Éducation, Sport

Une 10e année de formation de sauveteurs océaniques

Par ,
Voici la cohorte de futurs sauveteurs 2013.

Voici la cohorte de futurs sauveteurs 2013. Photo : Ariane Aubert Bonn

CHANDLER – Pour une dixième année, des sauveteurs océaniques sont formés à Chandler.

Cette formation constitue le plus haut niveau de sauvetage aquatique reconnu au Québec. Pour y avoir accès, il faut déjà détenir ses brevets de sauveteur en piscine. «On a des instructeurs qui sont allés suivre les formations un peu partout : ce cours se donne ici, à Hawaï, en Australie… Au Québec, on est le seul endroit où c’est offert. Il faut dire qu’il faut un bord de mer pour pouvoir le faire», affirme Dominique Giroux, responsable de la plage municipale et organisatrice de l’activité de formation. Des sauveteurs des quatre coins de la province se déplacent donc à Chandler pour suivre la formation et passer l’examen nécessaire à l’obtention du brevet de sauvetage océanique.

La formation

Premiers soins, réanimation, techniques de sauvetage de personnes conscientes ou non, tests physiques, voici quelques épreuves que doivent réussir les étudiants. Formés à la plage de Pabos, entre Chandler et Grande-Rivière, ils travaillent directement en milieu marin. «C’est pour ça que la formation est donnée ici, on a besoin d’un véritable milieu marin pour le comprendre», explique Véronique Comtois, formatrice. En compagnie d’Alain Pelletier, elle a passé toute la semaine dernière à former de futurs sauveteurs.

«Pour avoir le droit de surveiller des plages en bord de mer, on doit absolument avoir cette formation», ajoute Dominique Giroux. Consciente de ce besoin dans la région, pour une dixième année consécutive, Dominique Giroux prend les moyens nécessaires pour que la formation soit disponible dans la région. Chaque année, elle organise, avec les apprentis nageurs de Chandler, une activité de financement, Sauvetage Adrénaline, qui permet d’acheter des mannequins de réanimation ainsi que du matériel de sauvetage.

2 commentaires

Linda Blanchard a écrit le 28 avril 2016

Madame Giroux, Je suis une adulte de 55 ans. Je suis enseignante aquaforme et je rêve de suivre votre formation. Je suis présentement à développer ma force physique afin de suivre le processus pour sauveteur en piscine et par la suite la vôtre si je suis capable. Dois-je être sauveteur de plage ou si piscine est acceptable pour suivre votre formation en sauvetage de mer? Merci de me revenir et au plaisir d'échanger. J'ai lu au début de l'article que sauveteur en piscine était ok. Je désire tout simplement confirmer. Merci! Linda

Linda Blanchard a écrit le 28 avril 2016

Madame Giroux, Je suis une adulte de 55 ans. Je suis enseignante aquaforme et je rêve de suivre votre formation. Je suis présentement à développer ma force physique afin de suivre le processus pour sauveteur en piscine et par la suite la vôtre si je suis capable. Dois-je être sauveteur de plage ou si piscine est acceptable pour suivre votre formation en sauvetage de mer? Merci de me revenir et au plaisir d'échanger. Linda

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.