Tabac : plus de fumeurs en Gaspésie qu’ailleurs au Québec

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Pas moins de 26,4 % des gens fument en Gaspésie.

Pas moins de 26,4 % des gens fument en Gaspésie. Photo : GRAFFICI.CA

Les fumeurs sont plus nombreux en Gaspésie qu'ailleurs au Québec.

Selon des statistiques dévoilées mardi avant-midi dans le cadre de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac, plus d'une personne sur quatre (26,4 %) fume en Gaspésie, comparativement à la moyenne provinciale qui est de 23,8 %.

«Aujourd'hui, le tabac tue une personne aux 60 minutes. C'est généralement un adulte que l'on connaît qui fait partie de notre entourage», a rappelé la porte-parole gaspésienne du Réseau conseil de la gang allumée, Julie-Pier Rousseau, 14 ans, étudiante en deuxième secondaire à la Polyvalente de Grande-Rivière.

Dans son message livré à la population étudiante, Mme Rousseau a précisé que les fumeurs allument à la puberté et qu'il est difficile de cesser cette mauvaise habitude. «On peut choisir de ne pas prendre la première cigarette. Pour un jeune sur quatre, après une seule cigarette, il peut devenir dépendant», a-t-elle indiqué.

C'est en quatrième secondaire que les jeunes gaspésiens fument le plus, avec un taux de 15,5 %.

Une section spéciale sur Facebook «Monde sans fumée» a été lancée pour aider les jeunes à écraser.

Pas facile de cesser de fumer

Jimmy Blanchette est étudiant en quatrième secondaire. Il a allumé à l'âge de 10 ans et fume depuis six ans. «Je n'ai pas vraiment de raison pour fumer. Je n'ai pas vraiment de raison d'arrêter. J'aime fumer, ça me détent», a-t-il admis.

Il a fumé jusqu'à deux paquets par jour, mais aujourd'hui, il a réduit sa consommation à environ huit cigarettes par jour. Il a tenté d'arrêter. «C'est quelque chose qui est dur. Ça tombe sur le moral. J'ai essayé, mais c'est dur», a-t-il souligné.

«Peut-être qu'un jour, je vais arrêter complètement. Pour l'instant, je me fixe des buts de diminuer graduellement», a conclu le jeune fumeur.

À lire aussi

Les jeunes de la Gaspésie fument plus qu’ailleurs au Québec

1 commentaire

Justin Leblanc a écrit le 24 janvier 2013

Ailleurs les jeunes luttes participent aux débat ,sont allumés bref c'est l'image qu,on nous renvoies ici on en parle comme d'une jeunesse qui se minent la santé ,qui boient qui fument , pas très valorisant.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.