Développement économique et exportation

Sylviculture : les entreprises demeurent inquiètes

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le secteur sylvicole crée des centaines d’emplois en Gaspésie.

Le secteur sylvicole crée des centaines d’emplois en Gaspésie. Photo : Gracieuseté

Si Québec a reconduit la semaine dernière une somme de 12 millions de dollars dans le secteur sylvicole, le dossier dans son ensemble est loin d’être réglé, selon les entreprises sylvicoles.

Le Collectif des entreprises sylvicoles de la Gaspésie, qui regroupe 11 entreprises œuvrant en aménagement forestier dans la région, soutien que les crédits disponibles en forêt publique pour les travaux sylvicoles non commerciaux sont toujours amputés de 21 millions de dollars, que la teneur des appels d'offres n'est pas connue et que le programme de création d'emplois en forêt nécessite une injection supplémentaire de trois millions de dollars.

«Dans l’état actuel des choses, le Collectif ne peut conclure qu’à la perte massive d’emplois dans les organisations sylvicoles de la Gaspésie si le gouvernement n’intervient pas rapidement», constatent les entreprises, avant d’ajouter que dans le cadre de «la réforme de l’assurance-emploi qui implique la non-reconduction des cinq semaines de prestations qui permettaient d’éviter le “trou noir’’ du printemps, les entreprises sylvicoles de la Gaspésie et leurs travailleurs sont déjà fortement pénalisés. Récemment, des entreprises du Collectif ont avisé certains de leurs employés qu’elles ne pourraient pas leur donner du travail en 2013».

Une rencontre avec la ministre souhaitée

En entrevue téléphonique, le directeur de la Coopérative d'aménagement forestier de la Baie-des-Chaleurs, René Babin, confirme les inquiétudes manifestées dans son secteur.

«On parle de perte d’emplois de 20% facilement si ça continue comme ça. Mais je sais que les députés de la région travaillent activement pour que le montant du Programme de création d’emplois en forêt soit majoré de trois millions de dollars».

M. Babin demande par la même occasion une rencontre avec la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.