Politique, Sport

Sport et loisirs : une consultation générale attendue

Par ,
Les habitants de Bonaventure souhaite rénover leur aréna construite en 1975.

Les habitants de Bonaventure souhaite rénover leur aréna construite en 1975. Photo : Gracieuseté

CAPLAN – Québec dépose un livre vert sur le sport, le loisir et l’activité physique, prélude à une politique nationale. Le directeur général de l’Unité régionale des loisirs et des sports (URLS) de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Nicolas Méthot trouve qu’il était temps qu’une consultation générale soit faite.

«Il n’y a pas eu de concertation comme celle-là depuis 1997, à la création des unités régionales, rappelle M. Méthot. Depuis 2002, il n’y a eu aucun ajustement au financement et on nous a ajouté des mandats.»

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a présenté lundi un livre vert destiné à lancer les discussions. Il servira à élaborer avec les partenaires nationaux, régionaux et locaux une future politique nationale.

«Avec l’évolution rapide d’aujourd’hui et l’avènement des initiatives comme Québec en forme, il est important de coordonner tous ces éléments afin d’arriver à atteindre les objectifs du gouvernement», ajoute M. Méthot.

Des consultations

Ainsi, le livre vert prévoit couvrir quatre enjeux : l’accès aux activités, la qualité des expériences, la valorisation de la pratique et la concertation entre les différents partenaires.

«Ce sont des aspects que nous avions identifié au niveau de la qualité des formations et de l’importance de l’accessibilité monétaire et de temps. On avait du mal à faire reconnaître les loisirs et les sports au niveau des élus. Là, on dit qu’on veut mettre ces activités de l’avant», explique le directeur général.

Les rencontres entre les partenaires devraient démarrer le 18 juin. L’URLS de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine déposera un mémoire au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et participera activement à la tournée qui devrait passer à Bonaventure cet automne. Les partenaires locaux de la région sont invités à participer à ces échanges. 

Une consultation publique en parallèle sera organisée en ligne cet l’été.

Positif

L’URLS dit adopter une attitude positive face à ces annonces. «On est tout à fait en accord avec l’argumentaire qui présente le sport comme pivot du développement économique, social et de toutes sortes de domaines», décrit M. Méthot qui se disait exclu de la stratégie pour la Gaspésie.

«J’espère que ceux qui ont écrit la stratégie, rajouteront un chapitre pour le sport et les loisirs», propose-t-il à ce sujet.

Des projets

L’URLS aimerait entre autres, mettre à niveau les équipements sportifs de la région et en ajouter, proposer des transports collectifs le soir et les fins de semaines et pouvoir faire bénéficier aux gens du municipal des tarifs préférentiels aux aménagements municipaux.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.