Une vague de 5 kilomètres à Sainte-Anne-des-Monts

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
On évaluait à environ 7 000 le nombre de participants à la vague humaine qui a déferlé sur plus de 5 km à Sainte-Anne-des-Monts, le dimanche 2 septembre 2012.

On évaluait à environ 7 000 le nombre de participants à la vague humaine qui a déferlé sur plus de 5 km à Sainte-Anne-des-Monts, le dimanche 2 septembre 2012. Photo : Johanne Fournier

Même si l’organisation nourrissait beaucoup d’espoir jusqu’à la dernière minute, il est bien peu probable que la vague humaine de dimanche à Sainte-Anne-des-Monts puisse être homologuée aux records Guinness.

L’activité a réuni, comme en 2010, quelque 7 000 personnes, sur une longueur de plus de 5 km.

Le record à battre est celui de Lisbonne, au Portugal, où 8 435 personnes avaient relevé l’exploit, le 12 août 2007. «On devra visionner au ralenti la vidéo qui a été tournée d’une moto qui a traversé la vague d’un bout à l’autre, indique l’instigateur de l’activité, Serge Chrétien. Pour le record Guinness, il faut avoir le nombre de participants très précisément, à la personne près.» Même s’il avait souhaité au moins 8 500 participants, il était satisfait de l’événement qui aura permis d’amasser environ 50 000 $ qui ont été versés à l’Association du cancer de l’Est-du-Québec.

Festival de trois jours

Cette année, la vague a pris de l’ampleur par rapport à l’édition 2010, en se transformant en un festival qui s’est étalé sur trois jours. La veille et l’avant-veille, un gala d’humour a rassemblé sur scène sept humoristes, dont Réal Béland et Boucar Diouf. Sur la scène de l’immense chapiteau érigé au parc multisports, plusieurs autres artistes ont défilé tout au cours de la fin de semaine, dont les groupes Nostalgie de Rimouski et Les Beach Bums de Granby.

La vague a traversé l’Atlantique

Dimanche, la vague humaine a été déclenchée de l’hôtel de ville de Sainte-Anne-des-Monts vers 15h30, après que celle d’Annonay, en France, ait déferlé puis traversé l’océan Atlantique pour ensuite se poursuivre sur les rives du Saint-Laurent. Des deux côtés de l’océan, la cause était la même: amasser des fonds pour la lutte contre le cancer.

Dans une brève allocution précédant le coup d’envoi, Serge Chrétien a invité les gens à lever les bras bien haut en hommage à tous les disparus du cancer. «On n’est pas tous seuls, en ce moment, a-t-il lancé. Tous ceux qui ont perdu leur combat contre le cancer sont avec nous. Je sens ma mère très proche!»

C’est d’ailleurs en honneur à sa mère décédée de cette maladie que le responsable a imaginé cette activité. «Avant qu’elle ne décède, je lui avais promis de faire quelque chose, a-t-il laissé tomber dans une brève entrevue accordée à GRAFFICI.CA. Au lieu de baisser les bras devant cette terrible maladie, nous, à Sainte-Anne-des-Monts, on lève les bras bien haut parce qu’on croit qu’il est possible de la vaincre.»

Comme en 2010, un hélicoptère devait survoler la scène. Mais la veille, le pilote a dû annuler son engagement, son appareil étant réquisitionné pour un feu de forêt.

Soirée émouvante

En soirée, des centaines de personnes se sont rassemblées sous le chapiteau Desjardins, d’abord pour venir entendre le jeune Jonathan Truchon qui avait fait dix heures de route pour venir livrer un témoignage très poignant, empreint de courage et de ténacité. Il a raconté à la foule comment il a réussi, à 23 ans, à survivre à cinq cancers qui ont requis de nombreux traitements et des interventions chirurgicales, dont une qui l’a partiellement défiguré.

Par la suite, le responsable de l’événement, Serge Chrétien, a tenu à remercier publiquement les bénévoles qui l’ont appuyé dans son projet. Une vingtaine d’entre eux sont montés sur scène, dont sa femme et ses quatre enfants. M. Chrétien a tenu à remettre des plaques commémoratives à Martin St-Pierre, qu’il a présenté comme un bénévole d’exception et à sa femme, Suzanne Barriault, sa complice de tous les instants.

Visiblement fatigué de ses six mois de bénévolat, l’initiateur de la vague a profité de l’occasion pour annoncer qu’il se retirerait pendant quelques années afin de donner du temps à sa famille. «Ne vous surprenez pas si je me ferai plus discret», a-t-il dit à la foule présente. Un bénévole, Marc Portelance, a pris le micro pour souligner le travail de Serge Chrétien. «Lorsque Serge entreprend un projet, on n’a pas le choix de le suivre, a-t-il dit. Merci, Serge, de nous entraîner dans tes rêves!»

Hommage au Dr Francis Lévesque

Après un bref discours de la mairesse de Sainte-Anne-des-Monts, Micheline Pelletier, qui a souligné au passage qu’elle avait, elle aussi, combattu un cancer, ce fut au tour du Dr Alain Pelletier, un médecin natif de l’endroit, de venir présenter son collègue et ami, le Dr Francis Lévesque, emporté par le cancer il y a quatre ans.

Après l’allocution du Dr Pelletier, la famille du Dr Lévesque est montée sur scène pour rendre hommage au défunt. Une présentation vidéo dans laquelle le médecin décédé devait s’adresser aux gens, grâce à la technologie du Centre de développement et de recherche en imagerie numérique ainsi que du Cégep de Matane, n’a pu être complétée à cause de problèmes techniques. Pour suppléer à cette présentation, c’est le frère du médecin, Angelo Lévesque qui, avec émotion, a prêté sa voix pour la lecture du message destiné à l’assistance.

2 commentaires

PP2000 Lexia-3 a écrit le 27 juin 2013

PP2000 Lexia-3 Interface works for both Citroen and Peugeot,which is compatible with most of Citroen and Peugeot cars from 1995 to 2012.Lexia-3 supports ...

Christmas Costume a écrit le 20 septembre 2012

Outstanding post, you have pointed out some superb details , I likewise think this s a very excellent website.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.