elle a vite pris les rênes de l’affaire. Depuis, Myreille Allard s’implique, se dévoue, dirige, accompagne et inspire ceux et celles qu’elle sait si bien entraîner dans ses passions : notamment le théâtre et l’éducation, deux éléments à l’avant-scène d’une vie bien remplie pour cette femme sans âge au quotidien toujours empressé.

LE FÉMINISME, « QU’OSSA DONNE? »
Bonaventure

LE FÉMINISME, « QU’OSSA DONNE? »

7 avril, 08h47 Par : Karyne Boudreau, rédactrice en chef

CAPLAN – Elle est petite, l’air presque fragile dans son fauteuil roulant. Mais l’énergie qui se dégage de cette dame aux cheveux rouges est terriblement forte et communicative. GRAFFICI a rencontré la militante féministe « récemment retraitée » Marie-Thérèse Forest dans sa maison de Caplan pour lui poser une question toute simple : « Le féminisme, qu’est-ce que ça donne? ».