Affaires policières et juridiques

Tentative de vol à Cap-Chat : la SQ sollicite l'aide de la population

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Claude Doiron, porte-parole de la SQ demande la collaboration des citoyens pour retracer des suspects qui ont tenté de voler une génératrice industrielle appartenant à la Ville de Cap-Chat.

Claude Doiron, porte-parole de la SQ demande la collaboration des citoyens pour retracer des suspects qui ont tenté de voler une génératrice industrielle appartenant à la Ville de Cap-Chat. Photo : Antoine Rivard-Déziel

La Sûreté du Québec (SQ) sollicite l’aide de la population afin de faire avancer son enquête concernant une tentative de vol d’une génératrice industrielle appartenant à la Ville de Cap-Chat.

Selon la SQ, dans la nuit du 31 août dernier, les suspects ont d’abord volé une remorque au Centre colombien de Cap-Chat avant de se rendre au 37, rue des Fonds, où ils ont tenté d’embarquer une génératrice de marque Kohler BWER System 100, d’une valeur de 58 000 dollars.

«C’est un équipement assez lourd, alors les suspects n’ont sans doute pas été en mesure de l’embarquer. Ils ont peut-être aussi pris la fuite pour une raison ou une autre», explique le porte-parole de la SQ.

La remorque volée a été retrouvée vide à proximité du lieu où se trouvait la génératrice.

La SQ ne possède aucun indice pour le moment et n’est pas en mesure de préciser combien de personnes ont participé à la tentative de vol.

«Devant cette impasse, nous demandons la collaboration des citoyens du secteur. Si certains ont été témoins de déplacements suspects entre minuit et 6h00 le matin du 31 août dans le secteur du Centre colombien ou dans le secteur de la rue des Fonds, ils peuvent communiquer avec nous», poursuit M. Doiron.

Les citoyens peuvent communiquer au poste de la MRC de la Haute-Gaspésie à Sainte-Anne-des-Monts au 418 763-3344 ou utiliser la ligne Info-crime au 1 800 659-4264.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.