Tournée du vaccin étudiant : une dose d’appartenance à la région

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
La comédienne Johanne Lebrun et une élève de la Polyvalente Mgr-Sévigny de Chandler, fraîchement «vaccinée».

La comédienne Johanne Lebrun et une élève de la Polyvalente Mgr-Sévigny de Chandler, fraîchement «vaccinée». Photo : Courtoisie

La Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine poursuit, depuis la semaine dernière, sa Tournée régionale du vaccin étudiant dans les écoles de la région. L’initiative prendra fin le 22 novembre.

Pour une cinquième année consécutive, 700 élèves de cinquième secondaire de douze écoles de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine sont invités à se faire «injecter une dose d’appartenance à leur région». Depuis le début de cette initiative, 3 800 jeunes Gaspésiens et Madelinots ont été sensibilisés à l’importance de leur établissement en région après leurs études.

Sensibilisation à l’importance de s’établir dans la région

Menée sous le thème «J’ai ma région tatouée dans l’front», la tournée propose un concept alliant le théâtre, la musique et la vidéo qui portent tous un message commun, soit celui que les finissants ont un avenir en région. «Les témoignages d’intervenants, de jeunes engagés dans leur milieu et de jeunes travailleurs sont des exemples concrets qu’il est possible de faire sa vie ici», ajoute la chargée de projet de la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Caroline Bujold.

Un geste symbolique

L’activité présentée dans chaque école se termine par un processus fictif de vaccination. «C’est un geste symbolique, explique Caroline Bujold. Les élèves reçoivent un genre de porte-cartes faisant la promotion du portail jeunesse qui contient la carte d’affaires de leur agent de migration. Ensuite, ils sont estampés d’une étoile.»

L’animation de la tournée a été confiée à l’artiste originaire de Saint-Alphonse et résidant à Bonaventure, Johanne Lebrun, qui joue cinq personnages. Chaque activité est supervisée par l’agente de migration de Place aux jeunes de la MRC visitée. Le projet s’inscrit dans le volet «prévention» de Cap sur l’avenir 2009-2012, qui est une stratégie visant le retour, l’établissement et la rétention d’une jeune main-d’œuvre qualifiée.

Après la tournée, un lien est conservé avec tous les élèves rencontrés. Ils recevront, de façon ponctuelle, des nouvelles de la région et de l’information sur les programmes d’aide qui leur sont destinés. «La tournée 2011 se terminera par une évaluation auprès des jeunes et des intervenants concernés, dans le but de bonifier cette démarche préventive», précise la chargée de projet.

La Tournée régionale du vaccin étudiant est financée par la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et le Secrétariat à la jeunesse, par le biais du Fonds régional d’investissement jeunesse. Le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, le Cégep de la Gaspésie et des Îles ainsi que Telus complètent la liste des partenaires financiers.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.