Utiliser le code morse au lieu de «texter» ?

Par ,
La radioamateur permet d’explorer des moyens de communication différents qui peuvent être très utiles en situation d’urgence, pour le loisir et l’expérimentation.

La radioamateur permet d’explorer des moyens de communication différents qui peuvent être très utiles en situation d’urgence, pour le loisir et l’expérimentation. Photo : Courtoisie

Des passionnés de radioamateur (RA) de Gaspé lancent un appel à la population pour faire revivre la ferveur de ce passe-temps qui est loin d’être dépassé par les technologies cellulaires et le monde de l’Internet.

Jean Letarte, véritable passionné de RA, renoue avec ce passe-temps. Son objectif est de rassembler le plus de gens intéressés par cette technologie afin de former un club sur la pointe gaspésienne ou, du moins, connaître l’intérêt des Gaspésiens.

Morse vs SMS


Avec la popularité des téléphones cellulaires intelligents, on pourrait croire que les RA sont dépassées par ces nouvelles technologies. Toutefois, le code morse, symbole le plus populaire de cette technologie, n’aurait rien à envier aux SMS cellulaires. De plus, l’arrivée d’Internet permet d’améliorer la technologie des RA, notamment en ce qui a trait à la répartition du signal.

M. Letarte estime que le volet expérimental a le potentiel d’intéresser les nouvelles générations. «Les gens qui aiment bricoler, qui ont un intérêt pour l’électronique et qui désirent expérimenter peuvent développer de meilleures communications, explique-t-il. Le cellulaire a fait baisser de beaucoup l’activité, mais il est possible d’aller beaucoup plus loin dans l’expérimentation des moyens de communication avec les RA.»

Sur la pointe gaspésienne, il semble que le phénomène des radioamateurs est plus populaire dans la région de Chandler. La rencontre d’information qui se tiendra ce soir, à 19 h, aux bureaux de la Commission scolaire des Chic-Chocs à Gaspé, aura plusieurs objectifs, dont celui de tisser des liens avec les autres organisations de RA de la région et de la province. L’organisation, l’expérimentation, le réseau et la formation sont à l’ordre du jour de cette première rencontre.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.