Développement économique et exportation

Une Chambre de commerce pour toute la Baie-des-Chaleurs

Par ,
Le directeur de la Chambre de commerce, Maurice Quesnel et le président, Jean-Marie Perreault.

Le directeur de la Chambre de commerce, Maurice Quesnel et le président, Jean-Marie Perreault. Photo : Gracieuseté

Deux mois après son arrivée en Gaspésie, en 2008, Maurice Quesnel a saisi qu’il faudrait éventuellement qu’une seule Chambre de commerce desserve le secteur de la Baie-des-Chaleurs. Plus de trois ans plus tard, c'est maintenant chose faite. 

Son mandat à l’époque visait à consolider la Chambre de commerce du secteur de Bonaventure, et le territoire s’étendait uniquement aux villages voisins de Saint-Siméon et de Saint-Elzéar. Par la suite, une alliance a été créée avec la Chambre de commerce de Paspébiac, avant que l’organisme en vienne à couvrir toute la MRC de Bonaventure.

La Chambre de commerce de la MRC de Bonaventure est officiellement devenue la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs, lors d’un déjeuner tenu la semaine dernière au centre Aqua-Mer de Carleton.

«J’en avais parlé au conseil d’administration en 2008. C’est devenu un projet à l’automne 2009. Pour qu’une chambre de commerce fonctionne, ça prend des employés. J’ai été seul pendant trois ans. Maintenant, je peux compter sur Jessica [Bélisle] dans Bonaventure et nous aurons bientôt un bureau dans la MRC d’Avignon, avec une personne qui y travaille», précise M. Quesnel, directeur de la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs.

Plus de membres

Le nombre de membres est passé de 220 en 2011 à 326 actuellement, alors que le recrutement dans la MRC d’Avignon est ouvert depuis quelques semaines. La croissance du nombre de membres jeunesse a aussi contribué au recrutement de la dernière année.

«Notre objectif est d’avoir 500 membres. On veut que les gens travaillent entre eux. Il y a l’aspect entraide, mais aussi de faire des affaires ensemble. Il y a des entreprises méconnues, qui pourraient trouver de nouveaux partenaires à proximité. Ça donne une meilleure force de frappe», explique M. Quesnel, qui voit au-delà du côté «réseau» de son organisme.

«Nous voulons aussi intervenir dans les dossiers économiques. Je le fais déjà à l’extérieur de la région. On fait une sorte de lobbying, des représentations. Je le fais présentement au niveau du train, pour la reprise du service partout, avec la Fédération [des chambres de commerce du Québec]. On a des points de vue à faire connaître, par les élus, par exemple», poursuit-il.

Si le temps a semblé long avant d’établir une chambre de commerce dans la Baie-des-Chaleurs, c’est qu’il a fallu laisser les gens se faire à cette idée. «Il y avait des guerres de clocher qu’il fallait éliminer. On entendait parler de Pin rouge [de New Richmond], d’Hydro-Québec [de Carleton]. Les gens gardaient des rancunes. On sent maintenant une belle ouverture», précise le président de la Chambre de commerce, Jean-Marie Perreault.

«Les jeunes qui reviennent et les gens de l’extérieur qui arrivent amènent une nouvelle dynamique. D’ailleurs, les jeunes auront un poste au conseil d’administration. C’est important, pour assurer la relève, et parce qu’ils apportent une nouvelle façon de faire», enchaîne Maurice Quesnel.

Le nouveau conseil d’administration sera choisi en février, lors de l’assemblée générale annuelle. Il comprendra six représentants de la MRC de Bonaventure, le même nombre de la MRC d’Avignon et un jeune.

1 commentaire

Jean-Marc Landry a écrit le 11 décembre 2012

Félicitations à tous ceux et celles qui ont travaillé à la mise en place de cette nouvelle Chambre de commerce. Ayant déjà été président de la chambre de commerce à Carleton dans les années 90, je sais qu'en s'unissant, la communauté d'affaires de la Baie-des-Chaleurs pose le bon geste, celui de vouloir travailler ensemble pour le bénéfice de notre beau coin de pays. Je serai du nombre lors de la prochaine assemblée annuelle en février 2013.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.