BLOGUE CITOYEN

GRAFFICI.CA présente ici son équipe de blogueurs, des citoyens de divers horizons, qui vous surprendront par leurs billets, leurs récits et leurs poésies bien sentis, diversifiés et accessibles.
Pour prendre votre tour dans vos lettres ouvertes... Écrivez à redaction@graffici.ca.

NOTE DE LA RÉDACTION

Les blogueurs sur GRAFFICI.CA ne sont pas à l'emploi de l'entreprise. Ils ont tous accepté de s'engager, bénévolement, pour apporter une diversité de point de vue dans notre média. Les opinions véhiculées dans ces textes n'engagent que leur signataire. Il en va de même pour les lettres ouvertes.

UNE RELATION ESSENTIELLE, MAIS ÉPUISANTE ET COMPLEXE
Gaspésie

UNE RELATION ESSENTIELLE, MAIS ÉPUISANTE ET COMPLEXE

26 avril, 09h10 Par : Donald-Mathieu Robichaud, Association forestière de la Gaspésie

NEW RICHMOND, 26 avril 2017 – Le ton monte ces jours-ci entre le Canada et les États-Unis sur la question du bois d’œuvre. Depuis le début des années 80, les deux pays se sont affrontés à quatre reprises dans ce dossier. Donald-Mathieu Robichaud, de l’Association forestière de la Gaspésie, revient sur 35 ans de lutte et explique les enjeux actuels, alors que les boxeurs sortent à nouveau leurs gants.

AGIR
Gaspésie

AGIR

24 avril, 10h50 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, avril 2017 - "Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Cet énoncé est du grand Albert Einstein. Il est plus que jamais très à propos, surtout avec les nouvelles souvent plus angoissantes les unes que les autres venant de notre actualité quotidienne.

L'EAU
Gaspésie

L'EAU "EN SPÉCIAL"

9 mars, 09h55 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, mars 2017 - L’autre jour, en faisant mon épicerie, je fus surpris de constater que les caisses d’eau embouteillée, bien en montre en bout de tablette, étaient « en spécial ». Au même moment, je rencontrai une personne qui, chargée de sa caisse de 24 bouteilles, était heureuse de profiter de « l’aubaine ». Elle me dit que c’était pour son mari qui, lui, ne buvait que cette eau, ne faisant pas confiance à celle des robinets de leur maison.

ON EST MAL REPRÉSENTÉS
Gaspésie

ON EST MAL REPRÉSENTÉS

3 mars, 11h35 Par : Bilbo Cyr, blogueur

CAPLAN, 3 mars 2017 - On est mal représentés. C'est une évidence navrante et de moins en moins contestable. Plus souvent, on se contente du mauvais au lieu du pire, à défaut du mieux, qui est l'ennemi du bien à ce qu'il paraît, mais c'est pas certain. Ça semble raisonnable.

UN ALBUM À PERCÉ, UN ROMAN À CARLETON
Gaspésie

UN ALBUM À PERCÉ, UN ROMAN À CARLETON

2 février, 10h05 Par : David Lonergan, blogueur culturel

CAP-CHAT, février 2017 - Un fort bel album qui raconte la quête de Charles-Auguste-Léonard-Henri de Bassan et un roman qui met en scène Julien, un enfant de 11 ans dans une aventure aux couleurs fantaisistes et fantastiques. Deux lectures qui chacune à sa façon intéresseront les jeunes lecteurs et lectrices.

Les Temps modernes
Gaspésie

Les Temps modernes

12 janvier, 10h18 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, janvier 2017 - À l’époque des anciens Grecs, on érigeait des temples aux divinités telles Apollon, Zeus, à qui on vouait un culte sacré. Par la suite, à travers les époques, les peuples adeptes des grandes religions, du christianisme particulièrement, ont érigé, pour la plus grande gloire de Dieu et des hommes, des grands monuments d’architecture que sont devenues les églises et les cathédrales, lieux de culte de millions de fidèles à travers les siècles.

CE QUE NOUS SOMMES
Autour de nous

CE QUE NOUS SOMMES

21 décembre, 07h42 Par : Marie-Christine Bernard, auteure et blogueuse

ALMA, décembre 2016 | L’été dernier, j’ai mangé une des meilleures assiettes de langues de morues de ma vie. Sur une terrasse devant la mer, chez nous à Carleton. Accompagné d’un petit Sauvignon bien frais, c’était juste parfait.

L'ARBRE DE NOËL
Gaspésie

L'ARBRE DE NOËL

5 décembre, 10h05 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, décembre 2016 |Tout en lisant le très beau livre de Boucar Diouf "Rendez à ces arbres ce qui appartient à ces arbres", un évènement enfoui dans ma mémoire a soudain refait surface. Quand j'étais enfant, à chaque année, pour Noël, c'est moi qui allais couper le traditionnel sapin. Une année en particulier où il y avait un peu plus de neige qu’à l'habitude, j'ai bien coupé mon sapin, mais étant donné la neige, j'ai dû le faire au dessus des premières rangées de branches.

OBÉIS, SERVITEUR
Gaspésie

OBÉIS, SERVITEUR

5 décembre, 09h58 Par : Philippe Garon, poète

BONAVENTURE, décembre 2016 |Mémoire poétique pour les consultations sur la réussite éducative



L'essentiel à nous apprendre
C'est l'amour des livres qui fait
Que tu peux voyager de ta chambre
Autour de l'humanité
C'est l'amour de ton prochain
Même si c'est un beau salaud
La haine ça n'apporte rien
Puis elle viendra bien assez tôt
Renaud « C’est quand qu’on va où? »