Une campagne de séduction jugée satisfaisante pour attirer les jeunes

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Les représentants de la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine en mode séduction à leur kiosque du Festival de Musique du Bout du Monde de Gaspé, l’été dernier.

Les représentants de la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine en mode séduction à leur kiosque du Festival de Musique du Bout du Monde de Gaspé, l’été dernier. Photo : Courtoisie

La Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est satisfaite des résultats de sa première campagne de promotion de l’établissement dans la région des jeunes touristes.

C’est du moins le constat qu’en fait l’ambassadrice de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine pour la Commission jeunesse, Maryève Charland-Lallier. «Globalement, on est satisfaits, souligne-t-elle, même s’il y a eu une diminution de la quantité de touristes au cours du dernier été en Gaspésie et aux Îles.»

Une stratégie en plusieurs volets

Cette campagne visait à recruter de la main-d’œuvre chez les jeunes et à les inciter à s’établir en Gaspésie ou aux Îles. Parmi les actions posées, une centaine d’affiches ont été placées dans des commerces touristiques ciblés et dans les bureaux d’accueil touristique de la région, en plus de publicités diffusées dans près de dix médias en lien avec l’offre touristique.

Selon la porte-parole, s’il est difficile de connaître le nombre de personnes qui ont été touchées par ces actions promotionnelles, il a été possible, par contre, de quantifier le nombre de jeunes touristes qui ont été interpellés lors d’événements touristiques au cours desquels des kiosques avaient été installés. «Une centaine de personnes ont été rencontrées plus sérieusement», indique Mme Charland-Lallier.

Ainsi, la Commission jeunesse a rencontré une trentaine de personnes au Festival plein air et voyages qui s’est tenu au parc Jean-Drapeau de Montréal et dans la baie de Beauport. Par la suite, ils ont parlé à des jeunes au Festival en chanson de Petite-Vallée, au Festival de musique du Bout du Monde de Gaspé et dans le secteur de la Grave, l’un des lieux les plus achalandés par les touristes aux Îles-de-la-Madeleine. Selon la porte-parole de la campagne, le Maximum Blues de Carleton est l’événement qui a connu le moins d’impact.

Cap sur l’avenir

Cette campagne s’inscrivait dans le cadre de la Grande séduction du programme Cap sur l’avenir, lancé par la Commission jeunesse en juin 2009. L’entente triennale globale bénéficie d’un financement de différents partenaires de l’ordre de 3,2 millions $ provenant principalement du Secrétariat à la jeunesse et de la Conférence régionale des élus de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Selon l’ambassadrice de la Commission jeunesse, il est actuellement trop tôt pour savoir si la campagne de séduction menée au cours de la dernière saison sera de retour l’été prochain, tant et aussi longtemps qu’il ne sera pas décidé si l’entente globale, qui prendra fin en 2012, sera renouvelée.

Selon l’Institut de la statistique du Québec, la région enregistre un solde migratoire positif depuis 2003-2004 chez les personnes âgées de 25 à 34 ans. En 2009-2010, la région comptait 95 personnes de plus correspondant à cette tranche d’âges que l’année précédente.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.