Politique, Affaires municipales et développement régional

La Table des préfets serait abolie

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Diane Lebouthillier confirme les informations selon lesquelles la Table des préfets est abolie.

Diane Lebouthillier confirme les informations selon lesquelles la Table des préfets est abolie. Photo : Thierry Haroun

PERCÉ - Le monde politique de la région perdrait une instance importante avec l'abolition récente de  la Table des préfets de la Gaspésie-les-îles, a appris CHNC

Cette organe politique qui pesait parfois de tout son poids pour faire avancer des dossiers régionaux n'existe plus depuis que ses membres ont décidé de ne pas renouveler la charte de l'organisme lors d'une rencontre tenue à Chandler le 14 novembre dernier, soit la veille d'une session de travail à huis clos de la Conférence régionale des élus Gaspésie-les-Îles. Le manque de financement explique cette décision. Il faut savoir que Québec ne verse plus les 10 000$ à ce type d'organisme par l'entremise du ministère des Affaires municipales et des Régions. Des informations que confirme la préfet de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier.

 

«Écoutez, pour moi cette table est abolie depuis que sa charte n'a pas été renouvelée lors de la dernière rencontre», dit-elle en précisant que la disparition de la Table n'est pas la fin du monde du fait que des occasions de rencontres se feront notamment autour des sessions de travail de la CRÉ. «Nous avons eu peu de rencontres au cours des trois dernières années. Quand un préfet voudra qu'on se rencontre il pourra ''caller la shot'' comme on dit. Et on a toujours l'occasion de se rencontrer lors des réunions de la CRÉ avec les directeurs généraux des MRC''.

 

Delisca Ritchie-Roussy élue préfet

 

Par ailleurs, la mairesse de Murdochville, Delisca Ritchie-Roussy a été élue préfète de la MRC Côte-de-Gaspé mercredi soir. Succédant à François Roussy, l'ex maire de Gaspé qui a tenu la barre de la préfecture pendant huit ans, Mme Roussy a obtenu  4 voix contre 2 pour le maire de Petite-Vallée, Rodrigue Brousseau. Selon nos informations, Mme Ritchie-Roussy a reçu l'appui du nouveau maire de Gaspé, Daniel Côté, qui vaut pour deux voix, et de sa collègue de Cloridorme, Jocelyne Huet. M. Brousseau, a obtenu la confiance de la mairesse de Grande-Vallée, Nathalie Côté. Mme Ritchie-Roussy s'engage à favoriser l'harmonie et le partenariat entre les cinq municipalités de la MRC et tiendra compte des priorités de chacune d'elles sur le plan du développement. «Il faut travailler ensemble et pour l'ensemble des municipalités de notre MRC».

2 commentaires

Dany Brown a écrit le 29 novembre 2013

Faut pas s'inquiéter, ils trouveront bien autre chose pour déposer leur carnet et leur crayon.

Raynald Blais a écrit le 29 novembre 2013

Un peu bizarre... Comme si les réunions se faisaient parce qu'on avait l'argent pour le faire et maintenant que l'argent n'est plus là, fini les réunions. Ça ressemble davantage au prétexte ! La concertation régionale vient d'en prendre un coup, n'est-ce pas ? De plus, 10 milles $ pour des réunions, ça fait beaucoup d'argent pour des gens qui se réunissent déjà de façon régulière lors des instances de la CRÉ GIM.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.