Nouvelles Gaspésie

« Touche pas à ma Gaspésie »
Gaspésie

« Touche pas à ma Gaspésie »

30 octobre, 14h58 Par : Karyne Boudreau

NEW RICHMOND — Plus de 150 personnes, entrepreneurs, élus, représentants d’organismes sociaux et culturels, des gens du milieu de l’éducation et membres d’instances syndicales se sont massés dans une salle de conférence de l’Hôtel Francis à New Richmond  ce matin pour lancer un message clair à Québec : « Touche pas à ma Gaspésie ».

D’Amour réplique à Lelièvre
Gaspésie

D’Amour réplique à Lelièvre

28 octobre, 12h05 Par : Nelson Sergerie

GASPÉ – Le ministre responsable de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Jean D’Amour, estime improductive la sortie lundi du député de Gaspé, Gaétan Lelièvre qui évoquait un « retour à l’ère Duplessis » lorsqu’il commente la centralisation que prépare le gouvernement Couillard. 

Service Québec : Le maire de Gaspé mécontent
Gaspésie

Service Québec : Le maire de Gaspé mécontent

28 octobre, 10h23 Par : Thierry Haroun

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, n'est pas du tout content d'avoir appris via notre reportage du 17 octobre le déménagement de la direction régionale de Service Québec de Gaspé en catamini causant ainsi des pertes d'emplois et des retombées économiques qui ne sont plus au rendez-vous pour sa municipalité.

Source : CHNC 1 commentaire
Nouveau PDG à la Société du chemin de fer
Gaspésie

Nouveau PDG à la Société du chemin de fer

27 octobre, 07h00 Par : Nelson Sergerie

NEW RICHMOND – La Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) pose un geste d'éclat afin de regagner la confiance de Québec. Jacques Côté est nommé président-directeur général de la société alors qu'Éric Dubé devient président du conseil d'administration. Olivier Demers est relégué à la fonction de directeur administratif.

Fusillade à Ottawa : Philip Toone raconte sa journée d’enfer
Aucune

Fusillade à Ottawa : Philip Toone raconte sa journée d’enfer

23 octobre, 10h11 Par : Nelson Sergerie

OTTAWA – Le député néodémocrate de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine estime que les mesures de sécurité doivent être révisées à la suite de la fusillade de mercredi survenue au Parlement d’Ottawa. Ayant reçu l’ordre de rester confiné au moment des événements, un peu avant 10 h mercredi matin, il n’a pu retrouver sa liberté que vers 23 h 30 mercredi soir.