Sport

Simon Pratte se hisse parmi les espoirs en haltérophilie

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Après seulement 13 mois d'entraînement, Simon Pratte figure parmi les espoirs québécois en haltérophilie.

Après seulement 13 mois d'entraînement, Simon Pratte figure parmi les espoirs québécois en haltérophilie. Photo : Johanne Fournier

Il y a 13 mois, Simon Pratte de Sainte-Anne-des-Monts s'est découvert une véritable passion: l'haltérophilie. Il n'en fallait pas plus au jeune sportif de 16 ans pour se hisser parmi les espoirs de sa discipline au Québec. Ici, l'haltérophile soulève 110 kg (242 livres).

Le jeune homme était déjà très sportif. « Il est maniaque de sport, confirme sa mère, Marie-Line Leclerc. À deux ans, je l'ai inscrit à la natation. Par la suite, il n'a jamais arrêté de faire du sport. » Son amour du sport s'est prolongé dans le karaté, le soccer, le vélo, le tennis et le ping-pong. Et c’est à la course qu’il se rend s'entraîner au gymnase.

 

À son entrée au secondaire, Simon pesait à peine 100 livres et mesurait 4 pieds 8 pouces. « Je me faisais un peu intimider parce que j'étais petit », se souvient-il. Quatre ans plus tard, il fait 5 pieds 8 pouces et pèse 170 livres. « Maintenant, personne n'ose m'écœurer », indique-t-il avec un petit sourire fier.

 

La suite dans la version papier de GRAFFICI, édition de mai 2013.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.