Politique

Sainte-Anne-des-Monts: la relance se poursuit

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le réaménagement du boulevard Sainte-Anne de Sainte-Anne-des-Monts est l'une des priorités de Micheline Pelletier.

Le réaménagement du boulevard Sainte-Anne de Sainte-Anne-des-Monts est l'une des priorités de Micheline Pelletier. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – En 2014, La Ville de Sainte-Anne-des-Monts poursuivra sa relance en misant sur plusieurs atouts afin d'assurer son développement.

Micheline Pelletier avoue avoir fait une rétrospection depuis son entrée en politique il y a huit ans pour évaluer son travail lorsqu'elle a dû affronter un adversaire pour la course à la mairie, en novembre dernier.

« Mon bilan était très positif. J'ai été moi-même surprise. J'ai bâti, j'ai semé, mais j'ignorais la récolte et la récolte est meilleure que ce que j'avais escompté », lance sans ambiguïté Mme Pelletier.

Quand elle a pris le pouvoir, en 2005, elle rappelle que 500 emplois venaient d'être perdus en forêt en Haute-Gaspésie et que l'usine de fabrication d'appareils de loterie vidéo Spielo venait de fermer.

Depuis, la reprise a été amorcée : « Je suis une des rares villes en Gaspésie à avoir eu une augmentation de la population, le premier indicateur de revitalisation. J'ai calculé combien de nouveaux commerces et petites entreprises ont été lancés. C'est 30, ce qui a permis la création de 200 emplois », dit Mme Pelletier.

La renaissance de l'obstétrique, le retour de la formation professionnelle, l’embellissement de la Ville et la rénovation des infrastructures font aussi partie du travail effectué.

Les espoirs de 2014

Mme Pelletier a l'intention de poursuivre sur le même rythme.

La question de l'aéroport de Sainte-Anne-des-Monts est une grande priorité.

« Il faut un moyen de transport pour amener nos personnes âgées qui souffrent de maladies et qui ont besoin de traitements particuliers dans des lieux où sont offerts ces services. L'aéroport devient un incontournable », dit-elle.

Ce projet de 3,5 millions de dollars permettrait de prolonger et d'élargir la piste actuelle, en plus d'améliorer son éclairage et le balisage.

Le tourisme hivernal

Avec des investissements prévus au Gîte du Mont-Albert, Mme Pelletier souhaite attirer des activités hivernales au cœur de la ville.

« On veut utiliser l'exemple des pays nordiques qui font descendre les activités au cœur du village. On veut développer le tout à un autre niveau que familial ou local » dit celle qui voudrait aussi construire une piste permettant la pratique du ski de fond, du patinage et de la raquette.

L'aménagement d'une nouvelle plage et le soutien du secteur agroalimentaire sont aussi dans ses plans.

« On veut créer des produits de niche. Ce qu'on trouve présentement à Sainte-Anne-des-Monts fait que les gens viennent acheter chez nous », explique Mme Pelletier.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.