Affaires policières et juridiques

« Touche pas à ma région! » surveillé par la SQ et le corps politique?

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Philippe Garon remettant la carte au ministre Moreau vendredi dernier à Bonaventure.

Philippe Garon remettant la carte au ministre Moreau vendredi dernier à Bonaventure. Photo : Gracieuseté

PERCÉ — Le mouvement citoyen « Touche pas à ma région! » est-il surveillé par la Sûreté du Québec et le corps politique? Chose certaine, l'un des porte-paroles de ce mouvement, Philippe Garon, a confirmé à GRAFFICI.CA avoir été questionné par le cabinet du ministre Pierre Moreau et que d'autres membres du mouvement ont été appelés par les autorités policières la semaine dernière dans le cadre du passage dans la région du titulaire du ministère des Affaires municipales.

Au moment où Philippe Garon apprend que le ministre allait être dans la région, il contacte le personnel du ministre le 27 janvier afin de lui faire part de son intérêt de le rencontrer pour lui remettre une carte de souhait de son organisme, laquelle était signée par des dizaines de citoyens.

Le document [la carte] résume l'esprit et la lettre du mouvement qui dénonce les mesures d'austérité de Québec. Deux jours plus tard, soit la veille de la venue du ministre, un attaché politique a rappelé M. Garon pour tenter de le dissuader de poser un tel geste. « Il m'a dit qu'il valait mieux que je remette la carte à lui (l'attaché) et qu'il ferait lui-même le message (au ministre). Je lui ai rappelé qu'on était des citoyens et qu'on voulait s'adresser à un élu et non pas à des employés. L'attaché en question m'a aussi dit que c'était une activité pour annoncer une bonne nouvelle et qu'on pouvait faire ça en dehors du cadre des médias », confie M. Garon à GRAFFICI.CA.

Au final, Philippe Garon se rend à l'Hôtel de Ville de Bonaventure pour tenter de remettre sa carte en main propre au ministre qui était là pour annoncer des investissements dans une infrastructure locale. Aussitôt arrivé sur les lieux, on lui indique que des attachés politiques veulent le rencontrer. « Je rencontre justement l'attaché à qui j'avais parlé la veille et qui m'a présenté à une personne que je crois être son supérieur. Ce dernier m'a demandé de manière insistante de ne pas poser mon geste parce que cela allait “ternir” l'événement et que ça pouvait même nuire au mouvement Touche pas à ma région. J'ai toutefois insisté pour dire que j'allais suivre le protocole. » Ce qu'il a fait. Il a ainsi pu remettre en main propre sa carte au ministre. « Ce que je retiens », dit-il, « c'est que notre mouvement est pris au sérieux. Mais vous savez, cette manière d'agir de la part de l'équipe de M. Moreau, c'est le même manège qui a été appliqué par l'équipe du ministre, Jean D'amour, quand il est venu dans la région. On est rappelé à la dernière minute pour nous dire que le ministre n'a pas le temps de nous rencontrer », fait valoir M. Garon.

La SQ dans le portrait

Ce n'est pas tout. Dans cette foulée, Philippe Garon fait aussi remarquer que deux de ses collègues membres du mouvement Touche pas à ma région ont été contactés mercredi et jeudi de la semaine dernière par le Sûreté du Québec pour connaître les gestes qu'ils allaient poser lors de la visite du ministre.

« Ces personnes qui sont des amis à moi ont été contactées par la SQ. Mais je vous dirais qu'ils ont été interrogés de manière très courtoise et professionnelle », affirme-t-il.

Tout cela soulève des questions et des inquiétudes chez Philippe Garon : « C'est sûr que quand tu t'impliques dans un mouvement pacifiste comme le nôtre, tu ne t'attends pas nécessairement à recevoir un appel de la police! »

Au cabinet du ministre Moreau, l'attaché politique, Jean-Félix Lévesque confirme être au courant que des gens de son cabinet ont parlé à Philippe Garon sans en connaître toutefois la teneur. Ce dernier précise par ailleurs que son équipe est professionnelle et que le but de cette rencontre avec Philippe Garon visait à encadrer la conférence de presse et que jamais il n'a été question d'empêcher M. Garon de rencontrer le ministre.

Du côté de la Sûreté du Québec, on préfère de ne pas commenter l'affaire en invoquant des informations confidentielles.

6 commentaires

dahvodoun Gosso a écrit le 18 avril 2017

Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé Mes services Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problème affectif 32 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération . Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants : Retour d'affection crise conjugal problème familiale desenvoutement protection contre tout mauvais sort ou dangers union rapide attirance des femme ou des hommes attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises Devenir riche en quelque jour fidélité absolue entre époux impuissance sexuelle chance aux jeux problème de voisinage amour perdu angoisse abandon de tabac et d'alcool . Rituels pour tomber enceinte rapidement E-mail : maitre.gosso@hotmail.com TEL whatsapp :+229 99 95 36 25 site web http://mediumvoyantmagic.wixsite.com/magi-retour-affectif site web http://maraboutvoyantmagic-retouraffectif.cmonsite.fr/

dahvodoun Gosso a écrit le 18 avril 2017

Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé Mes services Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problème affectif 32 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération . Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants : Retour d'affection crise conjugal problème familiale desenvoutement protection contre tout mauvais sort ou dangers union rapide attirance des femme ou des hommes attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises Devenir riche en quelque jour fidélité absolue entre époux impuissance sexuelle chance aux jeux problème de voisinage amour perdu angoisse abandon de tabac et d'alcool . Rituels pour tomber enceinte rapidement E-mail : maitre.gosso@hotmail.com TEL whatsapp :+229 99 95 36 25 site web http://mediumvoyantmagic.wixsite.com/magi-retour-affectif site web http://maraboutvoyantmagic-retouraffectif.cmonsite.fr/

nathalia a écrit le 4 avril 2017

Bonjour Vous aviez besoin de prêts d'argent entre particuliers pour faire face aux difficultés financières pour enfin sortir de l'impasse que provoquent les banques, par le rejet de vos dossiers de demande de crédits ? Je suis un particulier d'experts financiers en mesure de vous faire un prêt au montant dont vous avez besoin et avec des conditions qui vous faciliteront la vie. Pour plus informations me contacter le mail suivant: nathaliaquenum@yahoo.fr

Bob Eichenberger a écrit le 5 février 2015

Un petit mot pour dire que malgré la longueur de mon nom de famille pas québécoise de souche (vive la vigueur hybride) je trouve que c'est une bonne idée de bien s'identifier pour bien appuyer nos propos, même si, parfois je me trouve drôle et je peux écrire des conneries. C'est moi, j'espère que ça vous amuse. À propos de la SQ, je dois dire que j'ai plus souvent qu'autrement vu un comportement respectueux et professionnel, ici, en Gaspésie. Peut-être parce qu'il y a des Gaspésiens parmi le personnel. Pour garder les bonnes relations et pour prévenir les dérapages comme ceux du sommet de Montebello ou de Québec en 2001, je suggérerais que les membres du syndicat des policiers incluent à leur prochain ordre du jour une mention de refus d'être utilisés à des fins politiques par les partis au pouvoir. Je crois que la plupart des agent(E)s ont choisi cette carrière pour être au service des citoyens plutôt que des oligarchies véreuses.

Karyne Boudreau a écrit le 4 février 2015

Bonjour Matt, Serait-il possible pour vous de vous identifier avec nom et prénom afin d'être en respect avec notre politique chez GRAFFICI.CA, sans quoi, je devrai effacer vos commentaires à l'avenir. Merci de votre collaboration.

Karyne Boudreau a écrit le 3 février 2015

Vous avez raison Matt. Notre méprise a été corrigée!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.