Affaires municipales et développement régional

Une nouvelle zone commerciale à Gaspé

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Gaspé compte donner le feu vert à la création d'une toute nouvelle zone commerciale qui sera adjacente à l’actuel parc industriel des Augustines où plusieurs entreprises sont implantées, dont LM Wind Power, situé dans le secteur de York Sud.

Gaspé compte donner le feu vert à la création d'une toute nouvelle zone commerciale qui sera adjacente à l’actuel parc industriel des Augustines où plusieurs entreprises sont implantées, dont LM Wind Power, situé dans le secteur de York Sud. Photo : Courtoisie

Gaspé envisage de créer une nouvelle zone commerciale, mais les citoyens n'ont rien à craindre assure le maire, François Roussy.

La municipalité de 15 000 habitants est à renouveler son plan d'urbanisme qui regroupe et encadre les zones résidentielles, commerciales et industrielles. Ce plan sera assorti d'une nouvelle réglementation.

C'est dans cette perspective que la Ville compte donner le feu vert à la création d'une toute nouvelle zone commerciale qui sera adjacente à l'actuel parc industriel des Augustines, où plusieurs entreprises sont implantées, dont LM Wind Power, situé dans le secteur de York Sud.

La nouvelle superficie de plus d'un million de pieds carrés, qui doit recevoir la sanction du conseil municipal dans les prochaines semaines, viendra répondre à un besoin criant, observe le maire Roussy. «Ce qui est clair, c'est qu'à Gaspé on fait face à un manque de terrain à vocation commerciale. La Chambre de commerce nous a fait part de ce problème, les développeurs également. Il y a plusieurs entreprises qui frappent à la porte de la Ville de Gaspé et qui ont manifesté leur intérêt de s'y installer». Le maire tient toutefois à préciser qu'il n'y a pas de Walmart ou autres magasins à grande surface qui sont sur la liste d'attente.

Les citoyens seront entendus

Les résidants des alentours ont par contre manifesté leurs craintes concernant ce projet, admet le maire, qui assure que tout sera fait pour concilier les droits des citoyens avec l'intérêt commercial. «On doit en effet voir comment on peut ajuster la réglementation pour respecter les résidants. Ça pourrait être d'obliger les entreprises à construire une zone tampon ou un boisé de 100 pieds pour séparer la zone commerciale et la zone résidentielle, par exemple.»

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.