Développement économique et exportation

Le taux de chômage fait un bond de 2 points en décembre, à 16,8 pour cent.

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
1500 emplois à temps plein ont été perdus dans la région en décembre dernier, faisant gonfler le taux de chômage à 16,8 pour cent.

1500 emplois à temps plein ont été perdus dans la région en décembre dernier, faisant gonfler le taux de chômage à 16,8 pour cent. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – La perte de 1500 emplois en décembre en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine fait gonfler le taux de chômage de deux points par rapport à novembre, pour s'établir à 16,8 pour cent.

Ce sont tous des emplois à temps plein qui ont été « éliminés » au cours du dernier mois. Selon Statistique Canada, la région compte 28 200 postes dans cette catégorie, comparativement à 29 700 le mois précédent.

La région a également perdu 100 postes à temps partiel, pour un total de 5900 le mois dernier.

La région comptait 6900 chômeurs en décembre, en hausse de 700. La différence s'explique par le retrait de 800 personnes du marché du travail au cours de la période (la population active).

D’une année à l’autre

Les données publiées vendredi par Statistique Canada démontrent que la population active était plus importante en décembre 2013 par rapport à décembre 2012. En effet, 500 personnes supplémentaires se trouvaient sur le marché du travail en 2013.

Par ailleurs, la région comptait 300 emplois supplémentaires à la même période l'an dernier, mais 800 chômeurs en moins.

Le taux d'emploi a été établi à 43,7 pour cent le mois dernier, en baisse de 0,1 pour cent par rapport à décembre 2012.

Le taux de chômage était de 15,1 pour cent en décembre 2012.

Québec et Canada

Au Québec, malgré peu de variation de l'emploi, le taux de chômage a augmenté de 0,5 pour cent pour atteindre 7,7 pour cent en raison d'une hausse du nombre de personnes à la recherche de travail.

Au Canada, l'emploi a diminué de 46 000 en décembre, à la suite d'une baisse du travail à temps plein. Le taux de chômage a augmenté de 0,3 pour cent pour atteindre 7,2 pour cent en raison d'une hausse de la population active.

4 commentaires

Albert Labranche a écrit le 14 janvier 2014

M. Langlais, Merci de cette mise au point. Pas très flatteur pour les bloqueux. Mais les Gaspésiens sont fiers et le GBS prévaudra.

Gaston Langlais a écrit le 14 janvier 2014

Bonjour, La façon de calculer le taux de chômage n'est plus adéquat. C'est le taux d'inoccupation de la main d'œuvre qui est pertinent. En Gaspésie, il est de 35% au moins. Aux yeux de plusieurs, quelqu'un qui est en mesure de travailler et qui effectivement n'occupe pas un emploi est un véritable chômeur. Sur cette base, le taux de chômage en Gaspésie avoisine le 35%. Gaston Langlais - Gaspé.

Albert Labranche a écrit le 14 janvier 2014

Le BLOQUE QUÉBÉCOIS

Joseph Leblanc a écrit le 14 janvier 2014

SANS COMMENTAIRE....

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.