Transport Gaspésie

Les passagers d’Orléans ne débarquent désormais à Gaspé qu’une fois par jour, en fin d’avant-midi.
Côte-de-Gaspé

ORLÉANS, UN AN PLUS TARD : RÉVISION DES COUPES ENVISAGÉE

17 décembre, 15h41 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ, 16 décembre 2015 – Autocars Orléans Express pourrait revoir ses horaires et trajets pour éliminer certains irritants, près d’un an après avoir réduit de façon draconienne ses services en Gaspésie. Entre-temps, passagers et commerçants ont dû s’adapter, certains tant bien que mal. Bilan des impacts, près d’un an après les coupes d’Orléans.

Transports Canada veut se départir de ses six quais gaspésiens, dont celui de Paspébiac dans la Baie-des-Chaleurs.
Gaspésie

TRANSFERT DES QUAIS COMMERCIAUX : LES MUNICIPALITÉS FRILEUSES

18 mai, 06h00 Par : Gilles Gagné et Geneviève Gélinas, journalites

PASPÉBIAC – Une majorité d’élus gaspésiens reçoit froidement la seconde vague de transfert de propriété des quais commerciaux de Transports Canada, en raison de ce qu’ils perçoivent généralement comme un désistement supplémentaire de responsabilités de l’État, sans somme suffisante pour rendre le programme attrayant.

CHNC a joint M. Côté, l'ex-président-directeur général de la SCFG, dans la grande région de Montréal afin de faire le point sur la situation de la SCFG et de faire attester un document-clé qu'il a produit, dont la station de New Carlisle a obtenu copie.
Gaspésie

L'ex-patron de la SCFG refuse de blâmer l'ancienne direction

9 février, 12h27 Par : Thierry Haroun, collaboration spéciale

PERCÉ – Contrairement à l'actuel grand patron de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé, son prédécesseur, Jacques Côté, à qui la SCFG doit près de 100 000 $, refuse de faire porter l'odieux des difficultés financières de la Société à l'ancienne direction générale

Source : CHNC 4 commentaires
En 2015, la RéGÎM devra compenser avec une baisse de revenus de 200 000 $ due à l’abolition de la Conférence régionale des élus.
Gaspésie

Réductions chez Orléans : la RéGÎM à la rescousse

19 décembre, 12h38 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ -- La RéGÎM prendra en partie la relève d’Orléans Express le 18 janvier, grâce à des minibus qui transporteront les clients vers les rares arrêts conservés par la compagnie d’autocars. Transports Québec et les usagers se partageront les frais de ce service, qui comble toutefois une portion seulement des réductions prévues par Orléans.

À la fin de septembre 2013, le personnel de la SCFG avait fait des tests afin de s'assurer que le sel n'avait pas eu d'effet permanent sur les signaux des passages à niveau. Via Rail n'est toutefois pas revenu, malgré la validité des tests.
Gaspésie

La SCFG à la croisée des chemins

2 décembre, 13h18 Par :

NEW RICHMOND – Le sort de la Société du chemin de fer de la Gaspésie sera en grande partie joué entre maintenant et la mi-janvier, alors que les administrateurs et les utilisateurs tentent de trouver une formule d’exploitation future qui satisfera les éventuels bailleurs de fonds.

ean d'Amour assure que la réfection de la voie ferrée demeure une priorité pour lui.
Gaspésie

Transports : la SCFG sous la protection des tribunaux

24 novembre, 17h10 Par :

CARLETON-SUR-MER – La Société du chemin de fer de la Gaspésie a annoncé vendredi qu’elle se place sous la protection des tribunaux parce qu’elle n’arrive pas à rencontrer ses obligations financières, alors qu’elle est en attente depuis plusieurs mois d’un appui financier du gouvernement du Québec.

Le ministre des Transports, Robert Poëti, maintient que Québec aidera la région à trouver des solutions dans le dossier Orléans Express.
Gaspésie

Orléans : Québec affirme ne pas avoir « abandonné » la Gaspésie

20 novembre, 14h00 Par : Nelson Sergerie, journaliste

GASPÉ – Québec affirme ne pas avoir « abandonné » la Gaspésie dans le dossier du transport de passagers par autocar alors que la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine proposait des pistes de solution tout en demandant une aide financière pour étudier la question.