Tourisme : Damien Arsenault dévoile ses priorités

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le candidat libéral dans Bonaventure, Damien Arsenault.

Le candidat libéral dans Bonaventure, Damien Arsenault. Photo : Antoine Rivard-Déziel

BONAVENTURE - La mise en valeur du plan d'eau de la Baie-des-Chaleurs et la route des Belvédères dans les Plateaux de la Matapédia seront les priorités touristiques du candidat libéral dans Bonaventure, Damien Arsenault, s'il devient député le 7 avril prochain.

M. Arsenault, qui a présenté sa vision en matière de développement touristique devant des militants et des élus municipaux dimanche à Bonaventure, prêtera une oreille attentive au projet « structurant et récréatif » mettant en valeur la Baie-des-Chaleurs.

Ce dernier fait valoir qu'une telle orientation est cohérente avec la stratégie maritime de sa formation politique. « C'est l'une des plus belles baies au monde. L'idée est de soutenir les municipalités dans leur volonté de développer pour attirer des clientèles touristiques qui pourraient séjourner longtemps et partout sur la côte », dit-il, sans toutefois s'engager sur les sommes qui seront rendues disponibles par un éventuel gouvernement libéral.

Par ailleurs, M. Arsenault promet de soutenir les projets mettant en valeur les paysages, le patrimoine nature, les grands espaces et la forêt gaspésienne.

À cet égard, le libéral fera de la route des Belvédères dans les Plateaux de la Matapédia l'une de ses priorités, advenant son élection. « L'idée est de soutenir les communautés qui ne sont pas en bordure de la côte. Encore là, il y a un potentiel extrêmement important », dit-il, précisant qu'il « supportera » le projet des belvédères. « Je suis supposé rencontrer bientôt les municipalités du secteur des Plateaux et je m'engage à travailler avec elles pour m'assurer que leur dossier soit acheminé adéquatement. »

Tout comme pour le volet maritime, M. Arsenault ne s'est pas engagé en termes financier. Dans leur plan d'affaires, les responsables du projet de la route des Belvédères prévoient obtenir une somme de 4,3 millions de dollars de Québec et le même montant du gouvernement fédéral.

3 commentaires

eddy gionest a écrit le 29 mars 2014

je comprend pas que personne ne le questionne sur le fait quil ait une compagnie d'autobus et que vas t'il faire avec si il est élu ?? ils veulent que PKP vende ses actions alors que ce gars la a l'air de bien s'en tirer et que personne ne le questionne la dessus !!! ah oui j'oubliais son chef est Philippe couillard ,M ivory neige comme le dit si bien Jean Lapierre !!! quelle joke ....

Dany Blais a écrit le 24 mars 2014

Du bla bla avec des rêves de nananes. La Baie-Des-Chaleurs a besoin d'un renouveau touristique, pas de pseudos-mesures qui ne veulent rien dire. De mauvaises tactiques pour acheter le vote libéral, qui s'il est élu, ne fera rien pour la Gaspésie sauf lui nuire comme dans les 50 dernières années.

Gaston Langlais a écrit le 24 mars 2014

Bonjour, Je sais bien que les infrastructures aéroportuaires relèvent de la compétence fédérale. Le Gouvernement canadien n'a de préoccupation que pour les grands centres. Ceci étant dit, vouloir développer l'industrie touristique en oubliant l'essentiel et l'incontournable qu'est l'utilisation d'un aéroport adéquat c'est comme vouloir produire du fromage à partir de l'urine de la vache. Gaston Langlais - Gaspé.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.