Développement économique et exportation

La SDEIC se restructure

Par ,
Jean-Raymond Lepage, président de la SDEIC, devant ce qu’il reste de l’usine Gaspésia.

Jean-Raymond Lepage, président de la SDEIC, devant ce qu’il reste de l’usine Gaspésia. Photo : Ariane Aubert Bonn

CHANDLER - À la suite du départ à la retraite en avril dernier de son directeur Ghislain Cyr, la Société de Développement Économique et Industriel de Chandler (SDEIC) fonctionnera sans directeur général.

L’embauche d’une secrétaire à temps partiel ainsi que la consultation de firmes d’ingénierie compenseront pour le poste laissé vacant.

«On a perdu un gros morceau, parce que Ghislain Cyr était très à point avec ses connaissances. D’ailleurs, il est toujours au bout du fil quand on a besoin de lui. Il nous donne encore des conseils. Nous sommes en très bons termes», a spécifié le président de l’organisme, Jean-Raymond Lepage.

Présent au sein de la SDEIC depuis sa fondation, Ghislain Cyr s’occupait du suivi des travaux et de secrétariat. «C’était le seul employé avec les surveillants de chantier, ajoute M. Lepage. Il a fait partie de ceux qui ont tenté de relancer l’usine, puis de ceux qui ont travaillé à son démantèlement. On a été chanceux de l’avoir avec nous.»

Plutôt discret, M. Cyr a préféré ne pas accorder d’entrevue à GRAFFICI.CA. Cependant, Jean-Raymond Lepage assure que les raisons de son départ à la retraite sont strictement d’ordre personnel et qu’il n’existe aucune tension, au contraire, entre l’organisme et son ancien directeur.

Aujourd’hui, afin de pallier à l’absence de M. Cyr, la SDEIC a engagé une secrétaire à temps partiel ainsi qu’une firme d’inspection, Gestion Éric Dubé inc., pour assurer le suivi des travaux.

1 commentaire

Nguyen Nguyen a écrit le 8 novembre 2015

I'm Vietnamese person who known well about uninstalling of the old Gaspesia Paper Mill The work to dismantle the plant in Chandler Gaspésia is very complicated and doubtful from the beginning. Contact me for more details Regards.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.