Art, culture et loisirs

Une nouvelle salle de spectacles à Mont-Louis en Haute-Gaspésie

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
La nouvelle salle de spectacles de Mont-Louis est l’initiative de Yanik Elément, un musicien de l’endroit. On le voit ici au saxophone avec André Dédé Vander au chant, à la guitare et aux percussions ainsi qu’avec Amélie Laflamme à l’accordéon.

La nouvelle salle de spectacles de Mont-Louis est l’initiative de Yanik Elément, un musicien de l’endroit. On le voit ici au saxophone avec André Dédé Vander au chant, à la guitare et aux percussions ainsi qu’avec Amélie Laflamme à l’accordéon. Photo : Photo tirée de Facebook

Saint-Maxime-du-Mont-Louis a maintenant sa salle de spectacles.

Ce nouveau lieu culturel est l’aboutissement d’un projet initié par Yanik Elément, un musicien de l’endroit.

La petite salle est opérée par La machine à truc, un organisme à but non lucratif propulsé par le saxophoniste, qui possède son studio d’enregistrement au même endroit. L’organisme permet à des artistes émergents de pouvoir se produire sur scène, qu’ils proviennent de l’univers de la musique, du théâtre ou d’autres formes d’art. La boîte promet d’offrir des événements dont le caractère sera unique, avec principalement des artistes de la région.

La première programmation estivale de la nouvelle salle de spectacles sera officiellement annoncée le mercredi 27 juin.  Mais déjà, on sait que l’ancien membre du groupe Les Colocs, André Dédé Vander, qui réside d’ailleurs dans le village, fera partie de la programmation.

La machine à truc est installée depuis l’an dernier à Saint-Maxime-du-Mont-Louis, dans un bâtiment qui a complètement été rénové pour la cause. L’été dernier, elle a collaboré avec le Comité culturel de la chapelle de Cap-au-Renard, à La Martre, en offrant quatre spectacles intimes à la programmation estivale, dont du blues francophone.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.