Politique

Rocher-Percé : l’absence de bureau de comté déçoit la préfète

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
La préfète de la MRC du Rocher-Percé, Diane Lebouthillier.

La préfète de la MRC du Rocher-Percé, Diane Lebouthillier. Photo : Thierry Haroun

La préfète de la MRC du Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, déplore l’absence de bureau de circonscription dans sa MRC.  

Près de deux mois après l’élection du gouvernement péquiste de Pauline Marois, aucun bureau de circonscription n’a encore été ouvert dans la MRC du Rocher-Percé, qui chevauche les circonscriptions de Bonaventure et de Gaspé.

Mécontente de cette situation, la préfète lance un appel à la députation péquiste pour régler le problème. Elle rappelle que Chandler est l’agglomération urbaine la plus importante de la circonscription de Bonaventure.

«Chandler est la ville la plus populeuse de Bonaventure, alors je m’attends à ce qu’il y ait un bureau ni plus ni moins, et dans les plus brefs délais», demande Mme Lebouthillier, qui espère également qu’un point de service soit ouvert dans le secteur est de la MRC, que ce soit à Percé, Grande-Rivière ou Sainte-Thérèse-de-Gaspé.

 «Il faut avoir au moins un point de service dans l’une de ces trois municipalités. Je vous dirais qu’il y a des organismes communautaires et des gens de notre milieu qui, pour se rendre à Gaspé afin de rencontrer le député [et ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre], doivent parcourir jusqu’à 100 kilomètres», souligne la préfète.

Bientôt, répond Sylvain Roy

Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, assure qu’un bureau de circonscription sera ouvert à Chandler. «J’en fais d’ailleurs une priorité, souligne le député. C’est clair qu’on va y ouvrir un bureau. Je suis à recueillir d’excellentes candidatures.»

M. Roy tient toutefois à préciser que ce délai n’est pas étranger aux normes qui encadrent ses fonctions de député à l’Assemblée nationale. «Écoutez, je crois avoir trouvé un lieu idéal, mais il faut que je fasse valider le tout par la Sûreté du Québec. Par contre, c’est clair qu’avant Noël je vais avoir un bureau à Chandler avec une personne sur place qui va nous représenter.»

Jusqu’à présent, M. Roy a ouvert un bureau à Carleton-sur-Mer et un autre sera ouvert sous peu à Bonaventure.

De son côté, l’attaché de presse du député de Gaspé, Jérôme Tardif, confirme que son cabinet «est à regarder la possibilité d’implanter un point de service dans Rocher-Percé, et ce, en fonction des budgets disponibles.»

2 commentaires

Gaston Poirier a écrit le 31 octobre 2012

Ah! Ces libéraux! Toujours bons à trouver des poux où il y en a pas! En moyenne, ça prend 3 mois à un député pour être vraiment bien installé. Après l'élection, l'assermentation. Après l'assermentation, l'attribution de budgets. Ensuite, l'embauche de personnel de base. Ensuite, location de bureaux et mise en place du matériel (et les 125 députés cognent en même temps à la porte de la SIQ! La SIQ passe les bureaux principaux avant les bureaux secondaires). Ensuite, finaliser l'équipe et le matériel. Et à travers tout ça, il y a du travail à faire, du gros travail! M. Roy a promis d'ouvrir un bureau à Chandler : il le fera, au même titre que M. Lelièvre a respecté sa promesse d'ouvrir un bureau à Ste-Anne-des-Monts (même si pour le moment je pense qu'il est à temps partiel... au moins il en a un!). C'est ça qui est ça : laissez-lui le temps de s'installer, pauvre diâble!

Gilles Thibodeau a écrit le 31 octobre 2012

Bonjour Mme Lebouthilier . Vous ne croyez pas que vous avez la gâchette rapide sur le sujet du bureau de comté à Chandler . M. Roy assure qu'il y aura un bureau à Chandler sous peu donc un peu de patience Mme . Laissez quand même le temps aux nouveaux élus de prendre place . Au fait lors du court règne de votre ami Mamelonet est-ce qu'il y avait un bureau de compté à Chandler ?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.