Soins de santé : une politique de déplacement plus généreuse

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
En 2010-2011, l’agence régionale a déboursé plus de 9 millions $ en allocations de déplacement dans la région.

En 2010-2011, l’agence régionale a déboursé plus de 9 millions $ en allocations de déplacement dans la région. Photo : Antoine Rivard-Déziel

L’Agence de la santé et des services sociaux de la Gaspésie-les-Îles a adopté une nouvelle politique réduisant de 250 à 200 kilomètres la distance pour être admissible à l’aide financière au déplacement.

L’agence régionale se conforme ainsi à la directive du ministère de la Santé et des Services sociaux qui, en octobre 2010, lui demandait de revoir sa politique afin d’améliorer l’accès au programme d’aide. La politique de déplacement des usagers n’avait pas été révisée depuis 2004 en Gaspésie.

De l’avis du directeur général de l’agence, Gilles Pelletier, il s’agit d’une excellente nouvelle pour les bénéficiaires de soins de santé dans la région. «On sait qu’en raison de l’étendue de notre territoire, les déplacements sont choses courantes pour recevoir des services médicaux. Il fallait donc trouver des moyens pour compenser financièrement le plus grand nombre de personnes possibles», dit-il.

M. Pelletier explique que la nouvelle politique pourra maintenant dédommager les gens qui doivent se déplacer à l’intérieur du territoire administratif de la Gaspésie pour recevoir des soins. «En réduisant la distance à 200 kilomètres, une personne qui voyage de Gaspé à Maria pour recevoir, par exemple, des services en ophtalmologie sera désormais admissible au programme», illustre le directeur général.

La Politique de déplacement des usagers s’adresse à des personnes qui doivent se déplacer sur de longues distances pour recevoir des soins ou des services médicaux qui ne se donnent pas dans l’établissement le plus près de chez eux.

Les paramètres de dédommagement dépendent de la nature des services et ne prévoient par le remboursement total des frais reliés au déplacement. Il vise plutôt à alléger les coûts.

En 2010-2011, l’agence régionale a déboursé plus de 9 millions $ en allocations de déplacement dans la région.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.