Tourisme, Transport

Route 597 : les motoneigistes satisfaits

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Pour dénouer la crise, Québec, la MRC et le CLD du Rocher-Percé ont débloqué une somme totale de 30 000 $ pour mettre sur pied une voie de contournement.

Pour dénouer la crise, Québec, la MRC et le CLD du Rocher-Percé ont débloqué une somme totale de 30 000 $ pour mettre sur pied une voie de contournement. Photo : Philippe Daoust

NEW CARLISLE — Les motoneigistes sont satisfaits de la solution de contournement de la route 597, qui leur permet de nouveau d'accéder à l'ensemble des sentiers de la péninsule. 

Le chemin forestier 597, qui traverse la Gaspésie du nord au sud, est utilisé depuis plusieurs années comme sentier de motoneige. Une partie du tronçon est cependant devenue impraticable, en raison de travaux forestiers effectués pour la Coopérative forestière de Saint-Elzéar. Une situation qui a suscité la grogne des clubs de motoneige du secteur et qui a forcé une rencontre entre notamment le ministère des Ressources naturelles, l'industrie forestière, la MRC du Rocher-Percé et le bureau du ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre.

 

Pour dénouer la crise, Québec, la MRC et le CLD du Rocher-Percé ont débloqué une somme totale de 30 000 $ pour mettre sur pied une voie de contournement.

 

Même s'ils doivent maintenant faire un détour d'une trentaine de kilomètres pour accéder au réseau via le chemin de Pellegrin, les motoneigistes de l'est de la péninsule sont heureux du dénouement, souligne le président du club de motoneige Les Sentiers du Rocher-Percé, Ghislain Méthot. « C'est le seul et unique chemin qui peut relier Gaspé et Murdochville, alors c'était la seule solution pour l'instant. Les gens qui roulent en motoneige sont satisfaits », dit-il, ajoutant qu'il ne s'agit pas de la solution parfaite, mais qu'elle « fait l'affaire à court terme ».

 

M. Méthot affirme cependant qu'un plan à long terme devra être développé. « On nous a dit que le chemin sera utilisé par l'industrie forestière pour les deux ou trois prochaines années. On va le savoir au mois de juin. Si c'est le cas, l'idéal sera de faire un nouveau chemin à côté, qui pourrait aussi être utilisé par les VTT l'été », dit-il. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.