Du transport collectif gratuit au Festival La Virée de Carleton

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Les festivaliers de la Baie-des-Chaleurs pourront se rendre gratuitement en transport en commun à la 12e édition du Festival La Virée de Carleton-sur-Mer, les 6 et 7 octobre prochain.

Les festivaliers de la Baie-des-Chaleurs pourront se rendre gratuitement en transport en commun à la 12e édition du Festival La Virée de Carleton-sur-Mer, les 6 et 7 octobre prochain. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le réseau de transport collectif de la Gaspésie-les-Îles-de-la-Madeleine (RéGÎM) offrira son service gratuitement à l’occasion de la 12e édition du Festival La Virée de Carleton-sur-Mer.

Des départs se feront de Nouvelle et de Paspébiac le samedi 6 octobre et le dimanche 7 octobre afin d’amener les festivaliers dès 11h sur le site de l’événement. En fin de journée, les autobus du RéGÎM repartiront à 16h du Quai des arts pour retourner vers Nouvelle et Paspébiac.

«C’est une collaboration intéressante, commente Sarah Gonthier, du RéGÎM. Ça permet de réduire l’impact des émissions de gaz à effet de serre de l’événement, en plus de prévenir les impacts de l’alcool au volant.»

Une navette est également prévue pour permettre aux usagers de profiter des spectacles du samedi soir. Les départs en direction du Quai des arts se feront à 16h de Paspébiac et à 16h30 de Nouvelle. En fin de soirée, les festivaliers pourront monter à bord de la navette à minuit à la microbrasserie Le Naufrageur pour retourner à la maison.  

Expérience répétée

Ce n’est pas la première fois que le réseau de transport collectif s’associe à un festival dans la région pour offrir aux participants une alternative à la voiture. Cet été, le RéGÎM a offert gratuitement du transport lors de la Fête du bois flotté de Sainte-Anne-des-Monts et l’organisme a aussi déjà tenté l’expérience dans le cadre du Maximum Blues de Carleron-sur-Mer.

«De manière générale, ça se passe bien, mais c’est sûr que c’est une habitude à développer. Ce n’est pas encore le cas, même si on sent que l’initiative est appréciée. C’est un travail à long terme», souligne Mme Gonthier.

Plusieurs arrêts seront aussi possibles dans les municipalités couvertes par les trajets. Ces arrêts sont indiqués par les pancartes «Aire d’attente» du RéGÎM.

Cliquez ici pour connaître les détails des trajets.


1 commentaire

Guylaine a écrit le 18 septembre 2012

Merci beaucoup pour cette gratuité, c trop Génial!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.