Art, culture et loisirs

Saint-Octave retrouve son avenir

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Daniel DeShaime et Ginette Fraser, natifs de Saint-Octave-de-l’Avenir, entendent redonner un avenir à leur ancien village et mettre en valeur son église.

Daniel DeShaime et Ginette Fraser, natifs de Saint-Octave-de-l’Avenir, entendent redonner un avenir à leur ancien village et mettre en valeur son église. Photo : Johanne Fournier

L’auteur-compositeur Daniel DeShaime a entrepris, avec la collaboration d’anciens habitants de Saint-Octave-de-l’Avenir, situé à une dizaine de kilomètres au sud de Cap-Chat, de donner une vocation culturelle à son village natal, fermé il y a 40 ans.

Parmi les projets, l’enregistrement d’un disque de Noël est souhaité, possiblement à l’hiver, dans l’église qui deviendra la salle de spectacles Daniel DeShaime. Le projet mettra en vedette les voix des Chœurs de Haute-Gaspésie, une chorale formée en janvier par le musicien et parolier.

Des festivités sont aussi prévues les 27, 28 et 29 juillet afin de souligner le 80e anniversaire de fondation de ce village sis en milieu forestier, au pied des monts Chic-Chocs.

Un musée a été mis en place l’an dernier afin de mettre en valeur des vestiges de Saint-Octave et des objets qui reflètent la vie des habitants du village, dont ses habitants ont été expropriés en 1971. Le musée Georges Guy, en l’honneur de l’écrivain Guy Chrétien, également natif de l’endroit, est déjà bien garni d’objets de la vie courante et d’une galerie de photos provenant des anciennes familles de la localité. La collection occupe trois anciennes classes de l’ancien couvent des Sœurs de Saint-Paul-de-Chartres.

Projets

Le projet d’enregistrement des Chœurs de Haute-Gaspésie, qui comprend des choristes et des musiciens, se confirmera cet automne. Plusieurs bénévoles, dont Ginette Fraser de Sainte-Anne-des-Monts, s’activent à construire la programmation des fêtes de 2012. « Déjà, on envisage une marche des pionniers de 14 km qui séparent Saint-Octave de Cap-Chat, mentionne M. DeShaime, qui réside maintenant à Cap-Chat. Une soirée folklorique pourrait également avoir lieu. Des films d’archives tournés dans le village et projetés dans l’église, sur écran géant, pourraient également faire partie du programme. »

Les bénévoles espèrent que, d’ici les festivités, le musée aura été enrichi de nouvelles photos et objets représentatifs des belles années de Saint-Octave-de-l’Avenir.

10 commentaires

Colette Pelletier a écrit le 28 octobre 2014

En 1971......ce fût une année très difficile pour les citoyens des villages ST-Octave...St-Thomas...et St-Paulin Dalibaire.....J'étais résidente de cette dernière paroisse....Nous avons dû déguerpir sans trop rechigner......Nous formions une grande famille et le gouvernement a décidé de nous éparpiller un peu partout selon notre choix .....mais .......nous n'étions plus chez-nous........Rechercher un nouvel emploi.......laisser nos terres ....nos propriétés tout ça pour un minimum d'argent.......Nous avons tous été marqués par ce déménagement....Seule chose positive...........les beaux souvenirs sont toujours là..........et quel plaisir d'y retourner pour ressasser nos souvenirs .......mais toujours avec larme à l'oeil........FÉLICITATIONS!!!!.......pour votre beau projet M.DeShaime.......En 2001 mon équipe et moi avions organisé des retrouvailles après 30 ans de fermeture.......et que la vie continue dans ce magnifique coin de pays......Bon succès.....

Paul-Aimé Campion a écrit le 27 octobre 2014

J'y suis né le 11 juin 1952, fils de Fernand Campion ( Napoléon Campion et Mériza Brisebois ) et de Marie-Rose Briard ( Alfred Briard et Rosabelle Boucher )

Angèle Dumont a écrit le 27 octobre 2014

C'est un rêve que tous les anciens caressent en silence de redonner vie à ce merveilleux village fermée. Avec Daniel DeShaime et Ginette Fraser, j'ai l'espoir que ce projet se réalise et que St-Octave ait à nouveau un avenir. D'ailleurs une nuit, j'ai rêvé que tous les anciens de St-Octave s'étaient donné la main pour concocter avec Dany Turcotte et son équipe une émission de "La petite séduction" sur St-Octave-de-l'Avenir. Il en aurait long à dire et à chanter sur ce village que nous aimerons toujours.

Géraldine Amyot a écrit le 2 septembre 2013

mes parents sont mariées le 11 septembre 1940 a ST-OCTAVE DE L;AVENIR ils vivent encore sa feras 73 ans de mariage on verras ca souvent et on est fi­ere d;eux bravo papa maman Alfred et Marguerite Anyot je vous aimes tres tres fort xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Géraldine Amyot a écrit le 2 septembre 2013

mes parents sont mariées le 11 septembre 1940 a ST-OCTAVE DE L;AVENIR ils vivent encore sa feras 73 ans de mariage on verras ca souvent et on est fi­ere d;eux bravo papa maman Alfred et Marguerite Anyot je vous aimes tres tres fort xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Géraldine Amyot a écrit le 2 septembre 2013

mes parents sont mariées le 11 septembre 1940 a ST-OCTAVE DE L;AVENIR ils vivent encore sa feras 73 ans de mariage on verras ca souvent et on est fi­ere d;eux bravo papa maman Alfred et Marguerite Anyot je vous aimes tres tres fort xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Denise Dumont a écrit le 11 août 2013

Un projet formidable de redonner une vocation patrimoniale et culturelle au village de Saint-Octave. Félicitations pour votre implication.

vallée chantale a écrit le 10 juillet 2012

mon père et ma mère ont resté là dans le temps moÏse vallée et cécile vallée ils vont peut être y aller mais ils sont âgée 83anset 82ans est ce que vous pouver m`envoyer des choses qui parle de saint-octave de l`avenir merci je vais leurs transemettre chantale

muise a écrit le 30 septembre 2011

merci j aime bien voir des nouvelles de se coin de pays

andre muise a écrit le 27 septembre 2011

super votre idee j aime bien quand j etais petit on voyais votre village de chez nous je demeurais a st paulin dalibaire parti nous autre en juillet 1969 par obligation

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.