Révolutions Cap-Chat, version revue et augmentée

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Les organisateurs de Révolutions Cap-Chat ont dévoilé la programmation de l’événement qui se tiendra du 17 au 22 juillet.

Les organisateurs de Révolutions Cap-Chat ont dévoilé la programmation de l’événement qui se tiendra du 17 au 22 juillet. Photo : Johanne Fournier

L’organisme nouvellement formé, Révolutions Cap-Chat, revient cet été pour une deuxième année consécutive, mais avec une formule complètement renouvelée.

De 24 heures qu’elle était l’an dernier, la prochaine édition s’étalera sur une semaine, du 17 au 22 juillet. L’événement comportera trois volets: le Festigrimp, le concours Petites Vues sur Grande Nature et Les 24 heures électroniques.

«Lors du premier événement de l’an dernier, malgré certaines imperfections, on a pris conscience que Révolutions Cap-Chat était là pour rester, a déclaré le cofondateur, Jean-Louis Chaumel, lors d’un point de presse plus tôt cette semaine au pied de la plus haute éolienne à axe vertical au monde, dont le sommet atteint 120 m. C’est pour ça qu’on a fondé un organisme sans but lucratif, dont Jinny St-Pierre, de Cap-Chat, s’occupe de la gestion administrative.»

Festigrimp

Révolutions Cap-Chat s’ouvrira le 17 juillet par le rendez-vous des alpinistes, amateurs d’escalade ou sportifs. «Le Festigrimp donnera l’opportunité à des grimpeurs de pouvoir escalader Éole et, plus globalement, de faire connaître Éole comme site d’escalade, espère l’un des organisateurs, Gauthier Bart. Aussi, on envisage qu’Éole devienne un site permanent pour découvrir la pratique de l’escalade d’éolienne.»

Les participants termineront leur journée au Village Grande Nature de Saint-Octave-de-l’Avenir. Ils partageront un repas, un feu de camp, des histoires et leurs exploits lors d’une soirée intitulée Musique et montagnes.

Petites Vues sur Grande Nature

«Comme Éole est l’un des endroits les plus photographiés en Gaspésie, on a pensé créer un concours de films et de vidéos amateurs au milieu des éoliennes», raconte M. Chaumel. Pour ce faire, une jeune cinéaste de 19 ans de Sainte-Anne-des-Monts s’associe à l’événement. «Le concours prendra la forme d’un Kino, où les équipes auront un laps de temps limité pour faire un film à partir d’un thème pigé au hasard, explique Sarah L’Italien. Les cinéastes amateurs disposeront de deux jours et demi pour écrire et réaliser leur film. C’est la première fois qu’un tel concours se tient en Haute-Gaspésie.»

Révolutions Cap-Chat a également pensé aux enfants, en créant une catégorie créée spécialement pour eux, soit Les Petits Kinos.

Les films et vidéos seront projetés contre la structure de la «grande dame blanche». Un jury, présidé par la comédienne Viviane Audet de Maria, déclarera les productions gagnantes. Ce concours se tiendra du 18 au 20 juillet.

L’activité «Les 24 heures électroniques» revient encore cette année. Ce concert de musique techno en plein air sera présenté en continu, sous la grande éolienne, du 20 au 22 juillet. En plus de réunir des DJ qui feront entendre leur choix musical, Révolutions Cap-Chat innove avec l’ajout de grandes images qui seront projetées sur Éole et sur des écrans géants. Sous la direction artistique de Dominic Lorange, «Les 24 heures électroniques» réuniront une vingtaine de DJ et VJ provenant de divers endroits, dont New York, Hambourg et Berlin.

Un jeune danseur professionnel originaire de Marsoui fera de l’animation sur les lieux. Danny Gasse offrira du body painting et des formations de danse.

Disposant d’un budget d’environ 95 000 $, les dirigeants de Révolutions Cap-Chat visent un objectif d’achalandage de 1 000 à 1 500 visiteurs. L’an dernier, l’événement avait attiré environ 500 personnes. Des billets, donnant accès au site pendant toute la durée de l’événement, seront en prévente pour les habitants de la région au coût de 20$. Pour les autres, des laissez-passer seront en vente à la porte au tarif de 50$.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.