Société

Loisirs Avignon Centre : investir dans la qualité de vie!

CAPLAN, juin 2018 – Pointe-à-la-Croix, Escuminac et Ristigouche-Sud-Est ont mis leurs efforts en commun pour développer les loisirs et l’activité physique sur leur territoire. Résultats : un parcours santé, des activités de pêche, des sentiers, des trajets pour aller à l’école à pied… Un bon exemple d’une entente qui permet d’améliorer la qualité de vie des citoyens.

Le 26 mai dernier, lors de la soirée des 22e Prix ExcÉlan loisir et sport à Saint-Alphonse, la Table Saines habitudes de vie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (SHV GÎM) a saisi l’occasion de souligner une implication municipale en matière de qualité de vie. Considérant les nombreux pouvoirs d’agir dont disposent les municipalités pour favoriser l’adoption de saines habitudes de vie (loisir actif, transport actif et saine alimentation), cette orientation allait de soi.


Une ressource commune
Depuis 2015, les municipalités de Pointe-à-la-Croix, Escuminac et Ristigouche Sud-Est, de la MRC d’Avignon, se sont regroupées afin de se doter d'une ressource commune pour le développement d’une offre de loisir sur leur territoire. Loisirs Avignon Centre est né. Cette entente intermunicipale permet d’améliorer significativement la qualité de vie des citoyens en dynamisant le milieu social et culturel.


En parallèle, des efforts de mise à niveau des infrastructures y ont pris place, particulièrement à Pointe-à-la-Croix. Un parcours santé a été implanté, des corridors sécuritaires pour permettre le déplacement des jeunes vers l’école à pied ont été développés et les sentiers ornithologiques mis à niveau pour inciter les citoyens à pratiquer plus d’activités physiques.


À Escuminac, les activités récréotouristiques hivernales ont été particulièrement mises de l’avant dans les dernières années avec le développement de la pêche blanche et la création du Festival de l’Éperlan.


À Ristigouche Sud-Est, les activités culturelles sont à l’honneur autour du sentier historique du Chemin Kempt. Bref, ces nombreux exemples dynamisent les milieux de vie et la Table SHV GÎM tient souligner ces efforts!


Des milieux de vie plus attirants
Ainsi, en développant une offre de loisir de proximité abordable et en organisant des activités intergénérationnelles, Loisirs Avignon Centre permet de rejoindre les jeunes, les familles et les aînés. Un gage d’attractivité pour ces milieux! Cette proximité permet une plus forte participation aux activités, sans discrimination. De saines habitudes de vie, à la portée de tous!


En cette Semaine de la municipalité, qui se tient du 3 au 9 juin cette année, la Table SHV GÎM est heureuse de souligner l’implication de ces trois municipalités, l’arrimage entre le projet et les capacités du milieu, et l’attention portée aux différents groupes de la population. Ainsi, elle remet fièrement le Prix Municipalité et Qualité de vie à l’entente intermunicipale Loisirs Avignon Centre.


Note sur l’auteure
Marjolaine Mineau est agente de communication à l’Unité régionale loisir et sport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (URLS GÎM). Diplômée au Baccalauréat en communication et membre de l’équipe nationale de patinage artistique dans le passé, elle travaille avec passion pour le développement du loisir et du sport dans sa région d’adoption.

Mandatée par le gouvernement du Québec, l’URLS GÎM travaille activement au développement du loisir, du sport, de l’activité physique et du plein air dans la région. Elle offre des programmes de soutien financier, des formations et des services-conseils, coordonne des événements et accompagne ses différents partenaires (municipalités, commission scolaires, associations) dans leurs projets de développement.

 

1 commentaire
Ute Schüle a écrit le 18 juin 2018

Bravo un bel article. Voici mon vécu très similaire à vos réfléctions ... Depuis 5 ans je m'occupe des 4 municipalités comme coordonnatrice inter-municipale - Hope, Hope Town, Saint-Godefroi et Shigawake (milieu anglophone et francophone). Ça restera toujours un défi d'unir ces résidents. L'activité physique a augmenté. Voici quelques exemples: les sorties de raquettes, triathlon d'hiver, cours de tennis / gymnastique / kickboxing et l'animation de fitness ou «slackline». Faire bouger le monde d'avantage, souvent l’animation intergénérationnel, comme il manquerait souvent le nombre de participants par catégorie d'âge. Également des journées créatives avec Tai Chi, Yoga , Aquarelle, Mandela, ... concours de château de sable ou un concert de piano et chant ou des ateliers cuisine autour du monde ( Japon, Allemagne, Argentine etc.) étaient des évènements offerts à la population; en effet une grande variété d'offre de loisir et vie communautaire pour cette petite communauté. Ute Schüle, coordonnatrice inter-municipale Page facebook https://www.facebook.com/uteLoisir/ Partagée sur les 4 site web des municipalités.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.