Sport, Tourisme

TDLG : 282 skieurs et bénévoles attendus

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
La directrice générale de la TDLG, Maïté Samuel-Leduc, et la présidente, Claudine Roy, posent sur la rue de la Reine, point de chute de l'activité le 28 février.

La directrice générale de la TDLG, Maïté Samuel-Leduc, et la présidente, Claudine Roy, posent sur la rue de la Reine, point de chute de l'activité le 28 février. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – Pas moins de 282 skieurs et bénévoles prendront part à la 12e édition de la Traversée de la Gaspésie (TDLG) du 22 février au 1er mars prochain.


« C'est 25 skieurs de plus par rapport à l'an dernier. On a pu en prendre plus puisqu'on ne change qu'une fois de lieu d'hébergement au cours de la traversée », précise la directrice générale de la TDLG, Maïté Samuel-Leduc.

Un total de 20 % des participants proviendront de l'extérieur du Québec.

« C'est énorme, comparativement au 2 ou 3 % que l'on a normalement », indique la directrice.

La majorité des participants de l'extérieur provient des États-Unis, à la suite de la publication d'un article du New York Times, en février 2013.

Toujours un défi

Même si la TDLG est bien rodée, les défis sont toujours aussi grands. « Le grand défi, c'est durant la semaine. Le facteur auquel on doit s'adapter, c'est la température. L'an dernier, on a eu des précipitations terriblement abondantes. On a dû à tous les jours changer le parcours », indique la présidente, Claudine Roy.

Les quatre premiers jours se feront dans les Chic-Chocs. Les monts Jacques-Cartier, Albert et Ernest-Lachance seront visités : « En étant une journée de plus dans le parc de la Gaspésie, ça nous permet plus de flexibilité. Ça dépend des fenêtres météo. On est en montagne, il y a des risques d'avalanche, s'il vente trop... Si on veut aller à Jacques-Cartier, ça prend des conditions parfaites », explique Mme Samuel-Leduc.

Par la suite, les participants se rendront à Murdochville : « Ça fait 12 ans qu'on est passé à Murdochville. C'est un salut à la ville. On se disait qu'on était dû », indique Mme Roy.

Après Murdochville, les participants seront transportés à Gaspé pour une journée dans le parc Forillon et une autre sur la rivière Darmouth pour compléter le parcours sur la rue de la Reine.

Nouveauté

Cette année, la population sera invitée à participer au premier concours de sculpture sur neige sur la rue de la Reine.

La population pourra réserver un bloc de neige et faire son œuvre jusqu'au 26 février. Un jury déterminera les gagnants parmi les plus belles sculptures.

Les porte-parole

Isabel Richer et Sophie Faucher participeront de nouveau à la TDLG.

La comédienne Pascale Bussière et l'humoriste Christopher Hall seront aussi de la partie.

L'activité compte sur un budget de 600 000 $.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.