Via Rail : la possible disparition des wagons-lits inquiète

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
L'avenir des services de Via Rail demeure encore incertain dans la région.

L'avenir des services de Via Rail demeure encore incertain dans la région. Photo : Gilles Gagné

La Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé (CCTG) doute de la volonté du transporteur Via Rail de vouloir desservir le territoire gaspésien.

Après avoir voulu mettre fin au service de restauration à bord des trains qui effectuent le parcours Montréal-Gaspé, Via Rail étudierait la possibilité de retirer ses wagons-lits dans les trains qui effectuent le parcours Matapédia-Gaspé, selon ce que rapportait le journal Le Soleil plus tôt cet été.

Cette possible diminution de service de la part du transporteur inquiète le directeur de la CCTG, Olivier Nolleau. Selon lui, la disparition des wagons-lits aurait un impact important, d’abord sur les usagers locaux, mais aussi sur les touristes. «Plus on diminue les services ferroviaires, plus il y aura des impacts économiques dans la région de Gaspé», mentionne le directeur.

La disparition des wagons-lits s’ajouterait à la liste de mauvaises nouvelles entourant le service ferroviaire en Gaspésie. Et le directeur de la Chambre doute de plus en plus de l’intérêt de Via Rail à poursuivre ses services en Gaspésie. «On ne sent pas une volonté de leur part, alors c’est une question qu’on se pose», souligne-t-il.

M. Nolleau ajoute que son organisme a la ferme intention de mobiliser différents intervenants de la région, dont la Ville de Gaspé, pour démontrer au transporteur que le service ferroviaire est un «réel besoin» en Gaspésie.

À lire aussi

Via Rail en Gaspésie: l'avenir demeure encore incertain

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.