Développement économique et exportation

Une autre étape franchie pour la future usine d'Orbite

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
La photo de l’usine d’Orbite d'Orbite actuellement en construction à Cap-Chat démontre que les travaux vont bon train.

La photo de l’usine d’Orbite d'Orbite actuellement en construction à Cap-Chat démontre que les travaux vont bon train. Photo : Johanne Fournier

La conception finale de la future usine d'alumine métallurgique d'Orbite Aluminae a été modifiée et est maintenant complétée. La construction de la première phase est prévue en 2013, pour être terminée vers la fin de 2014.

La conception de l'usine a été réalisée en collaboration avec M & K, une entreprise spécialisée dans la conception de procédés chimiques. Avec ces nouveaux plans, Orbite entend réduire de façon significative sa dépendance aux combustibles fossiles d'au moins 30% et son utilisation en eau de 60%. Selon la direction, cette réduction devrait se traduire sur les coûts estimés d'apport en capital et d'opération de l'usine.

La conception de l'usine propose une nouvelle technique de calcination en utilisant des lits fluidisés en circulation fonctionnant à de plus basses températures et permettant une réutilisation de la chaleur dans le système de régénération de l'acide chlorhydrique.

Sans spécifier l'endroit où cette usine sera construite, Orbite a fait savoir, par voie de communiqué, que l'étude de faisabilité du bâtiment, qui est actuellement au stade de l'ingénierie, sera modifiée en fonction de sa nouvelle conception. Se trouvera-t-elle sur le territoire de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine ou sur celui de Grande-Vallée? La direction d'Orbite ne veut pas se prononcer.

Pas de BAPE

La direction d'Orbite Aluminae, Richard Boudreault, a refusé nos demandes d'entrevue. Il a donc été impossible de connaître les raisons pour lesquelles l'entreprise a décidé de traiter 6960 tonnes d'argile alumineuse par jour, alors que si elle atteignait 7 000 tonnes, elle devrait s'assujettir au processus d'examen Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Au printemps dernier, l'organisme Environnement Vert Plus de Maria a fait parvenir, par lettre, une demande au ministère de l'Environnement afin d'exiger qu'Orbite se soumette au processus du BAPE. La requête a été rejetée, prétextant que l'entreprise d'exploitation d'alumine était conforme à la réglementation.

Il a également été impossible de connaître l'état d'avancement des travaux de l'usine de haute pureté qui est actuellement en construction dans le parc industriel de Cap-Chat.

À lire aussi

Orbite Aluminae obtient un bail minier de 20 ans à Grande-Vallée

Orbite amorce la construction de son usine à Cap-Chat

Plusieurs nouveautés pour Orbite

Orbite élargit sa propriété

38 commentaires

L. D'Alesio a écrit le 28 octobre 2012

le 28 octobre 2012 2:37 Il ya une solution technologique ... S'IL VOUS PLAÎT appuyer la pétition et faire circuler le contenu et lien à vos amis, collègues, clients, contacts et membres de la famille. DECHETS TOXIQUES DE BOUE ROUGE ET CATASTROPHES ENVIRONNEMENTAUX RÉSULTANT DE INONDATIONS DE BOUE ROUGE! https://secure.avaaz.org/fr/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/ Pourquoi c'est important La boue rouge a été citée comme de loin le plus grave problème environnemental durable associé à l'industrie de l'aluminium, et a récemment conduit à la perte tragique de vies humaines et à des dommages environnementaux en Hongrie, alors que des déversements ont aussi eu lieu en Inde, en Chine, au Canada et au Brésil. Les coûts environnementaux et sociaux associés aux mines de bauxite et au processus Bayer soulèvent l'opposition au développement de nouvelles capacités de production d'alumine dans plusieurs pays clés. Les citoyens, dans le monde entier, devraient exiger de meilleures lois pour les protéger de la création du résidu de boue rouge toxique et les inondations. Je suis pour la production d'aluminium, mais je suis totalement contre les résidus toxiques résultant de la "processus Bayer". Nouvelle technologie existe qui ne crée pas le résidu de boue rouge toxique et respectueux de l'environnement remédier à la boue rouge existante. Nous devons être solidaires et de signer cette pétition pour influencer les gouvernements, les citoyens corporatifs, etc pour instaurer des changements pour protéger notre environnement. Voici des liens vers des articles sur le sujet: http://www.boston.com/bigpicture/2010/10/a_flood_of_toxic_sludge.html [Images d'inondation de boue rouge] http://www.downtoearth.org.in/node/33296 http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/india-toxic-sludge-leak-vedantas-red-mud-pond-threatens-rural-communities-2011-06-0 http://www.youtube.com/watch?v=9LRejzIQfdI http://www.cbc.ca/news/canada/story/2007/04/07/alcan-river.html http://www.earthtimes.org/pollution/red-mud-remediation-treatment-developed/2116/ http://world.einnews.com/pr_news/108018726/canadian-company-offers-the-first-treatment-to-neutralize-red-mud http://www.dnaindia.com/mobile/report.php?n=1722627&p=0 http://www.aluminiumtoday.com/news/view/canada-orbite-aluminae-incs-patented-red-mud-neutralisation-treatment De récentes études ont estimé l’inventaire actuel de boues rouges à la fin de l’année 2010 à plus de trois milliards de tonnes [Klauber, C., Grafe, M., and Power, G, 2009], et que cette quantité augmentait au rythme de 120 millions de tonnes par année. Selon le Comité international pour l'étude de la bauxite, d'alumine et d'aluminium (ICSOBA), "Les raffineries actuelles génèrent plus de 100 millions de tonnes de boue rouge par an, ce qui est susceptible d'augmenter avec la mise en place de nouvelles installations de production et de la diminution de la qualité du minerai. Moins de 5 % de la boue rouge est utilisée dans le monde avec le reste disposé dans des étangs." La boue rouge est un produit toxique et très caustique, présentant un potentiel grave de pollution de l'eau et des sols. La boue rouge a été citée comme de loin le plus grave problème environnemental durable associé à l'industrie de l'aluminium, et a récemment conduit à la perte tragique de vies humaines et à des dommages environnementaux en Hongrie, alors que des déversements ont aussi eu lieu en Inde, en Chine, au Canada et au Brésil. Pétition seront livrés à Amnesty International, Comité international pour l'étude de la bauxite, alumine et d'aluminium (ICSOBA) et l'Institut international de l'aluminium (world-aluminium.org).

Johanne Fournier a écrit le 24 octobre 2012

@ M. Pelletier : la lecture de votre commentaire m'a réconfortée, jusqu'à ce que je lise que vous doutiez de moi... C'est vraiment désolant. Il n'a jamais été dans mon intention de sous-entendre qu'Orbite était malhonnête.Vous questionnez mon intertitre "Pas de BAPE". Pourtant, n'est-ce pas le cas, tant et aussi longtemps qu'Orbite extraira moins de 7 000 tonnes? Où est le problème, encore une fois? Vous semblez être aux premières loges concernant les objectifs, intentions et projets d'Orbite. Par conséquent, par honnêteté, puisque vous avez parlé d'honnêteté, il serait temps de vous présenter. Quel poste occupez-vous chez Orbite ou que représentez-vous par rapport à l'entreprise?

L. D'Alesio a écrit le 24 octobre 2012

le 23 octobre 2012 12h01 Gaétan Lelièvre Député de Gaspé http://pq.org/fiche_candidats/gaetan_lelievre * Membre du comité de relation avec le milieu dans le dossier d’implantation d’une usine d’extraction et de transformation d’alumine en Gaspésie, projet Orbite Aluminae (depuis 2011). *

L. D'Alesio a écrit le 21 octobre 2012

le 19 octobre 2012 14:34 || Pétition: || STOP TOXIC RED MUD WASTE AND ENVIRONMENTAL DISASTERS RESULTING FROM RED MUD FLOODING! [ARRÊT DE DECHETS TOXIQUES DE BOUE ROUGE ET CATASTROPHES ENVIRONNEMENTAUX RÉSULTANT DE INONDATIONS DE BOUE ROUGE!] || https://secure.avaaz.org/en/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/share/ || Why this is important || Red mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil. The environmental and social costs associated with bauxite mines and the Bayer process are spurring opposition to the development of new alumina production opportunities in a number of key countries. || Citizens, the world over, should demand better laws to protect them from the creation of the toxic red mud residue and flooding. || I am all for the production of aluminum; however, I am totally against the toxic residue resulting from the "Bayer manufacturing process". New technology exists which does not create the toxic red mud residue and environmentally remediate the existing red mud. || We must stand together and sign this petition to influence governments, corporate citizens etc to institute changes to protect our environment. || Here are articles on the matter: || http://www.boston.com/bigpicture/2010/10/a_flood_of_toxic_sludge.html [Images of red mud flooding] || http://www.downtoearth.org.in/node/33296 || http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/india-toxic-sludge-leak-vedantas-red-mud-pond-threatens-rural-communities-2011-06-0 || http://www.youtube.com/watch?v=9LRejzIQfdI || http://www.cbc.ca/news/canada/story/2007/04/07/alcan-river.html || http://www.earthtimes.org/pollution/red-mud-remediation-treatment-developed/2116/ || http://world.einnews.com/pr_news/108018726/canadian-company-offers-the-first-treatment-to-neutralize-red-mud || http://www.dnaindia.com/mobile/report.php?n=1722627&p=0 || http://www.aluminiumtoday.com/news/view/canada-orbite-aluminae-incs-patented-red-mud-neutralisation-treatment || Recent studies estimate Red Mud to be around 3,000 million tonnes at the end of 2010 [Klauber, C., Grafe, M., and Power, G, 2009] – and growing at approximately 120 million tonnes per annum. According to the International Committee for the Study of Bauxite, Alumina and Aluminium (ICSOBA) “Alumina refineries world over presently generate more than 100 million tons of red mud per annum, which is likely to increase with the setting up of new production facilities and decreasing ore quality. Less than 5% of red mud is being utilized in the world with the remainder disposed in ponds.” Red mud is toxic and highly caustic, a serious health hazard that threatens to pollute water and soil. Red Mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil.

L. D'Alesio a écrit le 21 octobre 2012

le 19 octobre 2012 14:34 || Pétition: || STOP TOXIC RED MUD WASTE AND ENVIRONMENTAL DISASTERS RESULTING FROM RED MUD FLOODING! [ARRÊT DE DECHETS TOXIQUES DE BOUE ROUGE ET CATASTROPHES ENVIRONNEMENTAUX RÉSULTANT DE INONDATIONS DE BOUE ROUGE!] || https://secure.avaaz.org/en/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/share/ || Why this is important || Red mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil. The environmental and social costs associated with bauxite mines and the Bayer process are spurring opposition to the development of new alumina production opportunities in a number of key countries. || Citizens, the world over, should demand better laws to protect them from the creation of the toxic red mud residue and flooding. || I am all for the production of aluminum; however, I am totally against the toxic residue resulting from the "Bayer manufacturing process". New technology exists which does not create the toxic red mud residue and environmentally remediate the existing red mud. || We must stand together and sign this petition to influence governments, corporate citizens etc to institute changes to protect our environment. || Here are articles on the matter: || http://www.boston.com/bigpicture/2010/10/a_flood_of_toxic_sludge.html [Images of red mud flooding] || http://www.downtoearth.org.in/node/33296 || http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/india-toxic-sludge-leak-vedantas-red-mud-pond-threatens-rural-communities-2011-06-0 || http://www.youtube.com/watch?v=9LRejzIQfdI || http://www.cbc.ca/news/canada/story/2007/04/07/alcan-river.html || http://www.earthtimes.org/pollution/red-mud-remediation-treatment-developed/2116/ || http://world.einnews.com/pr_news/108018726/canadian-company-offers-the-first-treatment-to-neutralize-red-mud || http://www.dnaindia.com/mobile/report.php?n=1722627&p=0 || http://www.aluminiumtoday.com/news/view/canada-orbite-aluminae-incs-patented-red-mud-neutralisation-treatment || Recent studies estimate Red Mud to be around 3,000 million tonnes at the end of 2010 [Klauber, C., Grafe, M., and Power, G, 2009] – and growing at approximately 120 million tonnes per annum. According to the International Committee for the Study of Bauxite, Alumina and Aluminium (ICSOBA) “Alumina refineries world over presently generate more than 100 million tons of red mud per annum, which is likely to increase with the setting up of new production facilities and decreasing ore quality. Less than 5% of red mud is being utilized in the world with the remainder disposed in ponds.” Red mud is toxic and highly caustic, a serious health hazard that threatens to pollute water and soil. Red Mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil.

Martin Zibeau a écrit le 21 octobre 2012

C'est tellement désagréable de lire des débats comme celui-ci. J'imagine que je pourrais garder ce commentaire pour moi-même, mais c'est plus fort que moi. Pour quelqu'un qui essaie de créer des liens entre les gens de manière seine et honnête dans sa communauté, vous lire donne malheureusement presque mal au coeur. Comme je le dis souvent, je n'ai de conseil à donner à personne. J'ai quand même le goût de vous encourager à aller passer du temps dans une école primaire prêt de chez-vous afin d'observer comment de jeunes enfants du primaire trouvent tellement plus facilement que ce que je lis ici, des façons de régler leurs différents. Un brin d'imagination et beaucoup d'écoute réussissent généralement mieux que bourrage de crâne et réthorique.

L. D'Alesio a écrit le 20 octobre 2012

le 19 octobre 2012 14:34 || Pétition: || STOP TOXIC RED MUD WASTE AND ENVIRONMENTAL DISASTERS RESULTING FROM RED MUD FLOODING! [ARRÊT DE DECHETS TOXIQUES DE BOUE ROUGE ET CATASTROPHES ENVIRONNEMENTAUX RÉSULTANT DE INONDATIONS DE BOUE ROUGE!] || https://secure.avaaz.org/en/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/share/ || Why this is important || Red mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil. The environmental and social costs associated with bauxite mines and the Bayer process are spurring opposition to the development of new alumina production opportunities in a number of key countries. || Citizens, the world over, should demand better laws to protect them from the creation of the toxic red mud residue and flooding. || I am all for the production of aluminum; however, I am totally against the toxic residue resulting from the "Bayer manufacturing process". New technology exists which does not create the toxic red mud residue and environmentally remediate the existing red mud. || We must stand together and sign this petition to influence governments, corporate citizens etc to institute changes to protect our environment. || Here are articles on the matter: || http://www.boston.com/bigpicture/2010/10/a_flood_of_toxic_sludge.html [Images of red mud flooding] || http://www.downtoearth.org.in/node/33296 || http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/india-toxic-sludge-leak-vedantas-red-mud-pond-threatens-rural-communities-2011-06-0 || http://www.youtube.com/watch?v=9LRejzIQfdI || http://www.cbc.ca/news/canada/story/2007/04/07/alcan-river.html || http://www.earthtimes.org/pollution/red-mud-remediation-treatment-developed/2116/ || http://world.einnews.com/pr_news/108018726/canadian-company-offers-the-first-treatment-to-neutralize-red-mud || http://www.dnaindia.com/mobile/report.php?n=1722627&p=0 || http://www.aluminiumtoday.com/news/view/canada-orbite-aluminae-incs-patented-red-mud-neutralisation-treatment || Recent studies estimate Red Mud to be around 3,000 million tonnes at the end of 2010 [Klauber, C., Grafe, M., and Power, G, 2009] – and growing at approximately 120 million tonnes per annum. According to the International Committee for the Study of Bauxite, Alumina and Aluminium (ICSOBA) “Alumina refineries world over presently generate more than 100 million tons of red mud per annum, which is likely to increase with the setting up of new production facilities and decreasing ore quality. Less than 5% of red mud is being utilized in the world with the remainder disposed in ponds.” Red mud is toxic and highly caustic, a serious health hazard that threatens to pollute water and soil. Red Mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil.

Albert Picard a écrit le 19 octobre 2012

Pour votre information. Premierement, 3 facteurs pèsent sur l'économie du Québec et sur lesquels le Québec ne peut rien faire : la dette des pays européens, l'économie encore chambralante des USA et le ralentissement de l'économie chinoise. On ne peut pas démarrer de grands projets miniers dont les extrants sont réservés à l'exportation pour ces 3 régions du monde qui sont nos principaux clients. Deuxièmement, on ne peut pas placer l'environnement, le social et l'économie sur pied d'égalité, puisque l'environnement sans société et sans économie, il n'y a aucun problème. Mais l'économie sans environnement et sans société, rien ne va plus. C'est pour cela qu'il faut prioriser la protection de l'environnement. RTA et MORBITE évitent ce genre de discussion, et leurs actionnaires qui salivent , s'impatientent et jacassent comme des coqs de basse cour devant les graphiques des actions à la bourse non plus. Troisièmement, pour certaines personnes développement durable veux dire croissance de l'économie sans fin. Je préférerait entendre de leur bouche développement viable et leurs discours changeraient complètement. Finalement, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) est un organisme voué à l’information et à la consultation publiques sur des projets susceptibles d’avoir un impact majeur sur l’environnement ou sur toute autre question relative à la qualité de l’environnement. Le BAPE est la porte d’entrée des citoyens dans le processus d’autorisation des projets. Il se rend dans le milieu concerné par le projet pour faciliter la participation des citoyens. Ces derniers peuvent s’informer et exprimer leurs préoccupations auprès d’un organisme neutre et transparent. Il ne faudrait pas donner au BAPE des attributs et des mandats qu'elle n'a pas, comme le font certains intervenants plus bas.

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 14:34 || Pétition: || STOP TOXIC RED MUD WASTE AND ENVIRONMENTAL DISASTERS RESULTING FROM RED MUD FLOODING! [ARRÊT DE DECHETS TOXIQUES DE BOUE ROUGE ET CATASTROPHES ENVIRONNEMENTAUX RÉSULTANT DE INONDATIONS DE BOUE ROUGE!] || https://secure.avaaz.org/en/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/share/ || Why this is important || Red mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil. The environmental and social costs associated with bauxite mines and the Bayer process are spurring opposition to the development of new alumina production opportunities in a number of key countries. || Citizens, the world over, should demand better laws to protect them from the creation of the toxic red mud residue and flooding. || I am all for the production of aluminum; however, I am totally against the toxic residue resulting from the "Bayer manufacturing process". New technology exists which does not create the toxic red mud residue and environmentally remediate the existing red mud. || We must stand together and sign this petition to influence governments, corporate citizens etc to institute changes to protect our environment. || Here are articles on the matter: || http://www.boston.com/bigpicture/2010/10/a_flood_of_toxic_sludge.html [Images of red mud flooding] || http://www.downtoearth.org.in/node/33296 || http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/india-toxic-sludge-leak-vedantas-red-mud-pond-threatens-rural-communities-2011-06-0 || http://www.youtube.com/watch?v=9LRejzIQfdI || http://www.cbc.ca/news/canada/story/2007/04/07/alcan-river.html || http://www.earthtimes.org/pollution/red-mud-remediation-treatment-developed/2116/ || http://world.einnews.com/pr_news/108018726/canadian-company-offers-the-first-treatment-to-neutralize-red-mud || http://www.dnaindia.com/mobile/report.php?n=1722627&p=0 || http://www.aluminiumtoday.com/news/view/canada-orbite-aluminae-incs-patented-red-mud-neutralisation-treatment || Recent studies estimate Red Mud to be around 3,000 million tonnes at the end of 2010 [Klauber, C., Grafe, M., and Power, G, 2009] – and growing at approximately 120 million tonnes per annum. According to the International Committee for the Study of Bauxite, Alumina and Aluminium (ICSOBA) “Alumina refineries world over presently generate more than 100 million tons of red mud per annum, which is likely to increase with the setting up of new production facilities and decreasing ore quality. Less than 5% of red mud is being utilized in the world with the remainder disposed in ponds.” Red mud is toxic and highly caustic, a serious health hazard that threatens to pollute water and soil. Red Mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil.

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 14:34 || Pétition: || STOP TOXIC RED MUD WASTE AND ENVIRONMENTAL DISASTERS RESULTING FROM RED MUD FLOODING! [ARRÊT DE DECHETS TOXIQUES DE BOUE ROUGE ET CATASTROPHES ENVIRONNEMENTAUX RÉSULTANT DE INONDATIONS DE BOUE ROUGE!] || https://secure.avaaz.org/en/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/share/ || Why this is important || Red mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil. The environmental and social costs associated with bauxite mines and the Bayer process are spurring opposition to the development of new alumina production opportunities in a number of key countries. || Citizens, the world over, should demand better laws to protect them from the creation of the toxic red mud residue and flooding. || I am all for the production of aluminum; however, I am totally against the toxic residue resulting from the "Bayer manufacturing process". New technology exists which does not create the toxic red mud residue and environmentally remediate the existing red mud. || We must stand together and sign this petition to influence governments, corporate citizens etc to institute changes to protect our environment. || Here are articles on the matter: || http://www.boston.com/bigpicture/2010/10/a_flood_of_toxic_sludge.html [Images of red mud flooding] || http://www.downtoearth.org.in/node/33296 || http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/india-toxic-sludge-leak-vedantas-red-mud-pond-threatens-rural-communities-2011-06-0 || http://www.youtube.com/watch?v=9LRejzIQfdI || http://www.cbc.ca/news/canada/story/2007/04/07/alcan-river.html || http://www.earthtimes.org/pollution/red-mud-remediation-treatment-developed/2116/ || http://world.einnews.com/pr_news/108018726/canadian-company-offers-the-first-treatment-to-neutralize-red-mud || http://www.dnaindia.com/mobile/report.php?n=1722627&p=0 || http://www.aluminiumtoday.com/news/view/canada-orbite-aluminae-incs-patented-red-mud-neutralisation-treatment || Recent studies estimate Red Mud to be around 3,000 million tonnes at the end of 2010 [Klauber, C., Grafe, M., and Power, G, 2009] – and growing at approximately 120 million tonnes per annum. According to the International Committee for the Study of Bauxite, Alumina and Aluminium (ICSOBA) “Alumina refineries world over presently generate more than 100 million tons of red mud per annum, which is likely to increase with the setting up of new production facilities and decreasing ore quality. Less than 5% of red mud is being utilized in the world with the remainder disposed in ponds.” Red mud is toxic and highly caustic, a serious health hazard that threatens to pollute water and soil. Red Mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil.

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 14:34 || Pétition: || STOP TOXIC RED MUD WASTE AND ENVIRONMENTAL DISASTERS RESULTING FROM RED MUD FLOODING! [ARRÊT DE DECHETS TOXIQUES DE BOUE ROUGE ET CATASTROPHES ENVIRONNEMENTAUX RÉSULTANT DE INONDATIONS DE BOUE ROUGE!] || https://secure.avaaz.org/en/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/share/ || Why this is important || Red mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil. The environmental and social costs associated with bauxite mines and the Bayer process are spurring opposition to the development of new alumina production opportunities in a number of key countries. || Citizens, the world over, should demand better laws to protect them from the creation of the toxic red mud residue and flooding. || I am all for the production of aluminum; however, I am totally against the toxic residue resulting from the "Bayer manufacturing process". New technology exists which does not create the toxic red mud residue and environmentally remediate the existing red mud. || We must stand together and sign this petition to influence governments, corporate citizens etc to institute changes to protect our environment. || Here are articles on the matter: || http://www.boston.com/bigpicture/2010/10/a_flood_of_toxic_sludge.html [Images of red mud flooding] || http://www.downtoearth.org.in/node/33296 || http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/india-toxic-sludge-leak-vedantas-red-mud-pond-threatens-rural-communities-2011-06-0 || http://www.youtube.com/watch?v=9LRejzIQfdI || http://www.cbc.ca/news/canada/story/2007/04/07/alcan-river.html || http://www.earthtimes.org/pollution/red-mud-remediation-treatment-developed/2116/ || http://world.einnews.com/pr_news/108018726/canadian-company-offers-the-first-treatment-to-neutralize-red-mud || http://www.dnaindia.com/mobile/report.php?n=1722627&p=0 || http://www.aluminiumtoday.com/news/view/canada-orbite-aluminae-incs-patented-red-mud-neutralisation-treatment || Recent studies estimate Red Mud to be around 3,000 million tonnes at the end of 2010 [Klauber, C., Grafe, M., and Power, G, 2009] – and growing at approximately 120 million tonnes per annum. According to the International Committee for the Study of Bauxite, Alumina and Aluminium (ICSOBA) “Alumina refineries world over presently generate more than 100 million tons of red mud per annum, which is likely to increase with the setting up of new production facilities and decreasing ore quality. Less than 5% of red mud is being utilized in the world with the remainder disposed in ponds.” Red mud is toxic and highly caustic, a serious health hazard that threatens to pollute water and soil. Red Mud has been named the most serious sustainable environmental problem associated with the aluminum industry and recently led to the tragic loss of human life and environmental damage in Hungary, with other spills also occurring in India, China, Canada and Brazil.

Albert Picard a écrit le 19 octobre 2012

Pour votre information. Premierement, 3 facteurs pèsent sur l'économie du Québec et sur lesquels le Québec ne peut rien faire : la dette des pays européens, l'économie encore chambralante des USA et le ralentissement de l'économie chinoise. On ne peut pas démarrer de grands projets miniers dont les extrants sont réservés à l'exportation pour ces 3 régions du monde qui sont nos principaux clients. Deuxièmement, on ne peut pas placer l'environnement, le social et l'économie sur pied d'égalité, puisque l'environnement sans société et sans économie, il n'y a aucun problème. Mais l'économie sans environnement et sans société, rien ne va plus. C'est pour cela qu'il faut prioriser la protection de l'environnement. RTA et MORBITE évitent ce genre de discussion, et leurs actionnaires qui salivent , s'impatientent et jacassent comme des coqs de basse cour devant les graphiques des actions à la bourse non plus. Troisièmement, pour certaines personnes développement durable veux dire croissance de l'économie sans fin. Je préférerait entendre de leur bouche développement viable et leurs discours changeraient complètement.

Johanne Fournier a écrit le 19 octobre 2012

@ M. Pelletier : j'ai bien lu les nombreux communiqués d'Orbite et je connais le moment où l'entreprise est censée livrer l'usine. J'étais présente à la première pelletée de terre cet été à Cap-Chat. Mais cela ne m'en dit pas plus sur l'avancement des travaux de construction. Je vous rappelle que comme la direction d'Orbite a refusé mes demandes d'entrevue, je ne peux faire aucune déduction puisque mon rôle, qui s'inscrit dans une démarche objective, est celui d'être une messagère. @ MM. Paul et Martin : Quand vous dites que je tire une conclusion, c'est faux. Je vous rappelle que, comme la direction d'Orbite a refusé mes demandes d'entrevue, je dis qu'il a été impossible de savoir sur quoi est basée la limite de quantité d'argile alumineuse qui sera extraite. C'est seulement une question que plusieurs personnes se posent. Si vous avez la réponse et que vous êtes autorisés à parler au nom d'Orbite, il me fera plaisir de vous interviewer. Contrairement à ce que vous dites, M. Pelletier, il n'y a aucun acharnement de ma part. J'ai bien d'autres chats à fouetter. En passant, M. Paul, je ne joue pas aux écrivains. Je suis tout simplement journaliste, un métier que j'ai commencé à pratiquer il y a 26 ans. Johanne Fournier, journaliste-photographe

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 12h40 | Un BAPE encore moins économique ? | Publié le: jeudi 18 octobre 2012, 21H57 | Mise à jour: jeudi 18 octobre 2012, 21H58 | http://www.journaldequebec.com/2012/10/18/un-bape-encore-moins-economique | À l’heure où même le ministre du Développement durable s’interroge sur le rôle et l’efficacité du BAPE, permettez à la communauté des affaires, celle-là même qui s’inquiétait des premières propositions du gouvernement en matière de fiscalité, de s’inquiéter maintenant en ce qui a trait à l’avenir de cet organisme et aussi, pour ne pas dire surtout, à la façon dont seront accueillis les grands projets de développement économique au cours des prochaines années. | Alors que le Québec est aux prises avec un ralentissement économique et qu’il est de plus en plus exposé à la concurrence internationale, il est essentiel que le gouvernement prenne des décisions qui augmenteront notre capacité d’attirer des investissements. Dans ce contexte, la qualité de vie des Québécois est de plus en plus liée à la réalisation de grands projets ainsi qu’au développement des richesses naturelles. L’actuel ministre du Développement durable a, par le passé, exprimé des doutes quant à la pertinence et l’efficacité du BAPE, jugeant qu’il n’est pas suffisamment axé sur la protection de l’environnement. Or, il importe de rappeler au ministre que le concept de développement durable doit faire une place égale à la protection de l’environnement, à l’acceptabilité sociale ET au développement économique! Nous comprenons des récentes décisions du ministre du Développement durable et de ses déclarations passées que le mandat du BAPE pourrait être appelé à évoluer. Si tel est sa volonté, permettez-nous de lui rappeler trois éléments essentiels. Premièrement, le BAPE devra, dans l’évaluation qu’il fait des projets, assurer un meilleur équilibre entre les trois composantes du développement durable. Au cours des dernières années, la Fédération des chambres de commerce du Québec considère que le BAPE, qui ne dispose d’ailleurs pas des ressources nécessaires et compétentes pour bien mesurer l’impact économique, a eu peu de considération pour ce volet dans ses recommandations. Deuxièmement, le fonctionnement de cet organisme doit être tel que les entreprises sachent à quoi s’attendre lorsqu’elles dévoilent leurs projets sur la place publique. Il n’y a rien qui repousse davantage les investisseurs que l’incertitude ou les cadres réglementaires flous, instables ou qui manquent de transparence. | Finalement, le BAPE doit demeurer neutre, indépendant et à l’abri de toute pression politique. | Dans le contexte où les trois dimensions du développement durable doivent être conciliées de façon juste et efficace, le gouvernement devrait peut-être aussi reconsidérer l’opportunité de créer une agence d’analyse économique. Cette agence, qui serait complémentaire au BAPE ainsi qu’à la Direction de la santé publique, aurait le mandat de fournir au gouvernement des avis objectifs sur des projets donnés, notamment quant à leurs retombées, au nombre d’emplois créés et à leurs répercussions sur la diversification d’une région. Les rapports qu’elle produirait pourraient mener à terme les travaux du BAPE et ainsi jeter un meilleur éclairage sur la pertinence d’entreprendre ou non des projets. | Françoise Bertrand Présidente-directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Bilbo a écrit le 19 octobre 2012

Messieurs D'alesio et Pelletier, c'est avec joie que je signerai votre pétition...si vous appuyez la demande pour qu'Orbite passe par le BAPE. Proposer quelque chose comme étant une alternative sans avoir en main ce qu'il faut pour l'analyser de façon éclairée m'apparait comme une fausse solution.

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 12h54 | La Ville de Gaspé a dû déverser dans le fleuve des centaines de mètres cubes de lixiviat en provenance de son Lieu d’enfouissement technique. Thierry Haroun, 13 avril, 2012 | http://www.radiochnc.com/index.php?app=nou&article=3259

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 12h47 | C’est par une plainte du public que les autorités du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) disent avoir appris le déversement dans le golfe de lixiviat en provenance du dépotoir de Gaspé. | http://www.facebook.com/permalink.php?id=278003087532&story_fbid=419185488109261 | et | Lixiviat : le ministère de l’Environnement averti par le public? Classé sous : Environnement 16 avril 2012, 05h00 Geneviève Gélinas, graffici.ca | http://www.graffici.ca/nouvelles/lixiviat-ministere-environnement-averti-par-public-871/

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 12h44 | Gaspésie- Les Îles : nouveau déversement de lixiviat à Gaspé | Mise à jour le jeudi 3 mai 2012 à 11 h 39 HAE | http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2012/05/02/002-gaspe-lixiviat-stlaurent.shtml

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 12h41 | Saumons morts sur la rivière York à Gaspé: ça recommence | http://www.gaspesie.com/?id=28&artid=18607 | En décembre 2010, la Ville de Gaspé a déversé des centaines de mètres cubes de lixiviat (jus de poubelle) en provenance du dépotoir, après de fortes pluies. Toutefois, ce déversement «n’est pas examiné comme une cause, affirme Valérie Bujold, parce que les mortalités se présentent comme sur la rivière Saint-Jean, où il n’y avait pas eu de déversement.»

L. D'Alesio a écrit le 19 octobre 2012

le 19 octobre 2012 12h24 | Est-ce que Environnement Vert-Plus (M. Cyr et M. Goudreau etc) en parle de le déversement de lixiviat ? | Est-ce que Environnement Vert-Plus (M. Cyr et M. Goudreau etc) en parle de le déversement de boues rouge toxiques dans le Saguenay par RioTinto - Alcan? | Jus de poubelle : la Ville de Gaspé s’expose à une amende salée Classé sous : Environnement 3 mai 2012, 15h00 Geneviève Gélinas, graffici.ca | http://www.graffici.ca/nouvelles/jus-poubelle-ville-gaspe-expose-une-934/ | Gaspé a reçu un avis de non-conformité du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) pour le déversement de lixiviat en provenance de son dépotoir dans le golfe du Saint-Laurent survenu début avril. Le montant de la sanction sera fixé entre 1000 $ et 10 000 $. | Gaspé n’est pas à l’abri d’un troisième déversement de lixiviat dans le golfe «si Dame Nature annonce d’autres pluies diluviennes», admet le maire Roussy. Photo: Geneviève Gélinas | L’avis a été expédié le 17 avril à la municipalité, qui a dérogé à trois dispositions de la Loi sur la qualité de l’environnement et à une autre du Règlement sur l’enfouissement des matières résiduelles. | Le MDDEP reproche à Gaspé de ne pas avoir traité ses eaux de lixiviation avant leur rejet, d’avoir émis un contaminant, de l’avoir fait sans obtenir de certificat d’autorisation et de ne pas avoir maintenu en fonction des débitmètres à l’entrée de son système de traitement du lixiviat. | Le montant de la sanction, une mesure administrative, variera entre 1000 $ et 10 000 $. Cette somme ne sera pas multipliée même si la ville a enfreint quatre dispositions de la loi et que le déversement a duré trois jours. Au MDDEP, on ne sait pas si des poursuites pénales seront engagées contre la municipalité en plus de cette sanction. | Nouveau déversement | Du 28 avril au 3 mai, Gaspé a déversé 1700 mètres cubes ou l’équivalent de 85 camions-citernes de lixiviat dans le golfe, soit une quantité légèrement supérieure au déversement précédent. | La municipalité évoque à nouveau une « urgence » à la suite de pluies abondantes. Le bassin d’accumulation du lixiviat menaçait de s’éventrer et de laisser couler son contenu dans la rivière York. | «Autorisation d’urgence» du ministère | Lors du déversement du début d’avril, le MDDEP avait été mis devant le fait accompli. Cette fois-ci, le ministère a donné son accord, à condition que le déversement ait lieu à marée descendante et de manière étalée, pour que le lixiviat se disperse plus facilement. | Le porte-parole du MDDEP, André Beaulieu, précise qu’il s’agit d’une «autorisation d’urgence», accordée «après évaluation de diverses alternatives». Environnement Canada avait émis un avertissement de pluie abondante le 26 avril, ajoute-t-il. | Le maire de Gaspé, François Roussy, a déclaré que «personne n’aime» déverser du lixiviat dans le golfe, mais qu’il s’agissait de «la seule solution temporaire qu’on a trouvée». | La municipalité agrandira son bassin d’accumulation du lixiviat et augmentera sa capacité de traitement pour 2 millions de dollars, mais pas avant l’été. Le maire admet qu’un autre déversement n’est pas exclu «si Dame Nature nous annonce d’autres pluies diluviennes». | Le transport du lixiviat lors des deux épisodes de déversement a coûté 30 000 $ au total. | Cet article a été modifié le vendredi 4 mai à 9h45. GRAFFICI.CA avait d’abord écrit que l’amende pourrait varier entre 12 000 $ et 120 000 $, puisque quatre manquements différents à la loi ont été constatés et que le déversement a duré trois jours. Notre interprétation de l’avis de non-conformité n’était pas correcte.

L. D'Alesio a écrit le 18 octobre 2012

le 18 octobre 2012 16:42 SVP, Admin ou Benoit Trépanier, Directeur GRAFFICI ... corriger les hyperliens qui ne fonctionne pas.

L. D'Alesio a écrit le 18 octobre 2012

le 18 octobre 2012 16:42 SVP, Admin ou Benoit Trépanier, Directeur GRAFFICI ... corriger les hyperliens qui ne fonctionne pas.

L. D'Alesio a écrit le 18 octobre 2012

le 18 octobre 2012 16:39 Monsieur Cyr, Avez-vous au moins signé, avec vos collègues, la pétition pour aider à sauver notre environnement? Je n’ai pas vu votre nom, ni Michel Goudreau (Vice-President Environnement Vert-Plus) indiquée sur le site web appui de ma pétition! STOP TOXIC RED MUD WASTE AND ENVIRONMENTAL DISASTERS RESULTING FROM RED MUD FLOODING! https://secure.avaaz.org/en/petition/STOP_TOXIC_RED_MUD_RESIDUE_and_Environmental_Disasters_Resulting_From_TOXIC_RED_MUD_FLOODING/share/

L. D'Alesio a écrit le 18 octobre 2012

le 18 octobre 2012 16:36 Putin to hold 15 bilateral meetings within APEC summit 08:55 07/09/2012 http://txt.itar-tass.com/en/c32/514121.html Putin is also expected to meet with leaders of a number of countries located in the Western hemisphere. One of them is the Canadian Prime Minister Stephen Harper, who will discuss with him a purchase of a 30% share in the new oil fields in Alberta Province by Russian oil companies and strategic cooperation between the corporations Rosneft and ExxonMobil, as well as a recent agreement between the Russian non-ferrous metals producer RUSAL and the Canadian company Orbit Aluminum, which plan building a joint factory to produce alumina.

L. D'Alesio a écrit le 18 octobre 2012

le 18 octobre 2012 16:43 Orbite annonce des avancées majeures et la conception finale de son usine d’alumine métallurgique (SGA) http://www.orbitealuminae.com/fr/salle-de-presse/communiques-de-presse/orbite-annonce-des-avancees-majeures-et-la-conception-finale-de-son-usine-dalumine-metallurgique-sga/ Montréal, Québec. Le 2 octobre 2012 – Orbite Aluminae Inc. (TSX: ORT/OTCQX: EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») est fière d’annoncer des avancées techniques majeures ainsi que la conception finale de sa future usine d’alumine métallurgique (SGA). En collaboration avec M&K, un chef de file nord-américain dans la conception de procédés chimiques, Orbite a modifié avec succès la conception de son usine et son arrangement global permettant de réduire de façon significative sa dépendance aux combustibles fossiles d’au moins 30% et son utilisation d’eau d’au moins 60%. Ces avancées sont nées de l’application des meilleures pratiques de l’industrie chimique à l’utilisation des technologies innovantes de la Société, et devraient engendrer une réduction majeure du nombre d’unités opérationnelles requises pour le fonctionnement de l’usine SGA. Elles devraient aussi servir à diminuer les coûts estimés d’apport en capital et d’opération de cette même usine. La conception finale de l’usine SGA assure la production continue d’alumine métallurgique de haute qualité tout en permettant à Orbite de s’établir comme un producteur à faible coût et chef de file en technologies vertes pour l’industrie de l’alumine.

L. D'Alesio a écrit le 18 octobre 2012

le 18 octobre 2012 16:31 Le président du BAPE a été congédié 9 octobre 2012 | 14h00 ARGENT Le président du BAPE, Pierre Renaud, est forcé de quitter son poste. À la tête de l’organisme depuis 2007, M. Renaud avait été renouvelé dans ses fonctions par le gouvernement Charest en juin dernier. http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2012/10/president-BAPE-congedie.html

Bilbo a écrit le 18 octobre 2012

Ou se trouve le mensonge dans ce que j'ai écris, M.Pelletier. Je ne divague pas, je me pose des questions, et je ne suis pas le seul. Il y a un gain et un cout à chaque chose, et prendre une décision éclairée ne peut pas se faire en regardant l'un et en ignorant l'autre.

Bilbo a écrit le 18 octobre 2012

Orbite n'est pas une multinationale, mais Rusal oui...Et des effluents, il y aura assurément. Prétendre le contraire, c'est prendre le monde pour des nonos. La gestion de l'acide chlorhydrique sous pression peut avoir des répercussions considérables sur le millieu environnant. Si Orbite n'est pas contre le BAPE, elle devrait s'y soumettre. Si la limite de vitesse est 70, et que je prends moi-même une photo de mon compteur à 69, ça ne veut pas dire que je ne roulerai pas plus vite après...

Mr. F. Thibault a écrit le 18 octobre 2012

Attendre un peut, c'est normal, Au moment qu'il arrange tous leurs p'tit bobos de croissance, ils vont en faire une etude environmental......avec plaisir, j'uste pour tous les petits Quebecois nerveux.

Joey P. a écrit le 18 octobre 2012

J'imagine qu'une partie de l'électricité utilisé pour produire l'aluminium par électrolyse proviendra des éoliennes qui sont implémentés un peu partout en gaspésie.

Philippe Tremblay a écrit le 18 octobre 2012

Le problème avec Orbite, c'est que Cap-Chat lui a déroulé le tapis rouge en se fermant les yeux. "Si ça peut créer une vingtaine d'emplois, faites ce que vous voulez avec la ville. On s'achètera des actions et au diable la pollution, les rejets dans le fleuve. Et si vous partez dans deux ans, ben on s'arrangera!"

Albert Picard a écrit le 17 octobre 2012

La difficulté ici ce n'est pas de savoir rouler à 69 km dans une zone de 70, c'est plutôt de constater qu'on roule avec de l'essence au plomb. Ce n'est pas trop de prudence que de vérifier. ( cf http://www.graffici.ca/nouvelles/cimenterie-gaz-naturel-serait-option-moins-1323/ )

Joseph Leblanc a écrit le 17 octobre 2012

Vous avez pas besoin de grande industrie pour polluer vos cours d'eau a Gaspé a preuve votre ``jus de poubelle`` dans le golfe http://www.graffici.ca/nouvelles/jus-poubelle-ville-gaspe-expose-une-934/

Daniel Nadeau a écrit le 17 octobre 2012

À propos de Rio Tinto Alcan et spécialement de ces bassins de boue rouge: CURRICULUM MORTAE de Rio Tinto Alcan Rio Tinto Alcan Mme Jacynthe Côté, présidente et chef de la direction : jacinthe.cote@riotinto.com 1801, av McGill Collège Montréal, (514) 507-7256 Profil : Rio Tinto Alcan Inc. est le numéro un mondial du secteur depuis la fusion en 2007 du groupe minier Rio Tinto et Alcan (aluminium). Rio Tinto Fer et Titane possède une mine de titane près de Havre St-Pierre, sur la Côte-Nord. Il possède aussi la compagnie minière Iron Ore Company (IOC) : située au Québec et Labrador, elle est le plus important producteur de minerai de fer au Canada et l'un des principaux fournisseurs de boulettes et de concentré de minerai de fer à l'échelle mondiale. Une campagne mondiale contre Rio Tinto Alcan vient d'être lancée lundi 16 avril 2012 à Londres pour dénoncer ses infractions ayant trait à l'environnement, aux droits de la personne et aux relations de travail dans ses exploitations autour du monde. NON à la main-mise de Rio Tinto Alcan sur les ressources du Québec, NON à l'exploitation des travailleuses et travailleurs : NON au Plan Nord! SCANDALE DU LOCKOUT DE RIO TINTO À ALMA TVA - 16/04/2012 "Pour [Daniel Roy, le porte-parole du Syndicat des Métallos pour le Québec], les efforts de Rio Tinto pour «réduire le salaire-subsistance à l'une des alumineries les plus rentables au monde est un précédent dangereux pour les travailleurs industriels et leur famille dans leur communauté, partout dans le monde.» Le syndicat dénonce également que l'entreprise cherche «à augmenter ses profits au détriment des travailleurs», malgré «un bénéfice et des profits record, année après année». Quelque 778 employés de l'usine d'Alma sont en lock-out depuis le 1er janvier dernier. Le syndicat réclame depuis le début du conflit un plancher d'emploi, ce que la compagnie a toujours refusé d'accorder". GÉNOCIDE ET CRIMES DE GUERRE EN PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE Le Devoir - 26/10/2011 " Une procédure judiciaire vieille de dix ans dans laquelle le groupe minier Rio Tinto est accusé de violations des droits de la personne a été relancée hier par une cour d'appel fédérale américaine, qui a invalidé une partie des non-lieux prononcés en première instance. Les faits dont le groupe est accusé sont liés à ses activités en Papouasie-Nouvelle-Guinée, où Rio Tinto disposait de gigantesques mines d'or et de cuivre. Le tribunal de première instance avait prononcé un non-lieu sur quatre chefs d'accusation de génocide, crimes de guerre, crimes contre l'humanité et discrimination raciale. La cour d'appel de San Francisco est partiellement revenue sur cette décision en estimant qu'un procès pouvait avoir lieu sur les accusations de génocide et crimes de guerre. La plainte a été déposée au nom de quelque 10 000 habitants, anciens et actuels, de l'île de Bougainville. Elle porte sur les activités du groupe dans la région à la fin des années 1980 dans le contexte d'un soulèvement populaire qui avait été réprimé par l'armée au prix de nombreux morts. Les plaignants affirment que Rio Tinto a décimé la population de l'île et contraint les ouvriers natifs de la région à vivre dans des conditions «dignes de l'esclavagisme». Ils accusent en outre le groupe d'avoir poussé le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée à recourir à l'armée pour exercer de sanglantes représailles après des sabotages menés dans les mines par des ouvriers. (…). Tony Shaffer, porte-parole de Rio Tinto, n'a pas souhaité faire de commentaires." DÉVERSEMENTS À RÉPÉTITION EN GUINÉE ET AU QUÉBEC Cyberpresse - 20/10/2008 "À l'usine de bauxite de Kamsar - qui est détenue par CBG, dont Rio Tinto Alcan est actionnaire - un dense poussière flotte dans l'air et les déversements de produits chimiques sont monnaie courante. (…) Déversements de mazout à répétition, poussière toxique sur la ville, le bilan environnemental est désastreux. «Déversement d'une importante quantité de fuel dans la nuit du 29 au 30 août. (...) Pollution massive de la mer, du sol et des ressources biologiques. (...) Le déversement constitue un danger non seulement pour l'équilibre environnemental et la santé humaine, mais aussi pour l'écosystème et ses ressources (sol et mer). (...) La CBG n'a pris aucune disposition relative à la gestion de ses effluents (mazout) et rejets depuis sa création jusqu'à nos jours pour protéger la mer et ses ressources.» Suit une liste des déversements avec les dates: 1993: mazout; 1995: huiles usées; 1996: huiles usées; 1998 (deux déversements); 2001, 2006". Radio Canada - 30/06/2009 "Le géant de l'aluminium Rio Tinto Alcan devra payer 185 000 $ d'amende et de frais juridiques à la suite d'un déversement de boues rouges survenu dans le ruisseau du Capitaine et dans la rivière Saguenay". CONDAMNATION POUR INFRACTION DE LA LOI SUR LA QUALITÉ DE L'ENVIRONNEMENT Radio Canada - 04/07/2009 "Rio Tinto Alcan doit payer une amende de 50 000 $ et des frais de près de 11 000 $ pour avoir déversé des boues rouges, le 20 août 2008, dans la rivière Saguenay à partir du Complexe Jonquière. La multinationale reconnaît sa culpabilité pour avoir enfreint la Loi sur la qualité de l'environnement et payera une amende de 50 000 $ pour avoir déversé des boues rouges dans la rivière Saguenay. Rio Tinto Alcan vient ainsi de reconnaître sa culpabilité pour avoir enfreint la Loi sur la qualité de l'environnement". Où est-il question d’intérêt collectif dans les discours et les actes de ces entreprises ? Nulle part! Elles sont toutes impliquées dans des scandales sociaux, environnementaux et économiques à travers le monde. Pour que cela n'arrive plus ici ni maintenant ni plus tard, disons : NON au Plan Nord!

Daniel Nadeau a écrit le 17 octobre 2012

Au sujet des 7000 tonnes: Si la limite de vitesse est à 70, ne trouvez-vous pas normal de rouler à 69. Est-ce que les policiers devraient arrêter et vérifier tous les véhicules qui respectent le règlement...

Albert Picard a écrit le 17 octobre 2012

Ce débat sur Orbite, et tous les débats sur nombre d'autres projets miniers ou autres, démontre que les gens se rendent bien compte que l'économie dominante a mené de très nombreuses fois à de la destruction de l'environnement, du milieu rural et des communautés.. Quand ce n'est pas les pollueurs qui paient pour les pots cassés, ce n'est pas grave et on en fait peu de cas. On enterre la chose en faisant valoir la prospérité et les jobs pour la région Au contraire quand le pollueur doit payer la note, il s'accommode volontiers. C'est le cas de Rio TINTO ALCAN dans le nord canadien qui utilise la biénergie (pétrole/éolien) pour ses projets miniers, et ainsi augmenter sa productivité puisque les installation des éolienne pas la compagnie sont rentabilisées en quelques années.. Elle ne se gêne d'ailleurs pas pour revendiquer le titre de "compagnie verte exemplaire". Dans une certaine mesure avec raison. Ce débat, dis-je, dénote que les gens et les entreprises qui se responsabilisent se rendent compte qu'on ne peut continer de cette manière sans mettre en péril la planète. Et j'ajoute sans mettre en péril le tissus social. Les gens sont tout aussi préoccupé par l'exode des jeunes, le viellissement de la population d'une région comme la Gaspésie que par la destruction de l'environnement. Lorsque la croissance a pour finalité l'accroissement du capital, la croissance n'a aucune limite. Mais la croissance continue a des limites physiques, écologiques et sociales. Et la population en général les voient de plus en plus ces limites. C'est dans ce sens qu'est en train de s'opérer le changement de paradigme. N'en déplaise à certains, ce n'est pas nous qui faisons évoluer les paradigmes. Le changement de paradigme s'impose à nous quand l'ancien a atteint ses limites et qu'un consensus social s'est établi. Alors ce n'est pas pour 10 tonnes qu'on va s'éterniser sur le sujet. Si Orbite n'est pas pas contre le BAPE, c'est qu'elle est prête à s'y soumettre.

Benoit Trépanier, Directeur GRAFFICI a écrit le 17 octobre 2012

Bonjour M. Paul, Il est très important pour nous que chaque commentaire soit signé par la vraie identité de la personne. Merci de nous donner votre nom.

Gaston Poirier a écrit le 17 octobre 2012

M. Paul : je crois que la politique de publication du site vous oblige à vous identifier avec nom et prénom : si vous êtes capable d'écrire, vous êtes capable de signer vos commentaires! Sur le dossier, c'est bien de voir ce gros projet approcher de la réussite! On a hâte que ça débloque! Au niveau du BAPE, je suis ambivalent. Faut surtout faire attention aux rejets de la compagnie. J'ai lu quelque part que les rejets se feraient dans la rivière Grande-Vallée... Si le rejet = eau pure et potable, c'est un faux problème, mais si les rejets = pollution, je dis qu'on est mieux de ne pas tuer une rivière pour le bénéfice du développement économique. En 2012, cibole, y doit y avoir moyen de développer sans détruire! Ça prend-tu un BAPE pour ça? J'sais pas... J'suis pas un spécialiste là-dedans... mais si la compagnie peut fournir la preuve qu'elle contamine pas et est prête à se soumettre à des tests de rejets, c'est un faux débats, je pense. Salut bien!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.