Volte-face de Gisement McInnis bien accueillie par Éco-Vigilance

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La Coalition Éco-Vigilance Baie-des-Chaleurs poursuit sa lutte afin que le projet de cimenterie de Port-Daniel soit soumis à des études indépendantes.

La Coalition Éco-Vigilance Baie-des-Chaleurs poursuit sa lutte afin que le projet de cimenterie de Port-Daniel soit soumis à des études indépendantes. Photo : Antoine Rivard-Déziel

La Coalition Éco-Vigilance Baie-des-Chaleurs affirme que la décision du promoteur de la cimenterie de Port-Daniel, Gisement McInnis, d'envisager la tenue d'une rencontre publique pour expliquer son projet à la population est un pas dans la bonne direction. 

La porte-parole de l’organisme environnementaliste, Cynthia Dow, estime que cette volte-face démontre que la pression politique et citoyenne peut porter ses fruits.

Elle croit cependant que la tenue d’une séance d’information publique ne sera pas suffisante pour rassurer la population au sujet des impacts environnementaux du projet. «Le promoteur reconnaît le droit des citoyens d’avoir accès à de l’information. C’est un pas dans la bonne direction, mais nous continuons à demander des audiences publiques indépendantes», souligne la porte-parole.

Selon elle, la seule façon de s’assurer que le projet de cimenterie soit performant sur le plan environnemental est de le soumettre à l’examen du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). «Nous sommes en train d’acheter un projet en nous limitant à de l’information fournie par le promoteur. Quand les gens achètent une voiture, ils ne se contentent pas du discours du vendeur pour confirmer leur choix. Ils font des recherches, demandent l’avis à d’autres personnes. Nous devons collectivement faire preuve d’autant de prudence avec la cimenterie», illustre-t-elle.

L’environnementaliste promet que son organisme continuera de faire pression sur le prochain gouvernement pour exiger la tenue d’audiences publiques. «Beaucoup de citoyens sont derrière nous et nous demandent de continuer nos efforts. Maintenant, c’est au gouvernement de prouver que l’environnement et la santé de la population font partie de ses priorités», lance Mme Dow.

À lire aussi

Cimenterie : le promoteur ouvre la porte à une rencontre publique

Cimenterie : inquiétude autour de l’utilisation de pneus

Cimenterie - La CRÉ demande des séances d’information publiques

Cimenterie de Port-Daniel : entrevue avec le promoteur

Cimenterie : un projet fortement attendu à Port-Daniel

Cimenterie : la MRC d’Avignon demande des réunions publiques

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.