BLOGUE CITOYEN

GRAFFICI.CA présente ici son équipe de blogueurs, des citoyens de divers horizons, qui vous surprendront par leurs billets, leurs récits et leurs poésies bien sentis, diversifiés et accessibles.
Pour prendre votre tour dans vos lettres ouvertes... Écrivez à redaction@graffici.ca.

NOTE DE LA RÉDACTION

Les blogueurs sur GRAFFICI.CA ne sont pas à l'emploi de l'entreprise. Ils ont tous accepté de s'engager, bénévolement, pour apporter une diversité de point de vue dans notre média. Les opinions véhiculées dans ces textes n'engagent que leur signataire. Il en va de même pour les lettres ouvertes.

PAYER EN ESPÈCES
Bonaventure

PAYER EN ESPÈCES

4 avril, 13h10 Par : Caroline Landry, blogueuse

NEW RICHMOND - Il a été découvert aux Indes, a été rapporté en Grèce par le plus Grand des Alexandre, a été louangé par les Romains, pillé par les barbares et convoité par les rois.

Il peut être rouge, rose, vert, blanc, noir ou gris. C’est une petite baie venant d’une liane, d’une gousse, d’un arbre ou d’un buisson. Il peut être faux. Il peut être vrai.

Qui suis-je?

Je suis le poivre! Alias l'épice la plus populaire et la plus répandue au monde!

(Confettis et hourra!)

LE CRI DES ORIGINES
Autour de nous

LE CRI DES ORIGINES

3 avril, 12h56 Par : Karyne Boudreau, rédactrice en chef

SAINTE-HYACINTHE - Originaire d’un petit coin de pays en Gaspésie, j’habite désormais la grande région montérégienne. C’est par choix que j’ai quitté la Gaspésie. Souhaitant développer mon art, terminer mes études et poursuivre la quête de mes projets d’entreprises, mon exil ne s’est pas fait sans heurts.

L'ISOLATION
Autour de nous

L'ISOLATION

2 avril, 12h00 Par : Véronique St-Onge, blogueuse

ÎLES-DE-LA-MADELEINE - L’isolation est cette chose qui permet aux humains de ne pas se plaindre des écarts extérieurs. L’isolement c’est l’intervalle. La différence entre les deux tient parfois d’une simple maladresse du langage.

DEVENIR ENTREPRENEUR EST  À LA PORTÉE DE TOUS
Avignon

DEVENIR ENTREPRENEUR EST À LA PORTÉE DE TOUS

1 avril, 10h38 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER - Je ne viens pas d’une famille d’entrepreneurs. Quand j’ai décidé de le devenir, je me suis tourné vers les organisations de développement économique en place en leur disant que je voulais me lancer en affaire. J’aurais aimé à ce moment discuter avec quelqu’un qui m’aurait tenu les propos suivants:

POUR DEVENIR GRAND
Bonaventure

POUR DEVENIR GRAND

29 mars, 07h00 Par : Philippe Garon, poète

Pour bâtir le pire des empires
t’hésiteras pas à hésiter encore longtemps
- Plume Latraverse, « Chien fou »

TRAIN-TRAIN
Bonaventure

TRAIN-TRAIN

28 mars, 07h00 Par : Bilbo Cyr, blogueur

BONAVENTURE - En roulant 200 kilomètres pour aller prendre le plus près train de passagers au milieu de la nuit, j’ai eu un sursaut de rage, un rot de bile austère. Parce que ni les autobus ni les trains ne se connectent, comme si c’était fait exprès. Pas tant une question de solidité des structures que de volonté de maximisation des profits. L’axe ferroviaire Montréal-Halifax peut très bien se passer de l’apport des Gaspésiens. Elle est belle la gare de Matapédia. Elle rappelle un peu le passé, nostalgique comme un gros char cubain. C’est tranquille en maudit ici, à une heure du matin. Le train est en retard… Un peu d’histoire pour passer le temps. Elle se répète. De faillites en rachats publics, nous ne finissons plus de repayer ce qui nous appartient déjà, depuis le tout début de la construction. Les histoires de politique, d’infrastructures, de collusion et de corruption ne datent pas d’hier.

DE L’HIVER OU DU PRINTEMPS
Avignon

DE L’HIVER OU DU PRINTEMPS

27 mars, 13h00 Par : Roxanne Langlois, blogueuse

CARLETON SUR MER

Très noble, puissante et immensément omnipotente Dame Nature,

Quand je me suis engagée à écrire des correspondances sur GRAFFICI.CA, la direction ne m’a pas spécifié que je devais à tout prix m’adresser à quelqu’un de vivant ou d’existant. Comme je ne suis pas complètement crétine, je me doute donc que tu ne liras pas cette lettre que je t’adresse. Mais bon… ça ne m’a pas pour autant empêchée d’écrire au premier ministre Couillard et au Conseil du patronat du Québec dernièrement. Je me lance donc, sans trop m’attarder au fait que tu es tout à fait mythique.

UN JOUR POUR LA TERRE, C’EST PAS ASSEZ!
Côte-de-Gaspé

UN JOUR POUR LA TERRE, C’EST PAS ASSEZ!

26 mars, 13h15 Par : Steve Pronovost, blogueur

GASPÉ - Ne serait-il pas sage, en tant qu’humanité, de prendre au moins une journée dans l’année, celle du 22 avril en l’occurrence, pour prendre du recul et regarder le chemin parcouru jusqu’à présent, avec nos bons et moins bons coups? Envisageons, ce jour-là, l’avenir que nous nous souhaitons. Et prenons donc les 364 autres journées dans l’année pour non seulement réfléchir, mais surtout pour agir ensemble de manière responsable.

MON CHER JEFF,
Bonaventure

MON CHER JEFF,

25 mars, 13h00 Par : Étienne Bouchard, blogueur

BONAVENTURE — On ne se connaît pas vraiment, en fait, on ne se connaît pas du tout. Je connais ta réputation et puis ces quelques mots que tu as prononcés et qui ont tant fait réagir les Gaspésiens et leurs élus :

« La Gaspésie, s'ils n'ont pas de jobs, soit qu'ils déménagent ou ben ils crèveront, c'est-tu assez clair? » — Jeff Fillion sur les ondes de NRJ, une station du groupe Bell Média

Certains l’ont compris comme une menace, moi je l’ai compris comme une conséquence. Si on ne fait rien, on va payer et je suis plutôt d’accord avec toi. C’est juste que je ne suis pas certain qu’on vise, toi et moi, la même cible.

ÉOLIEN :
Gaspésie

ÉOLIEN : "DES ARGUMENTS QUI REPOSENT SUR DU VENT", RÉPOND LELIÈVRE À DUBUC

22 mars, 07h00 Par : LETTRE OUVERTE

Voici deux lettres ouvertes diffusées par des élus, député de Gaspé et maires de New RIchmond, Gaspé et Matane, concernant le développement de la filière éolienne au Québec.

Vous avez une opinion à partagez, envoyez votre lettre à rédaction@graffici.ca. La rubrique "C'est à votre tour..." reviendra le premier et le troisième dimanche de chaque mois.