Rivières : la pluie abondante ne fait pas craindre le pire

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
La rivière York, dans le secteur Wakeham, à Gaspé, est haute, mais demeure sous contrôle.

La rivière York, dans le secteur Wakeham, à Gaspé, est haute, mais demeure sous contrôle. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – Les rivières gaspésiennes ont pu absorber les importantes précipitations de la dernière fin de semaine, même si quelque 90 millimètres de pluie ont été mesurés à l’extrémité de la péninsule.

Seule la rivière Cascapédia, à New Richmond, a dépassé le seul critique mais on ne signalait aucun problème majeur.

«Il n’y a pas eu de grosses problématiques. Il y a eu beaucoup d’eau, mais les rivières étaient en mesure d’en prendre. Ça en aurait pris beaucoup plus», indique le directeur régional de la Sécurité civile, Jacques Bélanger.

Au cours des derniers jours, il est tombé quelque 60 millimètres de pluie dans la Baie-des-Chaleurs et en Haute-Gaspésie. On en totalise entre 90 et 95 mm dans les régions de Chandler et de Gaspé.

«On avait placé les municipalités en état d’alerte vendredi dernier sur tout le territoire de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent», précise M. Boulanger.

Selon lui, le fait que la neige soit pratiquement disparue en forêt a contribué à favoriser un contrôle de la situation.

Pas anormal

Avoir autant de pluie en mai est un phénomène particulier : «Ce n’est pas anormal, ni exceptionnel», souligne le météorologue René Héroux d’Environnement Canada.

«Le début du mois de mai a été assez sec et il n’y a pas d’autres systèmes majeurs en vue», poursuit M. Héroux.

Le niveau d’eau des rivières devrait diminuer au cours des prochains jours.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.