Travailleurs sylvicoles : les pourparlers reprendront

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Des manifestations de travailleurs sylvicoles ont eu lieu à Gaspé, Percé et Rimouski dernièrement.

Des manifestations de travailleurs sylvicoles ont eu lieu à Gaspé, Percé et Rimouski dernièrement. Photo : Gracieuseté

Les travailleurs sylvicoles de la pointe de la Gaspésie ont encore manifesté cette semaine à Rimouski avec leurs collègues du Bas-Saint-Laurent pour dénoncer leur situation, mais une entente pourrait intervenir sous peu.

Le président régional de la CSN, Éric Boulay, confirme qu'un conciliateur vient d'être nommé afin de dénouer l'impasse qui prévaut depuis des mois entre les travailleurs et leur employeur respectif, soit Les entreprises forestières de Percé et Les entreprises forestières de la Péninsule à Gaspé.

Un blitz de négociations commencera lors des prochaines rencontres prévues les 26 et 27 juin, informe le syndicaliste. «Le dossier n’est pas réglé, mais on a maintenant un conciliateur. Et depuis [sa nomination], des rencontres ont été fixées par les entreprises la semaine prochaine pour faire avancer le dossier en vue de signer une convention collective du moins une entente de principe. Il faut absolument débloquer la situation».

Les demandes

Les syndiqués demandent des compensations pour les frais liés à l'utilisation de leur équipement et pour leur déplacement en forêt. Les salaires et les congés flottant en cas de maladie font également partie des négociations. La convention collective est échue depuis décembre 2011. Plus de 125 travailleurs sont concernés par ce litige.

À lire aussi

Manifestations des travailleurs sylvicoles en Gaspésie

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.