Politique

Roussy part « peut-être pour mieux revenir »

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
François Roussy a annoncé son retrait de la vie politique municipale.

François Roussy a annoncé son retrait de la vie politique municipale. Photo : Geneviève Gélinas

GASPÉ – Le maire de Gaspé, François Roussy, ne sollicitera pas un troisième mandat aux élections municipales de novembre. Âgé de 39 ans, il n’exclut toutefois pas un retour en politique « un jour ».

« Je pars pour peut-être un jour mieux revenir », a lancé celui qui se dit toujours « passionné de politique ». « J’ai besoin d’aller chercher d’autres expériences, d’autres compétences et de reprendre les droits sur ma vie personnelle », ajoute-t-il. Il restera jusqu’à l’élection du 3 novembre et dit n’avoir accepté aucun autre emploi ni dressé de plan de carrière pour l’instant.

« Je voulais partir dans une dynamique positive, ne pas attendre d’être blasé ou fatigué », explique le maire, qui dresse un bilan positif des huit dernières années.

« On a réussi à diminuer les guerres de clocher » qui prévalaient depuis la fusion de 1970, croit M. Roussy. La valeur des maisons et des commerces a bondi, Gaspé a vécu des années record au plan de la construction résidentielle et la population s’est remise à augmenter, énumère-t-il.

« En paix » avec le dossier Pétrolia

Le maire Roussy se dit « en paix » avec la façon dont il a géré le dossier Pétrolia. « On a sonné l’alarme parce qu’on pensait que ça allait tout croche. […] On l’a amené à un niveau où ceux [au gouvernement du Québec] qui ont à prendre des décisions vont vivre avec. »

Québec concocte un règlement sur l’eau potable qui supplantera celui de Gaspé. Le règlement municipal a pour effet d’empêcher le forage Haldimand n° 4 de Pétrolia.

François Roussy regrette par contre que le gouvernement fédéral ne se soit pas davantage investi dans la région, que ce soit au parc Forillon, dans les ports de mer ou le développement touristique.

Futur maire à temps plein

Personne n’a encore manifesté son intérêt pour la mairie en vue des élections du 3 novembre. Roussy assure qu’il n’appuiera aucun candidat, mais déclare que le futur maire devra travailler à temps plein pour la Ville. Le salaire du maire, passé de 34 000 $ à 73 000 $ depuis son élection, rend la chose possible, estime-t-il. La situation enviable de Gaspé au plan économique devrait aussi « susciter une belle relève ».

À ceux qui disent que Gaspé entame une décroissance, il répond que la ville a atteint « un plateau » mais que « ça va bien » et qu’il a « confiance en l’avenir ».

François Roussy pourrait demeurer président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, mais n’a pas l’intention de « jouer au beau-père » dans d’autres organismes.

Élu maire pour la première fois en 2005 à l’âge de 31 ans, M. Roussy est encore aujourd’hui le plus jeune maire de la Gaspésie.

Le ministre Gaétan Lelièvre a salué « quelqu’un qui a la grande qualité d’être un régionaliste avant tout. » « C’est une perte pour la Ville de Gaspé, mais c’est aussi une perte pour la région », a-t-il déclaré.

5 commentaires

Colette Gleeton a écrit le 5 septembre 2013

Bonne chance François.

Lise Bossé a écrit le 29 août 2013

Chapeau François, Déjà 12 ans de vie politique et tu t'en sors grandit d'une très belle expérience. Ce n'est pas facile de satisfaire tout le monde, mais tu a su mener ta barque à bon port! Bonne Chance pour le futur.

France Lablee a écrit le 28 août 2013

Merci , Monsieur le Maire de Gaspé pour tout ce que vous avez fait pour nous, vous me réconciliez avec la politique!!!!!! merci encore France

Diane Lachance a écrit le 27 août 2013

BRAVO Francois pour tout le beau et bon travail accompli. Encore Merci........

Mary-May Bernatchez a écrit le 27 août 2013

Vraiment dommage, par contre nous nous devons de respecter son choix. François tu peux être fier et partir la tête haute pour toutes les belles réalisations que tu as accomplies durant tes 2 mandats, tu vas laisser un grand vide au sein de notre conseil municipal, bonne chance dans tes nouveaux défis.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.