Politique, Affaires municipales et développement régional

Table des préfets : Jean-Guy Poirier dément

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le préfet Jean-Guy Poirier nie que la Table des préfet est abolie

Le préfet Jean-Guy Poirier nie que la Table des préfet est abolie Photo : Thierry Haroun

PERCÉ - Le président de la Table des préfets de la Gaspésie-les-îles, Jean-Guy Poirier, dément l'information selon laquelle l'organisme qu'il préside a été aboli.

La préfète de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, confirmait sur les ondes de CHNC ce matin que la Table n'existait plus du fait que la Charte de la Table n'avait pas été renouvelée  le 14 novembre dernier, lors d'une rencontre à Chandler. Or, M. Poirier indique que la non-reconduction de la Charte, pour des raisons financières (Québec ayant mis fin à une subvention de 10 000$), n'empêche pas l'organisme de fonctionner pour autant. «Il y a une différence majeure entre annuler une charte et l'existence d'un organisme comme tel. Ça ne met pas fin nécessairement à l'organisme. En maintenant la charte de l'organisme ça nous obligeaient à payer certains frais au gouvernement.»

 

Jean-Guy Poirier entend bien en parler sous peu à Mme Lebouthillier. «.Écoutez, Mme Lebouthillier et moi avons de bonnes relations et toute personne a le droit à son opinion. Je vais certainement lui en parler dans une semaine à Gaspé», a déclaré M. Poirier, également préfet de Bonaventure et maire de Saint-Siméon.

9 commentaires

Gilles Thibodeau a écrit le 2 décembre 2013

Bonsoir . M. Maurice Anglehart , encore une fois comme à votre habitude vous n'avez rien à apporter au débat , aucun argument de votre part donc vous tourner en dérision , vous faites le clown , probablement pour cette raison que vous êtes sorti perdant lors de l'élection du préfet de la M.R.C. . Votre affirmation en ce qui concerne le lien de parenté entre moi et Mme la préfète est fausse ,cependant un grand lien d'amitié nous uni . Mon dévouement envers ma M.R.C. fait en sorte que Mme Lebouthillier puisse compter sur mon appui et je ne fais pas erreur car elle effectue un excellent travail , c'est la raison pour laquelle lors de l'élection du 3 novembre dernier , j'ai travaillé pour que notre M.R.C ne se retrouve pas avec Maurice Anglehart , comme préfet . Gilles Thibodeau Pabos

Maurice.Anglehart a écrit le 2 décembre 2013

Tout simplement, pour aviser la population que Gilles Thibodeau est le beau frère de Madame la préfet de la MRC Rocher-Percé; de ce fait certains de ses propos peuvent être interprétés comme biaisés.

Gilles Thibodeau a écrit le 30 novembre 2013

Bonjour. C'est avec consternation que j'apprends le décès de M. Bertrand Berger , au - delà du poste et de l'image il y avait l'humain que l'on soit d'accord ou non avec ses positions et ses opinions ,on se doit de reconnaître son travail. Mes sincères condoléances à sa famille et ses proches . Gilles Thibodeau Pabos

Gilles Thibodeau a écrit le 30 novembre 2013

Bonjour . Bien non Raynald aucun anguille sort de la roche ,la seule chose qui sort de ce débat c'est sa stérilité . Mais je suis d'accord que ce soit de vive voix . Gilles Thibodeau Pabos .

Raynald Blais a écrit le 30 novembre 2013

L'anguille sort de la roche. Pour ton information, j'ai rencontré Diane lors de l'activité de Ciment McInnis à Gascons et tout comme à Louisette, j'ai offert ma collaboration et mon soutien. On a même jasé un peu de quelle façon, je pouvais donner ce coup de mains. Avant d'écrire un peu n'importe quoi et d'accuser, il serait bon que tu vérifies ou encore que tu me rejoignes pour me poser, de vive voix, ta ou tes questions. Et puis, svp, arrête de voir ou sentir des complots n'importe où et par n'importe qui. Développer ensemble signifie qu'il n'y a pas de frontière à la complicité.

Gilles Thibodeau a écrit le 30 novembre 2013

Bonjour Raynald . " Mon propos est le mien et je le partage, n'en déplaise à toi Gilles ou à d'autres." Dis -toi bien une chose Raynald s'est réciproque " Oui j'ai lu tes commentaires et je les ai jugés subtiles et mesquins. Tout d'abord je vois pas pourquoi on s'attarderait sur une petite table et un petit 10,000.00 $ qui n'existe pas et je ne te suis pas très bien dans ce débat . Une personne de ta notoriété sait très bien que notre M.R.C. a besoin de tout son monde pour réussir et qu'elle ne peut pas compter sur les autres, là tu es la personne la mieux placée pour acquiescer . Si je reviens au trois novembre dernier tu as été le premier à accorder ton appui et ta collaboration à Mme Langlois mairesse de Chandler, ce geste fût apprécié et réjouissant , par contre j'ai attendu ,mais jamais ton appui ainsi que ta collaboration à la préfète (élue) de la M.R.C Rocher Percé Mme Lebouthillier ne sont t venus , donc j'en ai déduit que l'on ne pouvait pas compter sur toi , pourtant il fut un temps où les gens de cette M.R.C. furent très utiles pour toi ,mais bon autres temps autres mœurs. Aujourd'hui tu nous arrives dans le débat à la veille de l 'élection du Président de la Cré avec mesquinerie et subtilité ,un débat que je qualifierai de stérile et tu te demandes qu'elle mouche m'a piqué . Voyons Raynald je ne possède peut - être pas ta notoriété ,mais j'ai l'esprit très clair et les yeux bien ouverts . Gilles Thibodeau Pabos .

Raynald Blais a écrit le 29 novembre 2013

Bonsoir Gilles, je ne sais pas quelle mouche t'a piqué Gilles mais ton commentaire est difficile à suivre comme si je ne pouvais pas commenter une nouvelle sous prétexte que je n'ai pas fais de commentaire, au préalable, sur une nouvelle qui n'a pas été diffusée. Gilles, ce ton accusateur est questionnable. J'ai fait deux commentaires sur l'histoire de la Table des préfets et il serait intéressant de prendre le temps de les lire car je questionne le fait que cette table aurait existé sous prétexte qu'elle (la table des préfets) pouvait recevoir une subvention. À mon sens, les préfets de la région n'ont pas besoin d'octroi pour se réunir. Mon propos est le mien et je le partage, n'en déplaise à toi Gilles ou à d'autres.

Gilles Thibodeau a écrit le 29 novembre 2013

Bonsoir mon ami Raynald . Un peu bizarre que tu te mettes le pied là dedans ,surtout après avoir laissé passer l'élection du préfet sans rien dire , Est-ce nécessaire d'avoir une charte pour se rencontrer et travailler de façon concerté pour une région? La réponse est non. J'aimerais te rappeler qu'il y a 3 ans la table des Préfets existait et les Préfets d'Avignon et de Bonaventure ont décidé de prendre une position régionale en acheminant leurs matières récupérables à Rimouski au lieu de participer au développement de la région et travailler avec le Centre de Tri de la MRC du Rocher-Percé. De plus, penses-tu vraiment que M.Poirier, qui en passant n'est pas élu démocratiquement par la population comme préfet, va donner son soutien au projet de développement de notre aéroport... Nous n'avons pas besoin de ce genre de personne comme président des Préfets. J'aimerais bien savoir pendant combien d'années ces personnes ont profité du 10,000$ ? Et il a servi à quoi cet argent ? Gilles Thibodeau Pabos .

Raynald Blais a écrit le 29 novembre 2013

Décidemment, l'affaire se complique. Les préfets ont une table et une charte = 10 milles $ Les préfets ont une table mais pas de charte = zéro subvention La charte coûte trop cher pour maintenir la table La table n'est pas dissoute mais l'organisme, oui. Conclusion: Que ne ferait-on pas pour une subvention !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.