Sport

5 souhaits en loisir et sport pour 2018

CAPLAN, décembre 2017 - C’est avec mon chapeau d’employée de l’URLS GIM que j’écris ce dernier article de 2017, mais aussi en ayant la «bédaine» pleine d’un petit Gaspésien à naitre en janvier 2018. En effet, difficile d’ignorer cette symbolique évocatrice qui est de souhaiter des avancements en loisir et sport pour l’année à venir et, en parallèle, d’attendre tranquillement cette venue au monde imminente. Pour 2018, je nous souhaite donc, Gaspésiens et Gaspésiennes de longue date ou à venir…

1. Que les loisirs et les sports soient accessibles à tous

Selon l’article 24 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, « toute personne a droit au repos et aux loisirs ». Prenons encore plus conscience du fait que pour certains, les ainés et les personnes handicapées par exemple, la pratique d’un loisir représente bien plus qu’un simple divertissement. Il s’agit de briser l’isolement, de créer des liens, de repousser ses limites. C’est pourquoi il importe que les acteurs locaux ainsi que la population travaillent de pair pour développer encore plus l’offre de loisir pour ces clientèles, tout en demeurant sensibles à leur intégration dans les activités régulières.

2. De bouger pour le plaisir

En janvier, plusieurs d’entre nous ressentirons une vague de culpabilité en se remémorant tout ce qui a été ingéré durant les Fêtes et prendrons encore une fois cette année la résolution de bouger davantage. Pourquoi ne pas tout simplement modifier l’objectif rattaché à cette résolution qui n’est, au final, pas mauvaise du tout? Si l’idée derrière le fait de bouger plus n’est pas de perdre du poids, mais bien de prendre plaisir à être actif, gageons qu’il nous sera plus facile de trouver de la gratification dans nos efforts.

Bougeons avec plaisir, oui, mais aussi mangeons avec plaisir - et sans culpabilité - durant le temps des Fêtes! De grâce, laissons de côté l’autoflagellation, avant, pendant et après Noël et prenons la résolution de profiter de la vie, un point c’est tout!

3. De jouer dehors en famille

Quoi de mieux pour prendre plaisir à bouger que de bouger en famille? On ne le répètera jamais assez, la Gaspésie est un véritable terrain de jeux grandeur nature. Les activités hivernales offertes dans vos municipalités, qu’elles soient libres ou organisées, abonderont durant la période des Fêtes et s’étireront jusqu’à la fin du mois de mars avec la programmation de Plaisirs d’hiver. On serait fou de ne pas en profiter et d’en faire profiter notre progéniture!

4. De valoriser davantage le loisir culturel, au même titre que les loisirs actifs

Nous le savons déjà, le loisir culturel, bien qu’il apporte des bénéfices non négligeables, est présentement sous financé au détriment des loisirs dits actifs. En 2018, souhaitons que le loisir culturel soit enfin reconnu à sa juste valeur. Pour manifester notre appui aux activités culturelles qui tiennent le coup contre vents et marées, prenons le temps d’aller encourager les jeunes qui participeront aux finales régionales de Secondaire en spectacle après les Fêtes puisqu’ils seront, encore une fois cette année, merveilleux, compétents et émouvants. La pratique d’un loisir culturel chez ces jeunes contribue à façonner les citoyens complets qu’ils deviendront. Ne l’oublions pas devant l’engouement dont profitent présentement les loisirs actifs.

5. Du temps

Mon dernier souhait est probablement le plus difficile à atteindre, mais aussi le plus précieux. Je nous souhaite du temps à ne plus savoir quoi en faire. Assez de temps pour s’investir bénévolement dans une cause ou un organisme qui nous tient à cœur. En Gaspésie, nous pouvons nous vanter de produire un ciment de qualité pour nos communautés, aussi connu sous le nom d’implication bénévole. Souhaitons donc que les gens qui s’impliquent le fassent encore plus, puisque le bénévolat, notamment en loisir et en sport,  contribue activement à revitaliser nos milieux. 

Finalement, toute l’équipe de l’URLS GIM se joint à moi pour vous souhaiter de Joyeuses Fêtes et une Bonne Année 2018, remplie… de loisirs et de sports!

-30-

 


Note sur l’auteure
Ève Bourret est agente de bureau et de communication à l’Unité régionale loisir et sport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Elle n’attendait que l’obtention de son diplôme au Baccalauréat en enseignement secondaire pour mettre le cap vers la Gaspésie. En 2012, après avoir planté son drapeau dans sa nouvelle terre d’accueil, elle réoriente rapidement sa carrière et se joint à l’équipe de l’URLS GÎM. Deux enfants (bientôt trois) plus tard, Ève est plus que décidée à travailler activement au développement du loisir et du sport dans la région qui l’a accueillie à bras ouverts. Dans ses temps libres, elle parcourt les sentiers pédestres de la Baie-des-Chaleurs avec un enfant sur le dos et termine ses journées avec un crochet et une balle de laine à la main.
Mandatée par le gouvernement du Québec, l’URLS GÎM travaille activement au développement du loisir, du sport, de l’activité physique et du plein air dans la région. Elle offre des programmes de soutien financier, des formations et des services-conseils, coordonne des événements et accompagne ses différents partenaires (municipalités, commission scolaires, associations) dans leurs projets de développement.


 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.