Politique

Selon Gaétan Lelièvre, le PQ fera mieux que les libéraux

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le ministre Gaétan Lelièvre riposte aux accusations des libéraux, en soutenant que la Gaspésie est très bien servie par son gouvernement et que celui-ci fera même mieux que le gouvernement Charest.

Le ministre Gaétan Lelièvre riposte aux accusations des libéraux, en soutenant que la Gaspésie est très bien servie par son gouvernement et que celui-ci fera même mieux que le gouvernement Charest. Photo : Johanne Fournier

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Le député de Gaspé riposte aux attaques récentes des libéraux qui accusent son gouvernement de se traîner les pieds. Selon Gaétan Lelièvre, le Parti québécois fera encore mieux que le gouvernement libéral.

La semaine dernière, la porte-parole de l'opposition officielle en matière de régions et de ruralité a fait une sortie en règle contre le gouvernement Marois. Dominique Vien alléguait que la Gaspésie était bien malmenée par le gouvernement péquiste et que le ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, manquait de vision.

Le principal intéressé accueille ces critiques avec un grain de sel. «Mme Vien fait son travail de critique de l'opposition, interprète-t-il. Il faut prendre ça avec beaucoup de modération. Mme Vien est quelqu'un avec qui je travaille régulièrement. En politique, comme on n'est pas tous du même parti, il faut accepter qu'il y ait des questionnements. Mais, au-delà de ça, j'ai la ferme conviction que la Gaspésie est très bien servie et va l'être très bien sous le gouvernement du Parti québécois.»

Stratégie pour la région

Le ministre délégué aux Régions rappelle que la Gaspésie a connu, selon lui, un important essor sur le plan économique au début des années 2000, suite à la mise en place du premier plan de relance de la Gaspésie, porté par le premier ministre de l'époque, le péquiste Bernard Landry. «Nous sommes en train d'élaborer une stratégie qui est à peu près similaire, avance-t-il. Il y a des résultats qui vont se faire sentir très prochainement.»

M. Lelièvre souligne que l'annonce faite vendredi par son gouvernement en matière d'éducation en Haute-Gaspésie en est un exemple. «C'est le premier élément majeur du contenu de la stratégie, précise-t-il. Un projet de tout près de 9 millions dans la MRC de La Haute-Gaspésie, ça fait plusieurs décennies qu'on n'avait pas entendu ça. C'est un premier pas.»

Dévoilement imminent

«La stratégie s'en vient, fait savoir le parlementaire. Dans les prochains jours, Mme Marois sera probablement en Gaspésie pour l'annoncer. Les Gaspésiens et les Madelinots vont être en mesure de constater le plan d'action que le gouvernement du Québec propose pour la région et je suis convaincu que ça va être à la grande satisfaction des acteurs locaux et régionaux.»

Gaétan Lelièvre indique que la stratégie du comité interministériel pour la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine sera un genre de plan de match pour les cinq prochaines années, lequel comportera des éléments majeurs de développement économique.

 «On va tenter d'y inclure non seulement des bonbons ou des «plasteurs», décrit-il. On a eu beaucoup de «plasteurs» par le passé, qui étaient le fruit de l'improvisation de la part d'autres gouvernements. Nous, on va travailler sur des choses réalistes, à partir de conditions de base au développement, afin de donner à la région un coffre d'outils pour se prendre en main.»

Selon lui, ces éléments majeurs graviteront notamment autour du transport, de l'éducation, de la santé et des communications. «Autour de ça, on va pouvoir greffer des projets socio-économiques», signale le politicien.

Budget réservé à la région

La députée libérale, Dominique Vien, soutient que les 6 millions prévus au dernier budget pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine n'existent plus. «Je ne comprends pas, a laissé tomber le ministre responsable de la région. Si Mme Vien prenait la peine d'aller vérifier dans le budget du gouvernement, c'est clair, net et précis. C'est indiqué. On a une enveloppe de 6 millions dédiée au programme conjoncturel qui est unique pour la région de la Gaspésie-Les Îles.»

«Le programme est à se mettre en place, se défend-il. On est en train de modifier certains paramètres parce que c'est un programme qui remonte à plusieurs années. Il m'apparaissait important d'améliorer son contenu pour qu'il réponde davantage à la réalité de la Gaspésie et des Îles en

2013. Ce n'est qu'une question de semaines. Les projets sont sous analyse et il n'y aura aucun retard.» Le député espère que le coup d'envoi du programme puisse être donné en juin.

8 commentaires

Richard Leonard a écrit le 12 mai 2013

M. Thibodeau Bonne soirée Je persiste et signe, ce gouvernement est de loin le plus incompétent depuis belle lurette. Heureusement, je suis loin d’être seul à en arriver à cette conclusion. Le peuple québecois est très au fait de cette incompétence et a prodigué un taux d'insatisfaction de près de 70 % après seulement 7 mois. Un bas jamais atteint si rapidement dans l'histoire du Québec. Le commentateur politique du Devoir, M. Michel David , pourtant généralement assez favorable au PQ, affirme est déboussolé par les décisions partisanes et anti-sociales du PQ. Gilbert Lavoie du journal le soleil, un autre de vos journalistes plutôt sympathique, affirme dans l'édition du 9 mai dernier dans une chronique instituée '' Le font-ils par exprès'' que ce gouvernement '' aurait voulu se tirer dans le pied qu'il n'aurait agi autrement''en décrivant les nominations partisanes de personnes aussi incompétentes à remplir leur rôle sur certaines commissions bidons que ce gouvernement sans vision qui a inventé des structures et des postes pour donner des jobs ces fidèles amis; Claudette Carbonneau et tous les autres... Et de dire qu'ils osent prétendre que l'intégrité est leur priorité? Alors la farce n'a elle pas déjà assez duré, pour qui nous prennent-ils ?

Gilles Thibodeau a écrit le 9 mai 2013

@ M. Léonard . Bonjour . Pour vous ce matin ,puisqu'il est question des petits amis de votre régime .http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201305/09/01-4649039-upac-gilles-vaillancourt-et-tony-accurso-sont-arretes.php. Ah ! oui oublié pas Mme Marois est dans vos terres ce matin profitez en pour vous convertir et méditer sur vos neuf ans de caverne ....... Et pendant que j'y suis j'invite les militants de O.N et de Q.S. à se joindre au groupe et eux aussi seront enmesure de méditer. Je ne voudrais pas passer sous silence les militants de la C.A.Q .là ils verront. Bonne journée à tous (es) .

Joseph Leblanc a écrit le 8 mai 2013

Comment ça que personne parle de la visite de la reine du Québec `` popo premiere`` demain a Bonaventure et Gaspé pour sa Stratégie d'intervention pour la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ????

Gilles Thibodeau a écrit le 8 mai 2013

@ M.Richard Léonard . Bonjour . Le gouvernement le moins compétent de l'histoire du Québec. Vous me faites rire , soit que vous êtes un farceur ou une personne qui perd la mémoire comme ceux qui se présentent devant la commission Charbonneau. Des nombreuses nominations partisanes des amis Péquistes > HO! cette fois c'est à ce torde , pourtant pendant neuf ans des nominations partisanes sous votre régime corrompu vous en avez vu à la tonne et elles avaient même l'odeur de l' incompétence , contrairement à celles du P.Q. ou la compétence est indiscutable . Pour être bref Monsieur , jamais un gouvernement ne pourra faire pire que le précédent , jamais il ne pourra être aussi corrompu , jamais il ne pourra laisser le Québec dans une posture aussi catastrophique sur tous les plans et jamais il ne pourra graisser autant ses petits amis sans mémoire . Si il vous reste un peu de crédibilité , vous devriez féliciter ce Gouvernement qui reprend presque en tout point la forme du plan Nord de M. Charest qui se bombait le torse d’écrire l'histoire. Et vous devriez le félicité aussi pour essayer de maintenir le cap sur le déficit 0 au lieu de balayer la réalité sous le tapis comme les neuf ans que nous venons de subir sous votre régime libéral . par contre comme vous avez un blanc vous avez surement oublié. .

richard Leonard a écrit le 8 mai 2013

Je respecte le travail de M. Lelièvre. Cependant, je ne l'envie pas du tout de tenter de défendre le gouvernement le moins compétent de l'histoire du Québec. Ce gouvernement élu avec des fausses promesses est la risée de tous dont les Péquistes honnêtes et intègre. Même le député de Bonaventure avoue publiquement ne pas comprendre les décisions imprévisibles de son propre caucus: Ingérence dans la commission Charbonneau Politique de redevances minières dictée par les compagnies Attaques sans merci sur les assistés sociaux Abandon des promesses aux étudiants universitaires Des nombreuses nominations partisanes des amis Péquistes Arrêt de la majorité des projets de développement au Québec Un plan de relance de la Gaspésie sans argent neuf Un taux de chômage qui monte en flèche en Gaspésie Et on pourrait continuer longtemps. Mme Viens a été plutôt timide. Que faut-il de plus pour déclarer un vrai gâchis qui coûtera très cher aux Gaspésiens et à tous les autres Québécois?

Albert Lachance a écrit le 7 mai 2013

@M. Caron.. sur un projet de 9M$, vous avez fait l'annonce avec 1,8M$ d'attaché du gouvernement, hâtivement avant les élections. Demandez aux acteurs ce qu'ils ont dit au Dr. Bolduc avant l'annonce.. prématurée..

Alex Caron a écrit le 7 mai 2013

Ne vous en déplaise M. Poirier, le projet de formation professionnelle à SADM a été piloté contre vents et marées par l'ex député Mamelonet pendant près de 2 ans en collaboration avec la mairesse et la CS Chic-Chocs. L'annonce de la semaine dernière n'en a été que l'aboutissement. Il faut bien que M. Lelièvre fasse une quelconque impression de résultats en dépit de son immobilisme actuel et de celui de son gouvernement.

Gaston Poirier a écrit le 7 mai 2013

Merci M. Lelièvre pour ces éclaircissements! Mme Viens a fait sa sortie le même jour où le gouvernement annonçait qu'il réglait un gros dossier que les libéraux ont laissé traîné en longueur (formation professionnel à Ste-Anne-des-Monts). On attend d'autres annonces, m. le ministre! Votre 1re étape au pouvoir était de réparer les pots cassés par les libéraux et trouver des moyens de renflouer le déficit monstre qu'ils avaient créé avec de folles annonces préélectorales et avec le financement des acteurs de la commission charbonneau! Asteur que vous avez fait une bonne partie du ménage pour remettre les finances publiques à niveau, on a hâte que vous veniez nous faire d'autres annonces pour notre développement! On vous jugera sur votre bilan après un mandat, pas juste sur vos 6 premiers mois!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.