Développement économique et exportation

Le taux de chômage diminue à 18,8% en mai

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le marché de l'emploi s'est amélioré légèrement en mai, en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, mais demeure en deçà de ce qu'il était en mai 2012.

Le marché de l'emploi s'est amélioré légèrement en mai, en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, mais demeure en deçà de ce qu'il était en mai 2012. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – La reprise du travail saisonnier a eu un impact important sur le taux de chômage, alors qu'il recule de 1,1% pour s'établir à 18,8%, en mai, en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Selon les données publiées vendredi par Statistique Canada, 1500 emplois ont été créés au cours du dernier mois, pour un total de 34 500.

Ce sont 1400 postes à temps plein qui se sont ajoutés durant cette période, contre 100 à temps partiel.

Le nombre de chômeurs a diminué légèrement, passant de 8200 en avril à 8000 en mai.

La population active s'est établie à 42 500, soit 1300 de plus qu'en avril.

D'une année à l'autre

Malgré cette amélioration de l'emploi le mois dernier, il reste que la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine accuse un retard de 1800 emplois comparativement à mai 2012, alors que la région comptait 36 300 travailleurs sur le marché de l'emploi.

On totalisait 6100 chômeurs en mai 2012, une différence de 1900 par rapport au dernier mois.

Le taux de chômage était de 14,4%.

Québec et Canada

Après avoir peu varié le mois précédent, l'emploi a augmenté de 95 000 en mai, la majeure partie de la croissance étant survenue dans le travail à temps plein. Cette hausse de l'emploi a entraîné une baisse de 0,1 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 7,1% au Canada.

Au Québec, l'emploi a progressé de 20 000 en mai, ce qui a neutralisé les baisses observées plus tôt cette année. Le taux de chômage s'est fixé à 7,7%. Par rapport à 12 mois plus tôt, le nombre de travailleurs s'est accru de 1,3%.

2 commentaires

Beauchamp a écrit le 10 juin 2013

Et aussi M.Blais avec la population réduite qui as en Gaspésie quand on ouvre un commerce quoi qu'il sois et qu'il fonctionne bien 10 alentour va faire la même chose que toi et les 10 entreprise COULE voilà un peux la réalité de notre région et si je vous le dis c'est que je l'es déjà vécu et pas évident d'investir tout ses économie à risque voyez vous mais je veux pas ètre négatif mais .......

Beauchamp a écrit le 10 juin 2013

M.Blais si c'étais possible beaucoup l'aurais déjà fais q'importe le projet qu'on met sur pied dans notre Gaspésie il as toujours quelque chose qui vient mettre des bâton dans les roue sois l'environnement ou on enlève la beauté de la région et le ect. les pêche sa existe déjà, le bois faut pas trop y penser on fonctionne par subvention du gouvernement et pas trop fort car on sais jamais quand c'est fini et à part ça il reste quoi vous qui dite que c'est possible donner moi donc des exemples que demain j'ouvre ma propre entreprise donner moi aussi l'argent qui va avec ?????

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.