Société Gaspésie

L’URLS recommande aux clubs sportifs d’établir une ligne de conduite claire pour prévenir les abus et y réagir.
Gaspésie

#moiaussi, je préviens les abus

30 novembre, 09h37 Par : Eve Bourret, Unité régionale loisir et sport

CAPLAN, novembre 2017 – Il y a déjà plus d’un mois, on a vu déferler sur les réseaux sociaux une vague de confessions, toutes plus touchantes les unes que les autres, concernant des agressions sexuelles. Ces abus ont lieu aussi dans le domaine du loisir et du sport. Bien qu’il existe des outils pour les prévenir, encore faut-il les connaître et les utiliser.

Gaspésie

On vient tous d’ailleurs

3 novembre, 12h01 Par : Pascal Alain, chroniqueur

CARLETON-SUR-MER, novembre 2017 – L’été 2017 aura été marqué par la question des migrants, des immigrants ou des réfugiés, peu importe comment on les appelle, non seulement aux États-Unis, mais également ici, au Québec. Des commentaires de toutes sortes, souvent haineux, ont été exprimés par des gérants d’estrade qui ont inondé les réseaux sociaux et les tribunes téléphoniques de certaines radios de Québec. Dans le même élan, des manifestants et des organismes d’extrême droite ont repris du service. Et pourtant, on vient tous d’ailleurs…

Les citoyens ont à coeur de bouger plus et souhaitent que leur municipalité leur facilite la tâche.
Gaspésie

Quand l’attractivité des municipalités passe par le loisir et le sport

26 octobre, 19h42 Par : Eve Bourret, Unité régionale loisir et sport

CAPLAN, octobre 2017 – Être élu municipal en 2017, ce n’est plus seulement une question de gestion des matières résiduelles et de réfection de la voirie. En effet, pour séduire la population, les candidats à la mairie devront faire preuve d’adresse en proposant des projets rassembleurs, entre autres en matière de saines habitudes de vie et de gestion des infrastructures.

Les débris d'un camp brûlé par le ministère des Ressources naturelles dans l'arrière-pays de Grande-Vallée (pas celui de M. Laflamme).
Gaspésie

Camps brûlés: quand le ministère se trompe

19 octobre, 20h16 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

MONT-LOUIS – L’hiver dernier, des employés du ministère des Ressources naturelles ont brûlé le camp de chasse de Yoland Laflamme, en amont de la rivière Mont-Louis. Le bâtiment était pourtant situé sur son lot privé et il était donc dans son droit.

Certains camps de chasse, comme celui-ci, ont signé un bail avec le ministère des Ressources naturelles pour s’installer en terre publique.
Gaspésie

Surveillance accrue depuis trois ans

16 octobre, 09h52 Par : Gilles Gagné, journaliste

CARLETON-SUR-MER, octobre 2017 – Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a resserré significativement depuis 2014 sa surveillance et l’application des normes concernant les « occupants sans droit », l’expression consacrée pour désigner les gens installés sans bail sur les terres publiques pour des périodes excédant sept mois par année.

Un chasseur profite de sa roulotte de chasse dans l’arrière-pays de Grande-Vallée.
Gaspésie

TOUCHE PAS À MON CAMP DE CHASSE

13 octobre, 16h25 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ – Des centaines de camps de chasse illégaux parsèment toujours le territoire public en Gaspésie, même si le ministère serre la vis aux chasseurs. Des amateurs de gros gibier s’y réchauffent à nouveau cet automne en jouant au chat et à la souris avec les autorités et en espérant ne pas retrouver leur camp calciné au printemps.

David Bigaouette, originaire de Saint-Siméon, est candidat à la maîtrise en histoire à l'UQAR.
Gaspésie

Pour une réconciliation avec les communautés micmaques de la Gaspésie

10 octobre, 11h28 Par : David Bigaouette, blogueur citoyen

RIMOUSKI, octobre 2017 – Depuis quelque temps en Gaspésie, on peut constater que le vent commence à tourner en faveur des Micmacs: leur présence sur le territoire est de plus en plus affirmée dans plusieurs sphères de la société. Leur participation est indispensable au développement régional de la Gaspésie, estime notre nouveau blogueur, David Bigaouette.

Martin Arsenault, accompagné de Sylvie Bernier, médaillée olympique, lors des Prix ExcElan loisir et sport 2016 où il a été le lauréat de Chandler.
Gaspésie

Quelque chose dans l’air à Bellefeuille

25 septembre, 11h43 Par : Eve Bourret, Unité régionale loisir et sport

PABOS MILLS, 25 septembre 2017 – C’est le grand jour! Nous nous stationnons tout au bout de la route puisque plusieurs parents sont déjà au rendez-vous pour récupérer leurs enfants. On  entend déjà les chants des enfants retentir : « J’ai du soleil au fond des yeux, un ciel dans mes cheveux…». D’emblée, on peut ressentir ce fameux esprit de la Base de plein air de Bellefeuille que l’on doit à l’un de ses fondateurs, Martin Arsenault.

À Carleton-sur-Mer, à New Richmond et à Chandler, les membres d’Accès-Cycle peuvent louer un vélo à propulsion manuelle cet été.
Gaspésie

L'ÉTÉ, C'EST FAIT POUR JOUER... ET ÊTRE ACCESSIBLE!

6 juillet, 11h14 Par : Eve Bourret, Unité régionale loisir et sport

CAPLAN, 6 juillet 2017 – Dans la région, tout n’est pas gagné quant à l’accessibilité aux sports estivaux pour les personnes vivant avec un handicap. Toutefois, on voit poindre depuis quelques années des initiatives de la part d’organismes et de municipalités qui ont à cœur l’accessibilité aux sports et aux loisirs pour tous. L’objectif? Faire en sorte que tous puissent profiter du terrain de jeux grandeur nature que nous offre la Gaspésie.

Des Gaspésiennes ont fondé des groupes de rencontre sur Internet, destinés aux célibataires à la recherche de relations sérieuses.
Gaspésie

TROUVER L'ÂME SŒUR: DUR, DUR SUR INTERNET!

14 février, 08h58 Par : Karyne Boudreau, journaliste

CARLETON-SUR-MER, 14 février 2017 - Être célibataire, qu’on vive en Gaspésie ou ailleurs, peut être un choix. Il se peut aussi qu’il s’agisse d’un passage obligé, parfois même souhaité, après une fin de relation difficile. Pour un grand nombre de Gaspésiens consultés par GRAFFICI, il semble que ça finisse par être le fruit du découragement, un repli, après trop de rencontres fortuites et décevantes faites dans les bars ou, « pire ! », sur le Net.