BLOGUE CITOYEN

GRAFFICI.CA présente ici son équipe de blogueurs, des citoyens de divers horizons, qui vous surprendront par leurs billets, leurs récits et leurs poésies bien sentis, diversifiés et accessibles.
Pour prendre votre tour dans vos lettres ouvertes... Écrivez à redaction@graffici.ca.

NOTE DE LA RÉDACTION

Les blogueurs sur GRAFFICI.CA ne sont pas à l'emploi de l'entreprise. Ils ont tous accepté de s'engager, bénévolement, pour apporter une diversité de point de vue dans notre média. Les opinions véhiculées dans ces textes n'engagent que leur signataire. Il en va de même pour les lettres ouvertes.

BONNE ANNÉE!
Avignon

BONNE ANNÉE!

5 janvier, 17h00 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER, 5 janvier 2016 —Je vous souhaite de faire le travail que vous voulez pour ne plus avoir l’impression de travailler. Et comme le travail c’est la santé, être actif à poursuivre vos rêves vous remplira de bonheur et vous déborderez d’amour sur votre entourage. Je ne peux vous garantir que la mer sera toujours belle et qu’il n’y aura pas de tempête, vous pourrez même y perdre votre bateau et pire encore! Mais ce sera le prix à payer pour le bonheur et la liberté.  Voilà!

EXPLORAMER, AQUAMER, MÊME COMBAT?
Avignon

EXPLORAMER, AQUAMER, MÊME COMBAT?

10 novembre, 17h01 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER, 10 novembre 2015 — Début octobre, le président du CA d’Exploramer annonçait une lugubre nouvelle, le milieu reçut un électrochoc. Le discours me semblait redondant et maladroit, tentant d’obtenir du financement par la menace au lieu de la saine gestion et d’une performance adéquate.

BON VOTE!
Avignon

BON VOTE!

15 octobre, 12h30 Par : Danny Marquis, blogueur

Carleton-sur-Mer, 15 octobre 2015 — Moins de 5 jours avant le jour du vote à l’élection fédérale de 2015. Un pays dans lequel on injecte 43 G$ chaque année. Un pays où nous n’avons jamais choisi d’être. Et voilà qu’on me demande pour qui je vote au fédéral.

LE DEMI
Avignon

LE DEMI

31 août, 11h51 Par : Danny Marquis, blogueur

Peut-être avez-vous vu passer un texte sur le Demi, cette monnaie alternative démarrée en Gaspésie qui consiste à couper un billet en deux, et dont chaque moitié équivaut à la moitié du billet original. Tu coupes un billet de 10 $, tu te retrouves avec deux « demis » valant 5 $. Cette nouvelle monnaie permettrait de protéger et d’encourager l’échange local ou même plus large, à travers un réseau d’adeptes de la philosophie. J’aime bien le brassage d’idée que ça génère et la couverture des médias sur la Gaspésie. Une monnaie locale pour stimuler les échanges commerciaux de proximité, intéressant n’est-ce pas?   

LA  GRATUITÉ D’URINER
Avignon

LA GRATUITÉ D’URINER

20 août, 10h48 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER — Voilà un débat qui me fait bien rigoler et dont j’aime bien discuter avec des amis autour d’une boisson aux céréales savamment fermentée. Car, même si le sujet peut déraper en blagues enfantines, dans lequel les « mots de toilettes » deviennent prétextes à se dilater la rate et à se taper sur les cuisses, la gestion des déchets humains est un sujet sérieux. 

Avignon

"BOOTSTRAPPER", SELON LE BARON DE MÜNCHHAUSEN

14 juillet, 12h52 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER — Il y a de cela un certain temps déjà, le baron de Münchhausen, un officier allemand, mercenaire à la solde de l'armée russe, s’était vu confier une mission des plus secrètes par nul autre qu’Élisabeth 1ere de Russie. Durant son périple rempli des plus merveilleuses prouesses, il y en a une particulièrement surprenante que j’aimerais vous partager.

DU CODE À LA PLOMBERIE
Avignon

DU CODE À LA PLOMBERIE

12 juin, 17h18 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER, juin 2015 — J’ai eu un problème avec le robinet du bain du sous-sol. J’avais déjà changé ce que le gars de la quincaillerie avait appelé la cartouche. Ce n’est pas très compliqué à changer, je l’avais déjà fait dans mon ancienne maison et le problème de robinet avait été réglé sur le champ. L’opération m’avait alors coûté environ 25 $, pris une heure et deux bières. Merci au gars de la quincaillerie, à l’édition 1982 du guide de la plomberie Black’n Decker et à YouTube.

UNE HISTOIRE DE POTIRONS
Avignon

UNE HISTOIRE DE POTIRONS

29 avril, 12h38 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER — Il était une fois, Numéro 1. En fait, il ne s’appelait pas Numéro 1, mais je ne veux pas qu’on le reconnaisse alors j’ai décidé de l’appeler ainsi pour simplifier mon histoire. Il était donc une fois, un homme appelé Numéro 1, qui devint chômeur à la fermeture de l’usine qui l’employait. Et comme Numéro 1 détestait le chômage et qu’il était un être optimiste, il tourna la page et décida de faire ce que son père lui avait appris : faire pousser des potirons.

DEVENIR ENTREPRENEUR EST  À LA PORTÉE DE TOUS
Avignon

DEVENIR ENTREPRENEUR EST À LA PORTÉE DE TOUS

1 avril, 09h38 Par : Danny Marquis, blogueur

CARLETON-SUR-MER - Je ne viens pas d’une famille d’entrepreneurs. Quand j’ai décidé de le devenir, je me suis tourné vers les organisations de développement économique en place en leur disant que je voulais me lancer en affaire. J’aurais aimé à ce moment discuter avec quelqu’un qui m’aurait tenu les propos suivants: