Politique

Travaux sylvicoles en Gaspésie : Sylvain Roy se fait rassurant

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Plusieurs élus de la Gaspésie craignent la disparition des programmes de travaux sylvicoles.

Plusieurs élus de la Gaspésie craignent la disparition des programmes de travaux sylvicoles. Photo : Gracieuseté

Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, affirme que les budgets destinés à la réalisation des travaux sylvicoles seront maintenus. 

Depuis le dépôt du dernier budget, plusieurs élus de la région craignent la disparition du Programme de création d’emploi en forêt (PCEF) et du Programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier volet II. 

Alors que le budget du ministère des Ressources naturelles subit une diminution d’un peu plus de 20%, le député de Bonaventure assure qu’il a fait «énormément d’interventions» auprès de la première ministre, Pauline Marois, et de la ministre Martine Ouellette, au sujet des travaux sylvicoles.

«En prenant exemple sur l’Ascension-[de-Patapédia], j’ai expliqué que si le PCEF n’est pas reconduit, une cinquantaine de familles se retrouveront sur l’aide sociale. Ce n’est pas intelligent», a-t-il déclaré plus tôt cette semaine, alors qu’il présentait le bilan de ses 100 premiers jours devant la presse régionale.

Même si son gouvernement n’a toujours rien confirmé, M, Roy demeure optimiste quant au maintien des budgets alloués à l’aménagement de la forêt. Le député de Bonaventure affirme que la première ministre est sensible à la question, et qu’il a été assuré «qu’aucune coupure d’emploi dans les travaux sylvicoles en Gaspésie» n'est prévue dans la prochaine année. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.