BLOGUE CITOYEN

GRAFFICI.CA présente ici son équipe de blogueurs, des citoyens de divers horizons, qui vous surprendront par leurs billets, leurs récits et leurs poésies bien sentis, diversifiés et accessibles.
Pour prendre votre tour dans vos lettres ouvertes... Écrivez à redaction@graffici.ca.

NOTE DE LA RÉDACTION

Les blogueurs sur GRAFFICI.CA ne sont pas à l'emploi de l'entreprise. Ils ont tous accepté de s'engager, bénévolement, pour apporter une diversité de point de vue dans notre média. Les opinions véhiculées dans ces textes n'engagent que leur signataire. Il en va de même pour les lettres ouvertes.

Des buts intermédiaires pour les novices
Gaspésie

Des buts intermédiaires pour les novices

27 février, 09h50 Par : Marjolaine Mineau, Unité régionale loisir et sport

CAPLAN, février 2018 – En Gaspésie et aux Îles-de-la Madeleine, les jeunes hockeyeurs de niveau novice bénéficient, depuis janvier, de l’implantation de buts adaptés à leur taille lors de toutes les parties et pratiques. L’initiative a été mise en place par Hockey Gaspésie-les Îles et son directeur technique, Gabriel Vallée.

Statue de Cornwallis : un sombre souvenir pour les Micmacs et les Acadiens
Gaspésie

Statue de Cornwallis : un sombre souvenir pour les Micmacs et les Acadiens

2 février, 10h17 Par : David Bigaouette, blogueur citoyen

RIMOUSKI, février 2018 – À la demande de la population micmaque, la municipalité d’Halifax vient de déboulonner la statue du général Cornwallis qui a fondé la ville en 1749. Pourquoi avoir pris cette décision? Malgré son statut de bâtisseur, Cornwallis possède un côté sombre dans l’Histoire qui touche autant les Micmacs dans les provinces maritimes que les descendants des Acadiens en Gaspésie.

Madame Mimie
Bonaventure

Madame Mimie

29 janvier, 15h51 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, janvier 2018 – Parler de madame Mimie, c'est un peu faire la petite histoire, du moins en partie, de l'implantation des ressources communautaires dédiées aux personnes aux prises avec la maladie mentale dans la Baie-des-Chaleurs ainsi qu’à leurs proches.

5 souhaits en loisir et sport pour 2018
Gaspésie

5 souhaits en loisir et sport pour 2018

20 décembre, 14h50 Par : Eve Bourret, Unité régionale loisir et sport

CAPLAN, décembre 2017 - C’est avec mon chapeau d’employée de l’URLS GIM que j’écris ce dernier article de 2017, mais aussi en ayant la «bédaine» pleine d’un petit Gaspésien à naitre en janvier 2018. En effet, difficile d’ignorer cette symbolique évocatrice qui est de souhaiter des avancements en loisir et sport pour l’année à venir et, en parallèle, d’attendre tranquillement cette venue au monde imminente. Pour 2018, je nous souhaite donc, Gaspésiens et Gaspésiennes de longue date ou à venir…

Le salaire minimum à 15 dollars
Gaspésie

Le salaire minimum à 15 dollars

14 décembre, 11h00 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, décembre 2017 – Depuis plusieurs mois au Québec et ailleurs  en Amérique, il est question (du moins on en discute) de la possibilité de hausser le salaire horaire minimum pour le faire passer de 11,25 $,  niveau où il est actuellement au Québec,  à 15 dollars. Certains disent que ce serait quasiment la fin du monde. D’autres énoncent que cela permettrait à beaucoup de travailleuses et travailleurs de gagner leur vie un peu plus dignement. Ça dépend par quel bout on regarde la question. Allons voir.

Un thriller de Jocelyne Mallet-Parent
Gaspésie

Un thriller de Jocelyne Mallet-Parent

7 décembre, 10h14 Par : David Lonergan, blogueur culturel

CAP-CHAT, décembre 2017 – Les romans de Jocelyne Mallet-Parent s’inscrivent toujours dans une problématique sociale ou politique. Elle commente par le moyen de la fiction les enjeux qui nous confrontent. Autour d’une question d’actualité, elle imagine des personnages et une intrigue. Le lecteur sera ainsi amené à réfléchir sur la société. Son sixième roman, Basculer dans l’enfer (Éditions David), ne fait pas exception à la règle.

#moiaussi, je préviens les abus
Gaspésie

#moiaussi, je préviens les abus

30 novembre, 09h37 Par : Eve Bourret, Unité régionale loisir et sport

CAPLAN, novembre 2017 – Il y a déjà plus d’un mois, on a vu déferler sur les réseaux sociaux une vague de confessions, toutes plus touchantes les unes que les autres, concernant des agressions sexuelles. Ces abus ont lieu aussi dans le domaine du loisir et du sport. Bien qu’il existe des outils pour les prévenir, encore faut-il les connaître et les utiliser.

Dire une chose et faire le contraire
Gaspésie

Dire une chose et faire le contraire

10 novembre, 21h44 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, novembre 2017 – Notre blogueur Robert Arsenault dénonce la réforme de l’aide sociale prônée par  le ministre François Blais. Les pénalités qui seraient imposées aux prestataires qui refusent de participer à un plan d’intégration à l’emploi sont contreproductives, dit-il. Il n’est pas le seul à le dire : le ministre l’explique lui-même dans un livre qu’il a écrit en 2001, rappelle notre blogueur.

On vient tous d’ailleurs
Gaspésie

On vient tous d’ailleurs

3 novembre, 12h01 Par : Pascal Alain, chroniqueur

CARLETON-SUR-MER, novembre 2017 – L’été 2017 aura été marqué par la question des migrants, des immigrants ou des réfugiés, peu importe comment on les appelle, non seulement aux États-Unis, mais également ici, au Québec. Des commentaires de toutes sortes, souvent haineux, ont été exprimés par des gérants d’estrade qui ont inondé les réseaux sociaux et les tribunes téléphoniques de certaines radios de Québec. Dans le même élan, des manifestants et des organismes d’extrême droite ont repris du service. Et pourtant, on vient tous d’ailleurs…

À la recherche de l’harmonie
Gaspésie

À la recherche de l’harmonie

31 octobre, 13h40 Par : David Lonergan, blogueur culturel

CAP-CHAT, octobre 2017 – Il est difficile de tuer son chien. Tous ceux qui ont eu un animal de compagnie le savent. On s’attache à son animal, on l’aime. Pourtant, viens un moment où on n’a plus le choix, et plutôt que de le laisser souffrir, on le fait euthanasier. Geneviève Boudreau a construit son recueil de poésie autour de ce moment.