Politique

Triple égalité au débat des candidats de CHNC/GRAFFICI.CA

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Lisez le dernier billet du Blogue du Libre.

Lisez le dernier billet du Blogue du Libre. Photo : Julie Delisle

Le débat des candidats tenu hier par la radio CHNC et GRAFFICI.CA à Bonaventure devant plus de 150 personnes s’est conclu par une triple égalité.

Lisez le dernier billet du Blogue du Libre.

5 commentaires

Cécile Marcoux a écrit le 5 décembre 2011

Dommage que certaines personnes ne voient que ce qu'elles veulent voir. Selon ce qui est écrit, tous les adversaires de Damien Arsenault n'avaient rien de constructif à proposer. Il faut se méfier de quelqu'un qui pense que tous n'ont pas le pas sauf un. Trop de partialité... peut-être... S'élever en abaissant les autres... je crois que les québécois méritent mieux.

Cécile Marcoux a écrit le 5 décembre 2011

Dommage que certaines personnes ne voient que ce qu'elles veulent voir. Selon ce qui est écrit, tous les adversaires de Damien Arsenault n'avaient rien de constructif à proposer. Il faut se méfier de quelqu'un qui pense que tous n'ont pas le pas sauf un. Trop de partialité... peut-être... S'élever en abaissant les autres... je crois que les québécois méritent mieux.

Bilbo a écrit le 4 décembre 2011

Au moyen-age, quand on n'aimait pas le message, on décapitait le messager. De toute facon, une information neutre ca n'existe pas. Si j'ai de la difficulté a croire à un débat où tout le monde est gagnant, j'en ai encore plus à croire en Saint Damien le rédempteur téléguidé. C'est pas avec ce que proposent les libéraux qu'on va se donner un pays digne de ce nom. Je conserve de l'espoir. Ca prendra le temps que ca prendra, mais un jour ca va changer de couleur. Allez voter avec fierté, si vous voulez que ca change.

Jean-Marc Arsenault a écrit le 4 décembre 2011

Comment pouvez vous continuer de faire le métier de journaliste M. Haroun en écrivant triple égalité pour ce débat quand vous savez tres bien que la seule triple égalité ou encore quatruple égalité était l'attaque contre Damien Arsenault de la part de 3 des candidats et la candidate. Damien Arsenault a de loin été le candidat qui a mené le bal avec fierté, intelligence et respect de ses adversaire en répondant avec calme et encore une fois intelligence comparativement à ses adversaires qui n'avait rien de constructif à proposer aucun engagement réaliste. C'est déplorable de constater à quel point vous votre information peu être biaisée.

Florence Bolduc a écrit le 3 décembre 2011

Savez-vous que tout au long du débat, M. Arsenault recevait ses «lignes» de ses attachés de presse sur son téléphone cellulaire?En tout cas, ce fut le cas au débat sur l'éducation aujourd'hui. M. Arsenault n'est que le candidat télécommandé des libéraux. En ce sens, je ne crois pas que M. Arsenault mérite la note A comme M. Roy et Mme Chartier.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.