Rodéo de Paspébiac : un objectif de 10 000 spectateurs

Par ,
La première édition du rodéo de Paspébiac avait attiré quelque 7000 spectateurs.

La première édition du rodéo de Paspébiac avait attiré quelque 7000 spectateurs. Photo : Gilles Gagné

Les organisateurs du deuxième Rodéo professionnel de Paspébiac aimeraient attirer 10 000 personnes du 28 mai au 2 juin 2013, forts du succès obtenu l’an passé, alors que près de 7000 spectateurs avaient assisté à l’événement.

La présidente Isabelle Bélanger signale que le succès de l’an passé se manifeste dans la réaction des commanditaires de l’événement, qui appellent avant d’être sollicités, souvent pour augmenter leur mise.

L’augmentation anticipée de l’assistance et un horaire d’activités s’étendant sur six jours au lieu de trois incitent Mme Bélanger, le vice-président Jefferey Robinson et le secrétaire Frédéric Delarosbil à hausser le budget du Rodéo professionnel de 140 000$ en 2012 à 200 000$ cette année.

«Nous avons redonné près de 15 000$ aux organismes des environs qui nous ont aidé en nous fournissant des bénévoles. Cette année, si c’est possible, nous aimerions redonner 25 000$», note Mme Bélanger.

Les bourses données aux compétiteurs du rodéo, des professionnels venant du circuit de l’Association des cowboys de l’est du Canada et des compétiteurs locaux, augmenteront de 23 000 à 27 000$. L’événement de Paspébiac est géré par une entreprise privée sans but lucratif.

Bonne impression

Le rodéo a laissé une impression très favorable à Joey Tardif, directeur de l’Équipe de rodéo du Québec, un producteur qui s’occupe de l’organisation des concours, de l’animation et qui fournit les animaux pour les épreuves.

«Nous avons eu une surprise […] On en a parlé tout l’été. Les gens n’étaient pas survoltés. C’était un public attentif. J’ai capoté quand je vous ai vus aller […] C’était le meilleur nouveau rodéo de l’Est du Canada», assure M. Tardif.

Il arrivera avec une équipe de 18 personnes, incluant Dominic Audet, originaire de New Richmond, clown de rodéo, celui qui crée notamment des diversions quand un cowboy éjecté d’un taureau est mal pris.

«Je représente la Gaspésie dans tous les rodéos du Québec […] C’est ma façon de redonner à la Gaspésie», dit M. Audet.

Isabelle Bélanger veut que le second rodéo laisse une marque aussi forte que le premier. «On peut toujours faire mieux. On veut répondre aux besoins des gens. L’an passé, on voulait prouver qu’on était capables d’organiser l’événement. Cette année, les gens s’attendent à quelque chose et il faut les satisfaire».

Le maire de Paspébiac, Gino Lebrasseur, encourage les commerçants locaux à décorer leurs établissements «pour que les gens arrivant dans la ville se disent que c’est là que ça se passe». Il y aura d’ailleurs un concours de décoration avec des prix pour les gagnants.

Le Rodéo professionnel de Paspébiac offrira notamment une découverte des produits du terroir, le 28 mai. Des spectacles sont à l’horaire à compter du mercredi 29 mai jusqu’au samedi. La Famille Daraîche, Hommage à ACDC, Lipstick Rodeo, Urban Cowboy et Quimorucru défileront sur la scène. De plus, un grand écran présentera les compétitions sous un grand chapiteau adjacent à l’aréna, afin de permettre à plus de gens de les voir.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.